INSAR 2019 - Autisme et suicide - les 10 priorités

Le point de vue de Sarah Cassidy sur l'INSAR 2019. Elle a présenté la liste de nos 10 priorités pour la recherche à venir sur le suicide chez les autistes

Traduction de "Reactions from INSAR 2019" par Claire Cameron  /  4 mai 2019

Sarah Cassidy
Professeure assistante de psychologie, Université de Nottingham

SarahCassidy-1-170x170.jpg

S'allier avec les autistes :
Pour moi, le point fort des conférences cette année était la présence accrue des autistes. L'INSAR a mis en place désormais des fonds pour soutenir une meilleure inclusion des chercheurs autistes et de membres de la communauté autiste au congrès. Il faudra malgré tout encore des progrès pour s'assurer que les voix des autistes et de leurs alliés soient au centre des préoccupations pour fixer le calendrier des recherches sur l'autisme.

Des priorités pressantes : Nous avons cette année présenté à l'INSAR, mes collègues et moi-même – en partenariat avec des autistes – la liste de nos 10 priorités pour la recherche à venir sur le suicide chez les autistes. Nous avons consulté plus de 1 000 personnes autistes et leurs alliés partout dans le monde, durant trois ans, pour mettre au point ces priorités. J'ai vécu un moment très fort lorsque plusieurs membres autistes présents dans le public sont venus nous voir pour partager leurs expériences personnelles. Ils ont approuvé l'importance de ces priorités de recherches pour les vies des personnes autistes dans le monde. La possibilité de changer les choses en abordant ces questions tragiques de vie ou de mort devient claire, lorsque nous écoutons et apprenons ensemble avec les membres de la communauté autistique. En tant que communauté de recherche, nous aurions bien besoin de voir à l'oeuvre les possibilités offertes et la valeur de ce mode d'étude participative reconnues aussi dans d'autres sphères de la recherche sur l'autisme.

https://www.spectrumnews.org/?s=Sarah+Cassidy

[Note : voir Autisme et suicide - Etudes britanniques ] Dossier autisme et suicide

Les 10 priorités

The ten priorities - Sarah Cassidy © Calliope Hollingue The ten priorities - Sarah Cassidy © Calliope Hollingue

1. Quels obstacles croissants les personnes autistes rencontrent-elles lorsqu'elles cherchent de l'aide, ce qui peut les exposer à un plus grand risque de mourir par suicide ?
2. Quels sont les facteurs de risque et de protection du suicide chez les personnes autistes à toutes les étapes de la vie ?
3. Dans quelle mesure les personnes autistes ne sont pas crues de la gravité de leur détresse ?
4. Comment pouvons-nous mieux comprendre le suicide lorsque la santé mentale n'est pas un facteur tout au long de la vie ?
5. Quels sont les meilleurs moyens d'identifier et d'évaluer les pensées et les comportements suicidaires chez les personnes autistes, en recherche et en pratique clinique ?
6. Comment adapter les interventions pour les personnes autistes et les interventions individuelles ?
7. Quelle est l'expérience du suicide chez les personnes autistes ? L'expérience est-elle différente de celle de la population générale ?
8. Comment les personnes autistes cherchent-elles de l'aide lorsqu'elles sont en crise ?
9. Dans quelle mesure les modèles existants de compréhension du suicide s'appliquent-ils bien aux personnes autistes ?
10. Quel est l'impact du manque de sommeil sur le risque de suicide chez les personnes autistes et comment peut-on le mesurer ?


Un poster de Sarah Cassidy :Measurement Properties of the Suicide Behaviours Questionnaire - Revised in Autistic Adults

Deux autres posters dont elles est signataire :

Autistic People's Experience of Psychotropic Medication for the Treatment of Mental Health Conditions

The Phenomenology of Non-Suicidal Self-Injury in Autistic Adults

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.