Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

1561 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 sept. 2021

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Les comportements répétitifs vont et viennent chez les jeunes autistes

Rituels de réconfort : Les enfants et adolescents autistes utilisent certains comportements restreints et répétitifs pour réguler leurs émotions. Les thérapies ciblant la régulation émotionnelle peuvent donc être plus bénéfiques que les thérapies ciblant des comportements spécifiques.

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

spectrumnews.org Traduction de "Repetitive behaviors wax and wane among autistic youth" par Peter Hess / 20 septembre 2021

Selon deux nouvelles études, certains types de comportements restreints et répétitifs deviennent plus fréquents chez les enfants et les adolescents autistes avec le temps, en fonction de leur âge et de leurs capacités intellectuelles, tandis que d'autres diminuent.

Les résultats apportent un nouveau soutien à l'argument selon lequel les comportements restreints et répétitifs - un trait diagnostique fondamental qui inclut les mouvements répétitifs, l'insistance sur la similitude, les sensibilités sensorielles et les intérêts restreints - sont trop diversifiés pour être mis dans le même panier.

"Il s'agit d'un domaine comportemental complexe qui comprend plusieurs sous-domaines différents ayant probablement des causes différentes et pouvant répondre à des traitements différents", explique Mirko Uljarević, chercheur principal à l'université de Melbourne dans l'État de Victoria, en Australie, qui a dirigé l'une des études.

Le suivi de l'évolution de ces comportements au fil du temps peut aider les cliniciens à élaborer de meilleures stratégies pour soutenir les enfants et les adolescents autistes, explique Benjamin Yerys, professeur adjoint de psychologie en psychiatrie à l'Université de Pennsylvanie à Philadelphie, qui n'a pas participé aux deux études. Un enfant qui a besoin de soutien pour un type de comportement à l'âge de 3 ans, par exemple, peut ne plus en avoir besoin - ou avoir besoin d'un type de soutien différent - à l'âge de 13 ans, dit-il.

"Peut-être n'est-il pas nécessaire de consacrer des ressources et des efforts à la diminution de ceux qui diminueront de toute façon", déclare Valérie Courchesne, chercheuse postdoctorale au Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto, au Canada, qui a dirigé la deuxième étude.

Les prévalences des comportements restreints et répétitifs évoluent dans le temps

Ce graphique montre le pourcentage d'enfants autistes qui présentent divers comportements restreints et répétitifs, tels que mesurés par l'Autism Diagnostic Interview-Revised. Chaque enfant a été évalué au moment du diagnostic de l'autisme, à l'âge de 6 ans et à l'âge de 11 ans. Les comportements qui ont changé de manière significative au fil du temps sont mis en évidence. Passez la souris sur une ligne pour voir plus de détails (voir article original). 

© Chart: Peter Hess & Niko McCarty Source: Courchesne, V. et al. Get the data Created with Datawrapper

Différence entre les sexes

Uljarević et son équipe ont analysé les données rapportées par les parents sur la gravité des comportements restreints et répétitifs, les capacités linguistiques et le fonctionnement cognitif de 17 581 enfants et adolescents autistes dans un registre génétique appelé SPARK. (SPARK est financé par la Fondation Simons, l'organisation mère de Spectrum). Ils ont classé les différents types de comportements restreints et répétitifs en cinq groupes : comportements moteurs répétitifs, insistance sur la similitude, comportements d'automutilation, compulsions et intérêts restreints.

L'étude montre que les garçons autistes présentent des comportements moteurs répétitifs et des intérêts restreints plus importants que les filles autistes, tandis que l'inverse est vrai pour les compulsions et les comportements d'automutilation. Les comportements moteurs répétitifs plus sévères tendent à correspondre à des niveaux inférieurs de capacités cognitives et linguistiques et à un âge plus jeune. Ces travaux ont été publiés en août dans le Journal of the American Academy of Child & Adolescent Psychiatry.

Les intérêts restreints sont également plus prononcés chez les participants ayant un faible quotient intellectuel (QI), suggère l'étude. Mais le questionnaire rempli par les parents - appelé Repetitive Behavior Scale-Revised - ne permet pas de distinguer les intérêts étroits inhabituels par leur intensité de ceux qui le sont par leur contenu, explique Uljarević. "Il est clair que ces deux types d'intérêts différents ont peut-être des mécanismes différents et pourraient être liés de différentes manières à des facteurs tels que le QI."

L'autre étude a documenté 15 types de comportements restreints et répétitifs chez 205 enfants autistes à trois moments, du diagnostic jusqu'à l'âge de 11 ans, en utilisant l'Autism Diagnostic Interview-Revised, qui repose sur les rapports des parents. Les intérêts restreints et la sensibilité au bruit augmentent avec l'âge, tandis que l'utilisation répétitive d'objets, les intérêts sensoriels inhabituels, les maniérismes complexes et les préoccupations inhabituelles diminuent, montre l'étude.

Certaines des trajectoires semblent se déplacer avec l'âge, en fonction du QI. Par exemple, les difficultés liées aux changements de routine sont devenues plus fréquentes avec l'âge chez les enfants dont le QI est inférieur à 93, mais sont restées stables chez ceux dont le QI est supérieur à 93. Ces travaux ont été publiés en août dans la revue Molecular Autism.

"Le rôle de ces comportements dans le développement est très complexe et encore mal compris", déclare Mme Courchesne.

Un soutien sur mesure

Ensemble, les études soutiennent l'idée que les différents comportements restreints et répétitifs ont des relations dynamiques les uns avec les autres, et que les stratégies visant à améliorer l'un d'entre eux peuvent en amplifier un autre, explique Yerys. Par exemple, un enfant particulièrement sensible aux sons peut s'habituer à utiliser des écouteurs, ce qui l'expose à une plus grande insistance sur l'uniformité lorsqu'il devient dépendant de cette routine.

"Nous ne savons pas comment nos aides aident ou nuisent à certains égards", ajoute-t-il.

Plutôt que de cibler des comportements individuels, les cliniciens pourraient aider davantage les enfants et les adolescents autistes en s'attaquant aux problèmes fondamentaux qui sous-tendent ces comportements. Par exemple, encourager les compétences de fonctionnement exécutif des jeunes autistes peut les aider à être plus flexibles face aux changements, explique Yerys.

S'attaquer à l'anxiété peut également être bénéfique, selon Mme Courchesne. De nombreux jeunes gens autistes affirment que leurs comportements restreints et répétitifs les aident à réguler leurs émotions et à s'apaiser ; se concentrer sur la régulation émotionnelle plutôt que sur des comportements spécifiques permettra probablement d'obtenir des capacités d'adaptation plus efficaces, ajoute-t-elle.

Les résultats soulignent l'importance d'étudier les comportements restreints et répétitifs individuels, dit Courchesne. Cependant, en les divisant trop finement, on court le risque de passer à côté de leurs relations mutuelles, ajoute-t-elle. Un certain regroupement peut être utile pour la recherche de mécanismes communs et de cibles thérapeutiques.

À cette fin, M. Uljarević et ses collègues travaillent à l'élaboration d'un nouvel outil clinique permettant de mieux saisir toute la gamme des comportements restreints et répétitifs individuels et de mieux comprendre leur rôle dans le développement, tout en maintenant les divisions par catégorie, dit-il.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » stratégiquement distincts.
par Fabien Escalona
Journal — Politique
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Hausse du passe Navigo : les usagers grands perdants du bras de fer entre la région et l’État
Après des semaines de guérilla politique, le gouvernement a accepté de faire un chèque de 200 millions d’euros pour renflouer la dette des transports franciliens. Pas suffisant pour éviter la hausse prévue du passe Navigo, que les usagers payeront désormais 84 euros, contre 75 auparavant.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Jean-Charles Richard et autres héros du jazz
Sur l’album L’Étoffe des Rêves, le saxophoniste Jean-Charles Richard converse avec le pianiste américain de jazz Marc Copland. La vocaliste Claudia Solal et le violoncelliste Vincent Segal les rejoignent. L’entente des deux leaders, le talent apporté par leurs renforts, façonnent un univers harmonique enchanteur. Et délivre, cet automne, un concert réel comme un songe.
par BRUNO PFEIFFER
Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre