Autisme : L'exposition prénatale au BPA peut contribuer à la prédominance masculine

Une étude identifie les gènes candidats de l'autisme qui pourraient être responsables des effets spécifiques du bisphénol A (BPA) sur le cerveau. Elle suggère que le BPA pourrait être un facteur environnemental qui contribue à la prévalence du biais masculin dans les troubles du spectre autistique (TSA).

miragenews.com Traduction de "Prenatal BPA Exposure May Contribute to Male Bias of Autism Spectrum Disorder" 19 janvier 2021

20210119-research-osumi-autism-t
L'exposition prénatale au BPA peut contribuer à la prédominance masculine des troubles du spectre autistique

Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l'université Chulalongkorn, de l'université Tohoku et de l'université George Washington est la première à identifier les gènes candidats de l'autisme qui pourraient être responsables des effets spécifiques du bisphénol A (BPA) sur le cerveau. Elle suggère que le BPA pourrait être un facteur environnemental qui contribue à la prévalence du biais masculin dans les troubles du spectre autistique (TSA).

La recherche a été publiée dans la revue Scientific Reports.

Le BPA est largement utilisé dans de nombreux produits de notre vie quotidienne et est abondant dans les micro/nanoplastiques présents dans l'environnement, la nourriture ou le placenta humain. On pense qu'il a une influence environnementale sur les TSA - un trouble neurodéveloppemental caractérisé par une communication sociale altérée, des intérêts restreints et des comportements répétitifs. Les TSA constituent un défi majeur de santé publique dans le monde entier, avec environ 1 enfant sur 54 diagnostiqué aux États-Unis.

"De nombreuses études ont montré que le BPA altère les fonctions neurologiques connues pour être perturbées dans les TSA, ce qui fait penser aux scientifiques que le BPA pourrait être l'un des principaux facteurs de risque environnementaux des TSA. Cependant, nous ne savons toujours pas comment le BPA peut causer ou augmenter la susceptibilité des TSA et s'il joue également un rôle dans la prédominance masculine de ce trouble", a déclaré le professeur adjoint Dr. Tewarit Sarachana, chef de l'unité de recherche SYstems Neuroscience of Autism and PSychiatric disorders (SYNAPS) à la Faculté des sciences de la santé, Université Chulalongkorn.

"En fait, une de nos études récentes a démontré que l'exposition prénatale au BPA modifiait l'expression de plusieurs gènes candidats aux TSA dans l'hippocampe selon un schéma dépendant du sexe, mais le lien entre la dysrégulation des gènes candidats aux TSA et les fonctions neurologiques altérées fait toujours défaut".

"Dans cette étude, nous avons montré que l'exposition au BPA pendant la période de gestation diminuait la viabilité neuronale et la densité neuronale dans l'hippocampe et altérait l'apprentissage/la mémoire uniquement chez la progéniture mâle. Il est intéressant de noter que l'expression de plusieurs gènes liés aux TSA dans l'hippocampe était dérégulée et montrait des corrélations spécifiques au sexe avec la viabilité neuronale, la neuritogenèse et/ou l'apprentissage/mémoire. En cas d'exposition prénatale au BPA, ces gènes peuvent jouer un rôle important dans la détermination du risque de TSA et de sa prévalence plus élevée chez les hommes", a déclaré Surangrat Thongkorn, doctorante et première autrice de l'étude.

 © Surangrat Thongkorn et tous © Surangrat Thongkorn et tous
L'exposition prénatale au BPA perturbe les gènes candidats aux TSA impliqués dans la viabilité neuronale, la neuritogenèse et l'apprentissage/mémoire. Les changements dans l'expression de ces gènes sont corrélés de manière sexuellement dépendante avec les perturbations des caractéristiques et des comportements neuronaux qui se produisent en réponse au BPA.

"Les différences entre les sexes dans les effets du BPA constatées dans notre étude suggèrent fortement que le BPA a un impact négatif sur le cerveau de la progéniture mâle et femelle par des mécanismes moléculaires différents. Nous travaillons progressivement sur ces questions afin d'identifier le mécanisme moléculaire spécifique au sexe du BPA dans le cerveau. La compréhension des effets du BPA et de ses mécanismes moléculaires dans les TSA pourrait conduire à des changements dans la politique concernant l'utilisation du BPA ou même à la découverte de cibles moléculaires pour le traitement des TSA à l'avenir", a conclu le Dr Sarachana.

Détails de la Publication :

Titre: Sex differences in the effects of prenatal bisphenol A exposure on autism-related genes and their relationships with the hippocampus functions

Auteurs: Surangrat Thongkorn, Songphon Kanlayaprasit, Pawinee Panjabud, Thanit Saeliw, Thanawin Jantheang, Kasidit Kasitipradit, Suthathip Sarobol, Depicha Jindatip, Valerie W. Hu, Tewin Tencomnao, Takako Kikkawa, Tatsuya Sato, Noriko Osumi, and Tewarit Sarachana

Journal: Scientific Reports  10.1038/s41598-020-80390-2

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.