Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

1309 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 sept. 2021

Cannabis médicinal chez enfants autistes : revue de la littérature

La plupart des études concernant l'utilisation de cannabis chez des enfants et adolescents autistes indiquent un effet positif.

Jean Vinçot
Association Asperansa
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

onlinelibrary.wiley.com  Traduction de "Medicinal Cannabis in Children and Adolescents with Autism Spectrum Disorder: A Scoping Review"

Cannabis médicinal chez les enfants et les adolescents atteints de troubles du spectre de l'autisme : Une revue de la littérature (Scoping Review)

Sarah Fletcher, Colleen Pawliuk, Angie Ip, Linda Huh, S. Rod Rassekh, Tim F. Oberlander, Harold ( Hal) Siden

Première publication : 17 août 2021

Cet article a été accepté pour publication et a fait l'objet d'un examen complet par les pairs, mais n'a pas été soumis aux processus de révision, de composition, de mise en page et de correction d'épreuves, ce qui peut entraîner des différences entre cette version et la version officielle. Veuillez citer cet article comme suit : 10.1002/CCH-2020-0675.R2

Résumé

Contexte

Le trouble du spectre de l'autisme (TSA) est un trouble neurodéveloppemental qui touche, selon les estimations, un enfant sur 66 au Canada et un individu sur 270 dans le monde. Comme les thérapies efficaces pour la gestion du cœur des TSA et des symptômes associés sont limitées, les parents se tournent de plus en plus vers les cliniciens pour obtenir des conseils concernant l'utilisation du cannabis médicinal pour gérer les troubles du comportement.

Objectif

L'objectif de cette revue de la littérature était d'identifier et de cartographier les symptômes, les résultats et les événements indésirables liés au traitement au cannabis médicinal pour les comportements liés aux TSA.

Méthodes

Des recherches ont été menées dans Ovid MEDLINE, Embase, CINAHL, PsycInfo, Web of Science Core Collection, Google Scholar et des sources de littérature grise jusqu'au 5 janvier 2020 pour trouver des études. Les études incluses répondaient aux critères suivants : 1) étudier l'utilisation du cannabis médicinal, 2) au moins 50 % des participants étaient autistes, 3) au moins 50 % de la population étudiée était âgée de 0 à 18 ans, et 4) toute conception d'étude (publiée ou non).

Résultats

Nous avons identifié huit études terminées et cinq études en cours répondant aux critères d'inclusion. Toutes les études ont fait état d'une amélioration substantielle du comportement et des symptômes sous l'effet du cannabis médicinal, 61 à 93 % des sujets présentant des avantages. Dans les trois études rapportant l'usage concomitant de médicaments psychotropes et avec l'usage de cannabis, jusqu'à 80% des participants ont observé une réduction de l'usage concomitant de médicaments. Des événements indésirables liés à la consommation de cannabis ont été signalés chez jusqu'à 27 % des participants concernés, et deux participants ont eu des événements psychotiques.

Conclusions

Les premiers rapports concernant le cannabis médicinal dans la gestion des symptômes des TSA pédiatriques sont présentés comme positifs ; les preuves, cependant, sont limitées à très peu d'études rétrospectives de cohorte et d'observation. Des preuves de sécurité et d'efficacité provenant d'essais cliniques prospectifs sont nécessaires.

Cannabis et autisme

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus

À la Une de Mediapart

Journal
Du local au global, le mouvement climat assume de vouloir « faire école »
Finies les batailles en solitaire, le mouvement climat adossé aux luttes locales théorise désormais de voir les choses en grand. Un effort stratégique indispensable pour contrer l’appétit sans cesse renouvelé des aménageurs et industriels pour les « mégaprojets » et une certaine inertie politique.
par Mathilde Goanec
Journal — Diplomatie
Moyen-Orient : Macron réhabilite le « prince tueur »
Commanditaire de l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, le prince héritier saoudien « MBS » était jugé infréquentable par les dirigeants occidentaux. En lui rendant visite, le président français brise sa quarantaine diplomatique, et vend au passage 80 Rafale à son homologue émirati et allié dans la guerre du Yémen, « MBZ ».
par René Backmann
Journal — Moyen-Orient
Nucléaire iranien : la solitude d’Israël
La volonté américaine de reprendre les pourparlers sur le nucléaire iranien s’oppose au refus israélien de toute perspective d’un accord avec l’Iran, contre lequel Israël menace de livrer une guerre, même si les États-Unis y sont hostiles. Mais Tel-Aviv dispose-t-il des moyens de sa politique ?
par Sylvain Cypel (Orient XXI)
Journal
Sous-effectif, précarité, règles obsolètes : le tracing est débordé par le coronavirus
L’assurance-maladie et les ARS, chargées du tracing des cas contacts, s’appuient sur un personnel précaire, rappelé en catastrophe à chaque rebond épidémique. Les cas contacts et une partie des cas positifs ne sont plus interrogés. Des clusters passent inaperçus.
par Caroline Coq-Chodorge

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
Sénèque juste avant la fin du monde (ou presque)
Vincent Menjou-Cortès et le collectif Salut Martine s'emparent des tragédies de Sénèque qu'ils propulsent dans le futur, à la veille de la fin du monde pour conter par bribes un huis clos dans lequel quatre personnages reclus n’en finissent pas d’attendre la mort. « L'injustice des rêves », farce d'anticipation à l’issue inévitablement tragique, observe le monde s'entretuer.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Ah, « Le passé » !
Dans « Le passé », Julien Gosselin circule pour la première fois dans l’œuvre d’un écrivain d’un autre temps, le russe Léonid Andréïev. Il s’y sent bien, les comédiens fidèles de sa compagnie aussi, le théâtre tire grand profit des 4h30 de ce voyage dans ses malles aérées d’aujourd’hui.Aaaaah!
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
« Une autre vie est possible », d’Olga Duhamel-Noyer. Poings levés & idéaux perdus
« La grandeur des idées versus les démons du quotidien, la panique, l'impuissance d’une femme devant un bras masculin, ivre de lui-même, qui prend son élan »
par Frederic L'Helgoualch