jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

519 Billets

1 Éditions

Billet de blog 1 juil. 2014

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

JEAN-EUDES : Mail au Procureur, au Doyen des juges, au Colonel et ses gendarmes

Mails aux autorités judiciaires : jamais de réponse. Bizarre qu'ils ne répondent jamais.

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

1er mail :

voilà voilà .......

mon enquête a beaucoup progressé ces jours derniers et je confirme le trafic d'organes.

Mais en plus j'ai du nouveau .........

Résumons :

1 - en 1999-2000 des policiers, gendarmes, militaires, médecins sont envoyés sur le terrain pendant la guerre au Kosovo

2 - durant cette période des exactions sont commises par l'UCK sur des kosovars serbes,

3 - des trafics d'organes sont organisés en Albanie ou les prisonniers sont assassinés et dépouillés de leurs organes (maison jaune)

4 - ces organes sont mis dans des avions à destination de l'étranger (Israel?)

5 - j'ai écrit un billet dans mon blog médiapart sur ce sujet : http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/010714/le-trafic-dorganes-au-kosovo-que-sest-il-passe-en-1999-2000

6 - transposons cela à Toulouse en 2008

7 - des anciens militaires, médecins du Kosovo qui ont trempé ou qui connaissent des mafieux Kosovars ont l'idée de reproduire à l'identique ce qui s'est passé au Kosovo mais cette fois-ci à Toulouse sur des civils repérés à bon escient par des médecins locaux faisant partie de la bande organisée.

et voilà pourquoi mon fils est mort  : pour ses organes.

Donc avec tout ce que j'amène comme preuves : presse locale,  aveux cachés de certaines personnes, il y a matière à inculper certaines personnes dont je donnerai les noms au procureur de la République.

Tout est parti de la découverte du linge noué autour du thorax et des photos ne montrant jamais le thorax de face + beaucoup d'autres indices accumulés au cours des ces 6 années d'enquête personnelle ( oui tous les jours et nuits j'ai travaillé sur cette enquête pour trouver ce qui était arrivé à mon fils).

Monsieur le Procureur de la République Française, Monsieur le doyen des juges d'instruction, vous nous devez la vérité à toute la famille et aux amis de Jean-Eudes.

Il est inadmissible d'avoir autant laissé saboter une enquête par des gendarmes de BR au dessus de tout soupçon.

Toutes mes demandes transmisses par mon avocat ont toujours été rejetées alors qu'elles auraient conduit à la vérité.

Ce n'est pas un hasard si la voiture de mon fils s'est retrouvée garée à l'écluse d'embalens près de chez Do..res. Mon fils n'est jamais allé avec sa voiture à cette écluse. Il y a un fils Do..res le plus jeune de 5 enfants qui avait 35 ans en 2008 environ qui a été commando marine (dixit son père) et qui a pu aller au Kosovo en 1999-2000..

Il y a un  médecin qui pu aller au Kosovo c'est le Dr J..y du SAMU car il est allé en Haiti en 2010 dans le cadre de l'ONU ... pourquoi faire venir le SAMU de Toulouse pour un cadavre froid ça m'a toujours étonné  les pompiers n'appellent pas le SAMU pour un mort froid découpé en morceaux et sans tête.

Pourquoi pas de médecin légiste sur la VF pour constater la présence du linge noué autour du thorax et la température du corps.

Il nous manque : qui pilotait et verrouillait tout ça ?. J'ai la réponse grâce à un article de la dépèche du midi dans lequel il est écrit en toutes lettres pour cette personne : "kosovo dans les années 1999-2000".

Vous savez très bien de qui je veux parler.

Il va bien falloir que la VERITE soit reconnue sur cet odieux assassinat suivi de prélèvement d'organes avant destruction du corps sur voie ferrée (maquillage maladroit en suicide ).

Cela ne trompe personne.  Je suis de plus en plus soutenu sur médiapart par les abonnés qui ont suivi mon enquête très détaillée..... j'ai 295 contacts ...... plus tous les journalistes de médiapart qui connaissent parfaitement cette affaire grâce aux billets précis rédigés depuis 6 mois et qui montrent le sabotage totale de l'enquête par gendarmes et médecin légiste.

Tant que je ne serai pas mort on ne me fera pas taire ... à bon entendeur.

PARTOUT OU ILS SERONT ........

2ième mail : 

Qu'avait-il fait de mal pour prendre sa vie et nous enlever sa joie et sa gentillesse de tous les instants ?    SALAUDS

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/010214/jean-eudes-la-famille-demande-la-reouverture-du-dossier-pour-crime

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un hommage à la société civile de Russie, Bélarus et Ukraine
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Annie Ernaux, Nobel de littérature, une œuvre intime et percutante
Annie Ernaux vient de se voir décerner le prix Nobel de littérature, et il y a de quoi se réjouir. Mais que vient dire cette récompense d’une écrivaine qui déclare : « Ce que je veux détruire, c’est aussi la littérature » ?
par Lise Wajeman
Journal
Des tâches en plus pour gagner plus, piège antiféministe tendu aux enseignants
Le ministre Pap Ndiaye est chargé de la mise en musique du nouveau « pacte » que souhaite signer Emmanuel Macron avec les enseignants, qui consiste à mieux les rémunérer en échange de nouvelles missions. Mais ces « extras » aggravent déjà les inégalités salariales entre les femmes et les hommes dans l’Éducation nationale.
par Mathilde Goanec
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro