jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

519 Billets

1 Éditions

Billet de blog 2 juin 2014

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

JEAN-EUDES : Pourquoi donc les gendarmes appellent-ils le fichier de la téléphonie "COLUCHE" ?

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En regardant un documentaire sur Coluche sur D8 ce soir, il m'est revenu en mémoire que l'analyse de la carte SIM du téléphone portable de Jean-Eudes a pour nom "COLUCHE" !

On sait que les appels contenus sur la carte SIM ne sont pas fiables puisqu'il n'y figure que les appels qui n'ont pas été effacés. D'ailleurs ne figurent que les SMS reçus par Jean Eudes et pas ceux émis ( je connais ceux qu'il a émis jusqu'au jeudi 25 sept 2008 midi, je les ai obtenu par ses corrrespondants ).

 file://C: \Documents and Settings\COLUCHE\Mes documents\ENQUETE N TECH 0... 27/09/2008

Mais que vient donc faire Coluche dans un fichier de téléphonie de gendarmerie qui concerne Jean-Eudes dont la mort est étrange et l'enquête maquillée ?

Justement, cette téléphonie laisse à désirer car les demandes d'appels entrants-sortants ainsi que les déclenchements d'antennes-relais qui ont bien été faits à Bouygues Telecom, n'ont jamais vu les réponses versées au dossier malgré les demandes faites par mon avocat aux juges.. 

On sait que la version officielle de l'accident de Coluche a été contestée. Le camion aurait volontairement coupé la route au motard Coluche qui ne roulait pas vite. Il y a d'autres anomalies entourant les circonstances de cet accident :

 http://www.alterinfo.net/Les-verites-qui-ont-cause-la-mort-de-Coluche_a97092.html

"Attention, attendez que la gauche passe, vous allez voir en en 2012...au goulag". Comment savez-t-il qu'une présidentielle aurait lieu en 2012 (alors qu'à l'époque les mandats étaient de sept ans et non cinq) et que c'est la gauche qui prendrait le pouvoir? Grande question...

Comme par hasard, c'est un juge franc-maçon qui après sa mort gardera la version du chauffeur mis en cause et enterrera la version des deux amis de Coluche qui le suivait ce jour là, une version qui contredisait formellement la version officielle

La mort de Coluche
Les médias nous ont menti depuis le début: ils n'ont rapporté que la version du chauffeur du camion, jamais la version des deux amis de Coluche (Ludovic Paris et Didier Lavergne) qui étaient quelques mètres derrière lui, à moto, et qui ont tout vu: le chauffeur a braqué au dernier moment en plein milieu d'une ligne droite pour écraser Coluche, qui roulait à 60 km/h, alors que la version du chauffeur et de la télé, c'est que Coluche roulait très très vite, comme un fou, et se serait encastré dans un camion dans un virage car il n'aurait pas eu le temps de le voir.
Didier Lavergne: << Je suivais Coluche à deux, trois mètres, pas plus. Nous étions presque roue dans roue. Le camion a tourné sans mettre son clignotant, sous le nez de Coluche >>.

France-Soir le 20juin 1986 (comme quasiment tous les médias): << Derrière lui, ses deux amis, Ludovic Paris et Didier Lavergne, n'ont rien vu, leur pote était déjà mort quand ils sont arrivés à sa hauteur. >> 
Didier: << Ah mais, c'est complètement faux! J'ai tout vu. C'est même moi qui ait indiqué aux gendarmes l'endroit précis où la tête a heurté. J'ai vu la tête, boum, elle a heurté l'angle du phare. >> <<Lorsque le camion est arrivé à la hauteur de Coluche, tout d'un coup, le chauffeur a braqué la cabine sous son nez >> << À un mètre ou deux près, il aurait freiné >>


Tous les journaux ont écrit: << Quand ils sont sortis du virage, le camion était déjà en travers. >> 

Didier: << il roulait vers nous, ça j'en suis sûr. Parce que ça aussi...il aurait été arrêté, et puis il aurait tourné et fait la manoeuvre quand on est arrivés, bon, peut-être que je me serais posé moins de questions. Mais là, c'était comme s'il avait fait exprès, pour nous foutre en l'air, tu vois. >>

Le chauffeur travaillait ce jour-là non pas pour son employeur, mais à son compte: il transportait des gravats provenant du chantier de la gendarmerie de Grasse. Gendarmerie de Grasse...c'est à un barrage de la gendarmerie de Grasse, à la sortie de Valbonne, que les amis de Coluche qui étaient à moto quelques minutes derrière Coluche se sont heurtés, seulement dix minutes après que la camion ait heurté Coluche. Barrage alors que les secours n'étaient pas encore arrivés à Opio sur le lieu de drame! Depuis combien de minutes ce barrage était-il en place? Didier et Ludovic ont trouvé très étrange qu'aucun véhicule ne soit passé sur les lieux du drame entre le moment de l'accident et l'arrivée des secours. Pendant de très très longues minutes, la route était totalement déserte. Il a fallu attendre plusieurs dizaines minutes pour que les secours arrivent alors qu'au bout de 10 minutes la gendarmerie de Grasse avait déjà mis en place un barrage.
Non seulement les médias nous ont caché tout ça, mais en plus ils nous parlaient d'une livraison anodine dans un camping...totalement inexistant en fait à cet endroit là! Encore des mensonges.

Une expertise scientifique ordonnée par le juge Renard avait prouvé que le chauffeur avait menti sur la vitesse de la moto. Mais le juge est un des fameux juges francs-maçons liés au milieu de Nice, mis à la retraite d'office quelques années plus tard dans le plus grand scandale concernant la justice depuis des décennies: il a choisi (sur ordre?) de ne garder que la version du chauffeur, et d'éliminer 2 des 3 témoins, qui n'ont pas été entendus lors du procès!

Le livre "Coluche l'accident" se vend à prix d'or ( 89 euros ici ) !    

http://livre.fnac.com/a1825681/Antoine-Casubolo-Coluche-l-accident#ficheResume

A noter que le livre n'est plus en vente, on ne le trouve que d'occasion à un prix prohibitif. Par contre le livre pédophilo-sataniste de Yves Saint Laurent lui est en vente partout, cherchez l'erreur...

_____________________________

Auriez-vous une idée expliquant la raison pour laquelle des gendarmes appellent un fichier de téléphonie "COLUCHE" ? moi je n'en ai pas si ce n'est ce lien avec l'enquête sur lamort de Coluche possiblement sabotée (comme celle de Jean Eudes). Il faut avouer que c'est troublant.

Pour résumer = "Affaire d'Etat"  .....

Je ne peux pas mettre les pièces du dossier car il y a des informations privées dont le numéros de téléphone des contacts de Jean Eudes.

J'ai une certitude : quelqu'un a effacé tous ses appels et SMS émis jusqu'au dernier jour. Je soupçonne même un gendrame de l'avoir fait car un d'eux m'a dit avoir eu le téléphone portable dans les mains et avoir voulu faire un n° de garagiste d'une facture trouvée dans la voiture. Il n'avait aucune raison de prendre ce téléphone qui a été mis dans un scellé puis a été soi-disant égaré lorsque j'ai demandé des recherches d'ADN  ..... de plus ce gendarme m'avait demandé le code PIN. Je lui avait suggéré "0000" et il m'avait répondu "c'est ce que j'ai fait". Mais pourquoi donc est-il "entré" dans ce téléphone ? il n'avait déjà pas à le toucher ....

Avec le recul que j'ai maintenant, je pense qu'il a effacé un appel entrant que mon fils a reçu et qu'il ne fallait pas nous montrer ainsi que tous les SMS qu'il envoyé jusqu'au dernier et qui montraient qu'il allait très bien.

Je leur ai fait confiance avec leur "téléphonie Coluche" mais c'était un piège... encore une manipulation de leur part.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un hommage à la société civile de Russie, Bélarus et Ukraine
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Annie Ernaux, Nobel de littérature, une œuvre intime et percutante
Annie Ernaux vient de se voir décerner le prix Nobel de littérature, et il y a de quoi se réjouir. Mais que vient dire cette récompense d’une écrivaine qui déclare : « Ce que je veux détruire, c’est aussi la littérature » ?
par Lise Wajeman
Journal
Des tâches en plus pour gagner plus, piège antiféministe tendu aux enseignants
Le ministre Pap Ndiaye est chargé de la mise en musique du nouveau « pacte » que souhaite signer Emmanuel Macron avec les enseignants, qui consiste à mieux les rémunérer en échange de nouvelles missions. Mais ces « extras » aggravent déjà les inégalités salariales entre les femmes et les hommes dans l’Éducation nationale.
par Mathilde Goanec
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt