jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

519 Billets

1 Éditions

Billet de blog 5 mars 2015

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Le journal Le Monde lance une plateforme pour lanceurs d'alerte

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ce soit sur Canal + au Grand Journal, le journaliste Jacques Folorou a annoncé que Le Monde lance une plateforme pour les lanceurs d'alerte.

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/02/12/source-sure-une-plate-forme-securisee-pour-lanceurs-d-alerte_4574820_4408996.html

En Europe, la protection des sources des journalistes est garantie par des lois et des conventions internationales, mais en pratique, elle est souvent bafouée, y compris par les autorités. En plus des protections juridiques, les lanceurs d'alerte, qui souhaitent généralement rester anonymes pour éviter d'éventuelles représailles, doivent aussi être aidés concrètement par les organes de presse auxquels ils s'adressent. Dans ce but, quatre médias francophones, Le MondeLa Libre BelgiqueLe Soir de Bruxelles et la RTBF (radio-télévision belge), ont créé ensemble un site Internet sécurisé baptisé Source sûre.

Le site Source sûre

Toute personne désireuse de dénoncer, preuves à l'appui, des actes illégaux perpétrés par leur patron, leur chef ou par un responsable détenteur d'autorité, pourra y déposer des documents et des messages, tout en restant anonyme et intraçable. Elle pourra choisir d'envoyer ses documents à un seul média participant, ou à plusieurs. Chaque média décidera alors s'il souhaite ou non lancer une enquête sur la base de ces informations. Source sûre devrait ainsi permettre aux médias de découvrir de nouvelles affaires et de mieux remplir leur rôle de contre-pouvoir.

Lorsqu'un lanceur d'alerte désire envoyer des documents sensibles, il peut se connecter à un site sécurisé et intraçable, qui nécessite d'installer le navigateur Tor (gratuit et facile d'installation, qui brouille les pistes et empêche de remonter jusqu'à lui) ou bien sur un site classique, qui l'avertit que sa connexion, non sécurisée, peut laisser des traces et dévoiler son identité.

Plate-forme internationale

Sur ce site, le lanceur d'alerte choisit le ou les médias à qui il désire transmettre des documents. Une fois envoyés, ceux-ci sont pris en charge par la plate-forme sécurisée GlobaLeaks, mise au point par une équipe d'experts européens indépendants, déjà utilisée dans différents pays (Pays-BasSerbie...) et par des ONG comme Amnesty International. Celle-ci débarrasse les documents de leurs métadonnées, qui peuvent trahir leur émetteur, puis les chiffre grâce à un puissant système de cryptage, de manière à ce que seul le média destinataire des documents puisse les lire.

Les documents sont ensuite entreposés sur un autre serveur caché et sécurisé, auquel se connecte un journaliste de la rédaction à qui sont adressés les documents. Il utilise pour cela le logiciel Tor, installé sur un ordinateur et qui fonctionne grâce au système d'exploitation Tails, dérivé du système libre et ouvert Linux, qui efface toute trace de navigation à chaque extinction de l'ordinateur. Lui seul peut déchiffrer les fichiers qui ont été envoyés.

Les documents ainsi expédiés sont à la fois très difficiles à intercepter par un tiers, mais également impossibles à lire, car chiffrés. Par ailleurs, les journalistes ne pourront pas remonter eux-mêmes jusqu'à l'identité de leur source. Cette dernière se verra attribuer un numéro à 16 chiffres qui lui servira d'identifiant pour discuter dans un second temps avec le journaliste, notamment pour l'aider dans son enquête, par la messagerie sécurisée intégrée au site.

Dès à présent, le site Source sûre est prêt à accueillir d'autres médias francophones, grands et petits, désireux de participer à cette aventure – et de partager les frais de fonctionnement. Une seule condition : les nouveaux venus s'engageront à mener des investigations approfondies avant de publier une information tirée d'un document reçu par l'intermédiaire de Source sûre.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Squats, impayés de loyer : l’exécutif lance la chasse aux pauvres
Une proposition de loi émanant de la majorité propose d’alourdir les peines en cas d’occupation illicite de logement. Examinée à l’Assemblée nationale ce lundi, elle conduirait à multiplier aussi les expulsions pour loyers impayés. Une bombe sociale qui gêne jusqu’au ministre du logement lui-même. 
par Lucie Delaporte
Journal — Migrations
Arrivés en Angleterre par la mer, expulsés par charter : deux Albanais témoignent
En 2022, environ 12 000 Albanais auraient rejoint le Royaume-Uni, principalement par la Manche ou la mer du Nord, d’après Londres. Désormais, certains sont soumis à des expulsions en charter, quelques jours après leur arrivée. Plusieurs ONG et avocats s’inquiètent.
par Elisa Perrigueur, Jessica Bateman et Vladimir Karaj
Journal
La Fnac cède à l’extrême droite et retire un jeu de société « Antifa »
Des tweets énervés et mensongers émanant de l’extrême droite et d’un syndicat de commissaires de police ont convaincu l’enseigne de retirer un jeu de société édité par Libertalia. L’éditeur-libraire croule depuis sous les commandes.
par Christophe Gueugneau
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial