jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

519 Billets

1 Éditions

Billet de blog 9 janv. 2015

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

JEAN-EUDES : LISTE DES PIECES DU DOSSIER POUR REOUVERTURE

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ici des faits rien que des faits contenus dans le dossier  .....

LISTE  NON  EXHAUSTIVE  DES  PIECES  DU  DOSSIER   .. à compléter ..

Pour le moment les plus importantes pour les retrouver plus facilement dans le tas dans un ordre illogique ( et à mon avis des pièces importantes et génantes ont été mises dans n'importe quel ordre et à la fin des paquets sans le titre pour les retrouver .. ).

D1 : Plainte contre X pour homicide volontaire avec constitution de partie civile ( après 8 mois d'enquête prélimnaire).

D11 : Lettre de l'avocat ( à ma demande) au Procureur de la République du TGI de Toulouse pour demandes d'explications sur l'enquête en cours  depuis 2 mois ( Décembre 2008) => jamais de réponses.

D14 : PV de découverte du cadavre sur la voie ferrée.

D15 - D16 : 1er examen externe du corps ( Samedi 27 septembre 2008 ) au lieu d'une autopsie obligatoirepour un cadavre découvert sur la voie publique.

D17 : 2ième examen externe du corps ( 17 novembre 2008 ) alors qu'une autopsie a été demandée par LRAR le 6 novembre 2008 (pièce à venir).

D19 : Demande compléments à l'IML :

- radiographie pour vérifier la présence de balles (radios pas mises dans le dossier : pourquoi ? que nous cache-t-on ?  que voyait-on ? ).

- précisions sur la position du corps ( sur la VF, à l'extèrieur côté canal (jardin des Doutres) on voit la jambe D, puis la jambe G, puis le corps à 80 mètres, à plat ventre. Jambes découpées par les roues au niveau des genoux, pas de tête  => corps allongé en travers de la voie côte canal,  face contre le sol. Le lègiste fait une démonstration incroyable qu'il marchait sur la voie alors que Jean Eudes n'a pas été vu sur la voie ferrée et que tout le monde s'accorde à dire qu'il a été découpé allongé en travers des rails. Les conducteurs interrogés affirment que personne ne  marchait sur la voie et qu'ils n'ont heurté personne ni passé sur un corps inerte au milieu de la voie 2 côté canal). 

D20 : analyse de la carte SIM du téléphone portable (pas fiable car des appels et des SMS ont pu être effacés. Tous les appels et SMS sortants ont été effacés alors qu'il a envoyé un SMS encore à midi le 25 sept 2008 à son copain Pierre Bondet = RV au restau CNES).

D21 : Demande des mails à laposte.net par Huot = réponse jamais mise dans le dossier.

D37 : Lettre LRAR de Jean LOMBARD au procureur de la République (6 novembre 2008) pour demander une autopsie et des radios pour rechercher des balles d'arme à feu dans le corps.

D39 : Expertise du véhicule 205 par Juge Riboulet (Clermont Ferrand) relevés des traces ADN et empreintes digitales sur le volant et levier de vitesse ? à récupérer: enquête disparition d'Antoine (6 ans) à Issoire le 11 septembre 2008, 15 jours avant la mort de Jean-Eudes (nous habitons à 10 kms d'Issoire. Jean-Eudes avait des alibis en béton tout l'été, juilet, août et septelbre 2008, et surtout le soir du 11 sept 2008).

Pourquoi l'avoir soupçonné de cet enlèvement alors qu'il n'en avait pas le profil ? encore une manipualtion des autorités ?

D65 - D66 : PV de synthèse des enquêteurs de la BR ( accident ) Enquête préliminaire.

D72 : PV de transport des 4 gendarmes de la BR de Toulouse St Michel dont 2 TIC, envoyés par la lieutenant-colonel Boughani à 14 heures.

Ils demandent la suppression de la venue du médecin légiste = FAUTE GRAVE.

D73 - D74 : PV opération de criminalistique (TIC) =  polaire "que nous avons lavé" .. etc.

Pas de mise sous  scellé de la voiture, ni du polo, ni de la chaussure droite, ni des chaussettes, slip et pantalon ont disparu, 2ième chaussure disparue.

Mise sous scellé du téléphone portable, de la carte bancaire, d'un morceau du corps pour analyse ADN pour identification, mais pas de la chaussure droite ni du polo !!!!.

D75 à D87 : Photos du corps (morceaux) polo, chaussure droite, téléphone portable, polaire (fausse) et du corps + tête reconstituée à l'IML (Institut Médico Légal). La chaussure et le polo n'ont pas été mis sous scellé : on les voit  sur la photo du corps à l'IML !!!!! pourquoi les TIC ne les ont-ils pas mis sous scellé ? avaient-ils des traces suspectes des agresseurs ?

D88 : Inventaire des pièces à conviction (scellés).

D89 à D95 : Analyse carte SIM par la BR :

- des appels et SMS ont été effacés et ils ne le signalant pas : tous les appels sortants ( JE a envoyé un SMS à son copain Pierre Bondet à midi le 25 sept 2008, disparu .. ; le directeur de mercatoir ocean a appelé JE vers 16 heures quand les gendarmes y sont allés, Il a disparu => qui a donc effacé l'appel du directeur à Jean Eudes ? ).   

- pour compléter leur "excellent travail" ils ne demanderont pas la téléphonie à Bouygues Telecom (ou tardivement, le 13 nov 2008, suite à ma LRAR au procureur) et ne mettront jamais les réponses de BT dans le dossier).

Voir plus bas  D139 : sabotage de la télphonie par Huot.

D96 : Procédure accident

D99 :  Constatation du décès par Docteur Joly du SAMU31 ( avec obstacle médico-légal ).

D102 : Réquisition Adjudant Cardona (Fronton) => pompes funèbres.

D105 : Réquisition Cardona => Procureur Blanc.

D107 : Réquisition Cardona => Docteur Costagliola, médecin légiste à l'IML CHU Rangueil.

- Depuis quand un gendarme OPJ choisit un médecin légiste désigné par lui ?  peut-être le procureur  .. mais jamais un gendarme.

- Depuis quand un gendarme OPJ demande un "examen externe de corps" pour un cadavre découvert dans un lieu public : autopsie obligatoire.

D108 : Examen externe du corps par le docteur Rémi Costagliola (fait le lendemain samedi 27 septembre 2008 .. pourquoi ? pas d'horodatage estimé de la mort, c'est anormal en 2008 avec toutes les techniques connues en datation de la mort pour une mort récente).

D109 : Audition de Madame Perrier témoin de l'arrivée de la voiture Peugeot 205 rouge.

D110 : Audition du 1er conducteur de train SERS découvreur du cadavre sur la voie ferrée.

D111 : Audition du 2ième conducteur de train MOGGIO découvreur du cadavre sur la voie ferrée  : "le corps se désséchait".

D112 : Audition du conducteur de train CRESCENZO arrivé juste après la découverte du corps.

D113 : Visite domiciliaire de gendarmes de Ramonville dans le studio de Jean Eudes à Ramonville  à 15h15 le vendredi 26 septembre 2008, sur ordre des gendarmes de Fronton (prélèvement du rasoir, du peigne pour ADN identification).

D115 : PV de saisie dans la voiture par la BR :

- Courrier de la CPAM annotée par la maman de JE : aucun intérêt.

- Carte SIM Takens de l'appareil photo trouvé dans le coffre de la 205

à 15h 15,  lorsque les gendarmes de Fronton appellent ceux de Ramonville, ils donnent le nom de Jean Eudes Lombard et son adresse, donc ils l'ont identifié alors qu'il n'y a aucun élément ni dans la voiture ni sur Jean Eudes qui permet d'obtenir son adresse à Ramonville. et son lieu de travail (enquête précise faite par Jean Lombard).

Quand les gendarmes de la BR vont à Mercator Océan vers 16 heures ils ne disent pas au directeur que Jean Eudes a été trouvé mort sur une voie ferrée (puisqu'ils ont envoyé leurs collègues de Ramonville au studio de Jean Eudes à 15h30 !!! et laissent Pierre Bahurel passer un appel sur le téléphone portable de Jean Eudes alors qu'ils detiennent ce portable sous scellé... appel jamais listé dans les appels entrants de la téléphonie de Jean Eudes. 

D126 : Audition du collègue de bureau de Jean Eudes, Gaëtan Vinay.

D127 : Audition du Directeur deMercator Ocean Piere Bahurel

D136 à D142 : Auditions proches de Jean-Eudes 

D136 : Audition d'un copain de Jean Eudes, Pierre Bondet

D139 : Réquisition de l'adjudant Huot chef de brigade de Fronton auprès de Bouygues Telecom le 3 octobre 2008, une semaine seulement après les faits !!!.

- retour pour numéro de téléphone inconnu (il a remplacé un 0 par un 6).  Il ne demande pas les déclenchements de relais par le portable de JE  !!!! ENORME FAUTE

- pas de relance de Huot jusqu'à sa TS le 21 octobre : RE-ENORME FAUTE

- ce n'est que le 13 novembre 2008 (suite à ma LRAR au procureur) que la BR redemandera les déclenchements de relais et les appels entrants-sortants ==> aucune réponse ne sera jamais mise dans le dossier ( toujours pas à ce jour 10 janvier 2015) alors que ces réponses sont archivées chez BT) : RE-RE-ENORME FAUTE.

D140 : fax à Bouygues Telecom qui prouve que la demande a bien été faite.

D143 :   Réquisition de l'adjudant Huot chef de brigade de Fronton auprès de laposte.net le 16 octobre 2008 pour obtenir les mails, 3 semaines seulement après les faits !!!. (sous ma pression, parce qu'il ne faisait pas son travail d'enquêteur).

- les mails envoyés par laposte.net ne seront jamais versés au dossier.

- après moult demandes au procureur Boyer, puis à la juge Dournes et au juge Colson, il faudra que je demande personnellement, après le non-lieu en appel, le 15 novembre 2012, ces mails au correspondant chez laposte.net qui a accepté de m'envoyer le CD-ROM.  

Il n'y avait aucun problème dans les mails échangés par Jean Eudes jusqu'au dernier jour (échanges avec ami-e-s et famille impecables).

D163 à D172 : Photos de qualité très dégradée en noir et blanc à l'IML lors du 2ième examen de corps, le 17 novembre 2008,

- corps bizaremment putréfié alors qu'il est censé avoir été conservé au froid dans un casier de la morgue à l'IML du CHU Rangueil.

D173 - D174 : Demande analyse toxicologie du vice-procureur Boyer au Profeseur Pépin du labo TOXLAB à Paris.

- pourquoi envoyer ces analyses toxicolmogiques à Paris alors qu'il y a ce qu'il faut sur place à Toulouse (LPS : labo de police scientifique) qui a entraainé  des frais supplémentaires pour rien.

Bizarre : Boyer connait Pépin depuis l'an 2000 (Contrôle dopage Tour de France à Perpignan). 

D175 à D181 : Audition de la famille Doutres (Père, mère et fils Christophe ).

liste à compléter et à enrichir en commentaires ...

Vous pouvez consulter ces pièces dans mon billet 

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/301214/jean-eudes-toutes-les-pieces-du-dossier-dinstruction-disposition

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un hommage à la société civile de Russie, Bélarus et Ukraine
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Annie Ernaux, Nobel de littérature, une œuvre intime et percutante
Annie Ernaux vient de se voir décerner le prix Nobel de littérature, et il y a de quoi se réjouir. Mais que vient dire cette récompense d’une écrivaine qui déclare : « Ce que je veux détruire, c’est aussi la littérature » ?
par Lise Wajeman
Journal
Des tâches en plus pour gagner plus, piège antiféministe tendu aux enseignants
Le ministre Pap Ndiaye est chargé de la mise en musique du nouveau « pacte » que souhaite signer Emmanuel Macron avec les enseignants, qui consiste à mieux les rémunérer en échange de nouvelles missions. Mais ces « extras » aggravent déjà les inégalités salariales entre les femmes et les hommes dans l’Éducation nationale.
par Mathilde Goanec
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt