jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

519 Billets

1 Éditions

Billet de blog 9 juil. 2014

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

JEAN-EUDES : sa meilleure amie de randonnée témoigne ....

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

France D est une amie de Jean-Eudes.

Ils avaient fait une énorme randonnée dans l'Ariège (Pyrénées) au Mont Vallier, 1900 mètres, 3 semaines avant sa mort étrange.

Elle a demandé à témoigner aux gendarmes de Fronton puis de la BR de Toulouse = refus !!! et pourtant elle prouvait que JE avait des ami(e)s à Toulouse et qu'il avaient des distractions : cinéma, sorties en vile, concerts, randonnées etc ...  contrairement à la description accablante qu'en ont fait les gendarmes et le vice-procureur B...er  le spécialiste des "classements sans suite en suicide".

Rien que ce refus des gendarmes de la BR de l'entendre paraissait louche alors que suite à ma lettre au procureur les gendarmes s'étaient déplacés en Auvergne pour entendre parents et amis de JE.

Une raison de plus que ce "suicide" est bidon et qu'il cache les pires vilainies qu'on n'ose pas imaginer (satanisme, perversion sexuelle, trafic d'organes) ... et surtout que procureur et gendarmes étaient parfaitement au courant de ce qui lui est arrivé , bien évidemment.

___________________

 Quelques-uns de ses mails depuis le 26 septembre 2008 :

France D.

À Moi

5 oct. 2008

Bonjour,
je viens d'apprendre cette nouvelle déroutante. Je m'appelle France D. , je suis une amie de Jean Eudes j'étais en Master 1 à Grenoble avec lui. Nous nous sommes retrouvés par hasard à Toulouse il y a an. Nous avons donc repris contact et sommes partis très souvent en Montagne et en ballade ensemble durant cette année. J'ai vu Jean Eudes pour la dernière fois il y a à peu près 1 mois, nous étions partis en randonnée dans les Pyrénées. Je n'ai pas eu de nouvelles depuis. Cette nouvelle me bouleverse. Je tiens à vous présenter toutes mes condoléances et vous soutiens dans cette épreuve difficile.
Si vous avez besoin de me contacter voici mon numéro de téléphone: 06 .......... Je suis tout à fait disposée à vous aider pour mieux comprendre ce qui c'est passé.
Tenez moi informée s'il vous plait.
France

_________________

France D.

À Moi

6 oct. 2008

Bonsoir,

Je suis très émue par les mails que vous avez envoyé et me sens bien inutile dans toute cette épreuve que vous traversez.
Pour moi, il est très difficile d'admettre que Jean Eudes ait pu se suicider parce que je le voyais régulièrement, qu'il adorait sortir voir ses amis, aller au cinéma, partir en montagne, partir voir des concerts avec des amis.
Comme je vous le disais la dernière fois que nous nous sommes vus, c'était début septembre (peut être même le dernier week end d'août) ou nous étions partis faire le Vallier, un sommet dans les Pyrénées. La rando avait été très dure mais nous étions vraiment heureux d'avoir atteint le sommet, chose que nous ne pensions pas initialement. Je l'ai recontacté deux jours ou trois jours plus tard pour savoir si il se remettait de la rando. Il m'avait dit que ca avait dur dur mais que la rando avait été magnifique et qu'il avait hate de repartir en montagne, qu'il me recontacterait après son retour de Normandie, c'est à dire la deuxième semaine de septembre. Et puis j'ai été très occupé de mon côté donc nous ne nous sommes pas recontactés depuis. Pour ma part, ce n'était pas une inquiétude car nous nous voyions en moyenne 2 à 3 fois par mois.
Je ne peux que vous apportez ce que je ressens pour Jean Eudes, c'est à dire beaucoup de respect. Jean Eudes était quelqu'un de très gentil, souriant, humble, qui aimait partager, aller à la rencontre des gens. Il était extrêment curieux de tout et très respectueux. Votre fils était vraiment quelqu'un de très bien comme on en rencontre peu au cours de nos vies et ça fait beaucoup de mal de les voir partir.
Je connaissais seulement Maé de son entourage, un stagiaire de Mercator avec qui s'entendait très bien Jean Eudes. Mais il est parti en juillet si je me rappelle bien en Angleterre.
Je ne connaissais pas Pierre ni William mais il est possible que je les ai rencontré une fois dans un bar, une autre coïncidence où nous nous retrouvions par hasard pour la deuxième fois à Toulouse. Jean Eudes m'avait alors présenté ses amis.
Je suis choquée par la disparition tragique et inattendue de Jean Eudes et je compatis à votre souffrance.
France

_____________________________

Photo de Jean-Eudes prise par France au sommet du Mont Vallier le 30 août 2008 :

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un hommage à la société civile de Russie, Bélarus et Ukraine
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Cinéma
Les Français désertent le grand écran, le septième art broie du noir
Affecté par la baisse plus forte que prévu des fréquentations en salles et par l’arrivée des plateformes américaines, le cinéma français voit son modèle économique chamboulé.  
par Mathias Thépot
Journal
Le cinéma, emblème d’une politique culturelle fantoche
Alors que des professionnels lancent une journée d’appel à des états généraux du cinéma, jeudi 6 octobre, la politique culturelle sur le sujet demeure aussi introuvable que problématique.
par Joseph Confavreux
Journal
Annie Ernaux, Nobel de littérature, une œuvre intime et percutante
Annie Ernaux vient de se voir décerner le prix Nobel de littérature, et il y a de quoi se réjouir. Mais que vient dire cette récompense d’une écrivaine qui déclare : « Ce que je veux détruire, c’est aussi la littérature » ?
par Lise Wajeman

La sélection du Club

Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac