jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

519 Billets

1 Éditions

Billet de blog 14 janv. 2015

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Audition D127 : Directeur de la société Mercator Ocean (Jean-Eudes)

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Audition D127 

BAHUREL Pierre  ( Directeur de Mercator Ocean socitéé où Jean Eudes a été embauché en octobre 2007, un an plus tôt )

Entendons la personne dénommée ci-dessus qui nous déclare :


Je suis le directeur de l'entreprise MERCATOR — OCEAN, 8 / 10 Rue Hermes Parc
Technologique du Canal 31520 RAMONVILLE.

J'ai comme employé depuis le 1er octobre 2007,  LOMBARD Jean Eudes.


Ce dernier est employé comme ingénieur océanographe.

Il fait partie d'une équipe d'une dizaine de personnes avec lesquelles il s'entend bien.

A ma connaissance, il n'y a jamais eu de différend.

Il est reconnu comme un collaborateur efficace et apprécié.

Il venait d'ailleurs d'être augmenté. Il était en CDD.

Il était discret sans être renfermé. Il était à l'aise professionnellement.


J'étais en déplacement la semaine passée et je suis rentré jeudi soir 25/09/08. J'ai repris le
vendredi matin au siège de l'entreprise.


Il ne s'est pas présenté au travail vendredi matin, le 26/09 mais cela ne nous a pas inquiété outre
mesure.

Quand les gendarmes se sont présentés j'ai tenté de le contacter sans résultat.

mon commentaire : pourquoi les gendarmes chez mercator, à 16 heures, alors que Jean Eudes a été identifié sur la voie ferrée par sa CB sa voiture et un appel à son père, ne lui disent pas et qu'ils le laissent appeler son portable qu'ils ont avec eux sous scellé !!! d'ailleurs cet appel sera effacé du portable et nous ne verrons jamais la repopnse à réquisition de BouyguesTelecom - billet spécial téléphonie - ).


Je voyais LOMBARD Jean Eudes environ une fois par semaine.

Il ne m'a jamais donné l'impression d'avoir des problèmes particuliers.

Il était le même depuis un an.


Son travail ne l'amenait pas à avoir une habilitation particulière, confidentiel défense par exemple.


II n'y a pas de données sensibles au sein de l'entreprise.


A FRONTON 31620, le 29 septembre 2008 à 15 heures 30, lecture faite par moi des
renseignements d'état civil et de la déclaration ci-dessus, j'y persiste et n'ai rien à changer, à y ajouter

_________________________________________________________

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un hommage à la société civile de Russie, Bélarus et Ukraine
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Annie Ernaux, Nobel de littérature, une œuvre intime et percutante
Annie Ernaux vient de se voir décerner le prix Nobel de littérature, et il y a de quoi se réjouir. Mais que vient dire cette récompense d’une écrivaine qui déclare : « Ce que je veux détruire, c’est aussi la littérature » ?
par Lise Wajeman
Journal
Des tâches en plus pour gagner plus, piège antiféministe tendu aux enseignants
Le ministre Pap Ndiaye est chargé de la mise en musique du nouveau « pacte » que souhaite signer Emmanuel Macron avec les enseignants, qui consiste à mieux les rémunérer en échange de nouvelles missions. Mais ces « extras » aggravent déjà les inégalités salariales entre les femmes et les hommes dans l’Éducation nationale.
par Mathilde Goanec
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon