Les changements terrestres et la connexion anthropocosmique: L'histoire secrete du monde

Suite à lapublication de mes billets sur l'anormalité du fonctionnement climatique que j'ai constaté cet été ( et ça continue), Laurent Cuenca m'a transmis ce lien qui apporte une autre vision très intéressante du dysfonctionnement climatique :

14/09/2015, 21:50 | PAR L.CUENCA

Ceci explique tout et rejoint ton billet !

http://fr.sott.net/article/26382-Resume-SOTT-Aout-2015-Conditions-meteorologiques-extremes-revolte-de-la-planete-et-meteorites

 

Commentaire : Veuillez noter qu'en raison du chaos climatique/planétaire qui augment de mois en mois, nous sommes maintenant inondés de séquences vidéos et devons donc être sélectifs sur les événements à inclure. Dorénavant, s'il vous plaît, considérez que ces résumés vidéos sont de simples instantanés de l'image globale. En prenant en compte le fait que ces événements « localisés » sont multipliés plusieurs fois et se produisent simultanément sur toute la planète, l'ampleur de la destruction et de l'impact sur la vie des gens devient presque inimaginable. 

 

Août 2015 a vu des déluges apocalyptiques de pluie et de grêle inonder les villes de la Chine jusqu'aux États-Unis, des orages électriques intenses griller les réseaux électriques et endommager les infrastructures, des tempêtes exceptionnellement puissantes détruire des récoltes et inonder de vastes zones de régions habitées. 

L'événement le plus mémorable du mois a été la série d'explosions massives au port de Tianjin en Chine du Nord. Bien qu'il est supposé que ce soit dû à une erreur humaine, l'ampleur inhabituelle de l'événement suggère que quelque chose « de réellement extraordinaire » fut à l'oeuvre. Avec « la Terre qui s'ouvre » de bien différentes manières - dolines énormes, éruptions volcaniques multiples, activité sismique accrue, poches de gaz qui explosent sur les plages, geysers de méthane et de vapeur en éruption sur les terrains de golf et dans les rues - nous soupçonnons fortement que l'événement au Tianjin était « plus ou moins » du même type, mais en plus IMPORTANT. 

Le mois dernier, des boules de feu ont transformé la nuit en jour en Scandinavie, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Chili et aux Caraïbes. Des dolines ont avalé des personnes et des rues en Chine, et des parties de routes au Royaume-Uni et aux États-Unis. Des feux de forêt ont fait rage dans le sud de la Sibérie. Des averses de grêle ont ajouté deux avions de passagers à leur liste de victimes. L'Italie a vu ses voitures balayées par des déluges « bibliques » dans ses rues, tandis que trois typhons se sont alignés dans le Pacifique pour la première fois de mémoire d'homme. 

L'augmentation exponentielle de tous ces phénomènes - éruptions volcaniques, tremblements de terre, météorites, dolines, inondations, foudre, transformateurs et usines chimiques qui explosent - est bien illustrée par les statistiques américaines sur les incendies de forêt. Il n'y a que 6 autres années où plus de 8 millions d'acres ont brûlé aux États-Unis - 2012, 2011, 2007, 2006, 2005 et 2004. Au 1er septembre, 2015 est bien partie pour battre le record établi en 2006 de 9,8 millions d'acres détruits... 

C'étaient les signes des temps pour août 2015 ... 
 

Pour mieux comprendre ce qui se passe, consultez le livre Les changements terrestres et la connexion anthropocosmique 
que nous avons récemment publié et qui est disponible ici (en français) : http://www.amazon.fr/Changes-Human-Co... 

Visualisez les épisodes précédents de cette série - maintenant traduite dans plusieurs langues - et d'autres vidéos de SOTT ici ou ici.

 

Le livre qui explique tout :

Les changements terrestres et la connexion anthropocosmique: L'histoire secrete du monde - Tome 3 Broché – 13 mai 2015


Biographie de l'auteur

 

Pierre Lescaudron est né à Toulouse en 1972. Après des études d'ingénieur et l'obtention d'un MBA, il a occupé des fonctions de directeur général, de consultant et d'enseignant en 3e cycle, le tout dans le domaine de des hautes technologies. Il a ensuite rejoint Sott.net, site Internet pour lequel il écrit des articles, ce qui lui permet de satisfaire sa passion pour la recherche dans les domaines des sciences, des technologies et de l'Histoire. Pierre aime particulièrement « relier les points », et rapprocher des disciplines et connaissances habituellement compartimentées.

 

Livre très interessant publié en mai 2015 :

 

Errements du Jet Stream, ralentissements du Gulf Stream, ouragans, tremblements de terre, éruptions volcaniques, bolides météoriques, tornades, déluges, dolines et nuages noctulescents sont en augmentation depuis le passage au XXIe siècle. La vision des partisans du réchauffement planétaire anthropique s avère-t-elle juste ou est-ce que quelque chose d autre, quelque chose de bien plus important, se déroule sur notre planète ? Alors que pour la science conventionnelle ces changements terrestres n ont aucun rapport entre eux, Pierre Lescaudron applique les conclusions du paradigme de l Univers électrique et les découvertes de la physique des plasmas pour suggérer qu ils pourraient en réalité être intimement liés et dériver d une seule cause commune le rapprochement du « jumeau » de notre Soleil et de l essaim cométaire qui l accompagne. Grâce aux archives historiques, l auteur dévoile une forte corrélation entre périodes d oppression autoritariste et désastres naturels catastrophiques d origine cosmique. De par ses références aux recherches métaphysiques et à la théorie de l information, Les changements terrestres et la connexion anthropocosmique tente de manière innovante de réconcilier la science moderne avec la compréhension ancestrale que l esprit humain et les niveaux d expérience humaine collective peuvent influencer les phénomènes cosmiques et terrestres. Abordant un vaste registre de domaines scientifiques et comportant plus de 250 illustrations et de 1 000 sources, Les changements terrestres et la connexion anthropocosmique s offre sous un format accessible à tous ceux qui souhaitent comprendre les signes de nos temps.

 

excellent commentaire :

5,0 sur 5 étoilesL'histoire secrète du monde, tome III

ParLila "I ride with the Imp"le 14 juin 2015

 

Dans les temps anciens, les hommes comprenaient qu'ils ne vivaient pas sur une planète solitaire, isolée du reste du cosmos, et que les comportements humains pouvaient influencer des événements cosmiques (de type bombardements cométaires), générateurs de bouleversements terrestres : éruptions volcaniques, inondations, tsunamis, sécheresses… Il semble que plus les élites étaient corrompues, plus la société était injuste et décadente, plus les catastrophes augmentaient en violence et en nombre, provoquant in fine l'effondrement des civilisations. Et le cycle recommençait.


Après une 1ère partie assez scientifique rédigée en des termes simples accessibles au profane et abordant, entre autres, la physique des plasmas, l'Univers électrique et la théorie de Némésis (le supposé compagnon solaire) accompagnée d'essaims cométaires, la 2e partie du livre s'emploie à démontrer que cette connexion anthropocosmique comprise par les "anciens" est plus que jamais d'actualité. Il suffit de regarder notre monde actuel de plus en plus chaotique et inégalitaire, et de constater en parallèle le même chaos en termes de catastrophes naturelles pour faire le lien et constater la réalité de cette connexion. Une lecture indispensable à ceux qui souhaitent avoir une idée de ce que l'avenir nous réserve.


Ajoutons que ce tome III de la série L'histoire secrète du monde (de Laura Knight-Jadczyk) peut se lire indépendamment des autres tomes.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.