jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

519 Billets

1 Éditions

Billet de blog 18 déc. 2014

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

JEAN-EUDES : Pour Noël 2014 j'ai écrit leurs 4 vérités aux gendarmes et magistrats

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Billet de décembre 2014 juste avant noël passé inaperçu, avant que je subisse ces attaques immondes sur médiapart et dondevamos qui ont ensuite consisté à mon éviction pendant un mois du 19 janvier 2015 au 19 février 2015.

Il y a tout dans ce billet, des vérités qui dérangent.

moi

À

patrick.begue@gendarmerie.interieur.gouv.fr thierry.cardona@gendarmerie.interieur.gouv.fr francis.boyer@justice.fr philippe.colson@justice.fr martine.dournes@justice.fr bettina.boughani@diplomatie.gouv.fr pascal.segura@diplomatie.gouv.fr

Aujourd’hui à 10h25 AM

Bégué le menteur a écrit :

les protections que tu parles font partie de tes fantasmes.... le praticien requis en est un comme les autres... je n'ai pas de commentaire sur le le reste de tes propos, ils t'appartiennent.

FAUX.

Costagliola est le verrouilleur des affaires LOUCHES.

Les preuves :

1 -  Durant plus d'une heure ( de 12h45 à 14h) Huot a essayé de joindre un médecin légiste (c'est ce qu'il a dit à Zanchetta SNCF et à la procureure Géraldine Labialle (il faudra que je lui écrive à elle aussi ..) car elle demandait impérativement qu'un médecin légiste passe sur la voie ferrée. Il aurait pris la température rectale et constaté le linge noué autuor du thorax et les traces de liens au poignet droit .... le légiste n'est jamais venu.

2 - Lorsque vous êtes arrivés sur place à 14 h , la BR ( dont 2 TIC) vous avez interrompu l'appel au légiste et fait venir les pompes funèbres.......... arrêtez de vous moquer de moi Mr Bégué vous êtes ridicule.

3 - L'adjt Cardona de Fronton a bizaremment rédigé à 15h20 un PV dans lequel il demande au médecin légiste Rémi Costagliola ( D107 en pièce jointe) de bien vouloir faire un "examen externe du corps"   demande INCROYABLE !!!!! à un médecin légiste PRECIS ... pourquoi lui ?

4 - Le médecin légiste Costagliola ne fera l'examen du corps (externe), qui n'est pas une autopsie, que le lendemain le samedi 27 septembre 2008 et ne prendra pas la température pour déterminer l'heure de la mort !!!!!!!! c'était calculé pour .....

Si tout cela n'a pas été calculé !  c'est évident que tout a été prévu dés que vous êtes envoyés à St Rustice.

5 - Pourquoi à 15h20 Cardona peut-il connaitre l'identité de mon fils et appeler les gendarmes de Ramonville pour aller dans le studio de mon fils alors que l'adresse de mon fils n'est pas dans sa voiture ni sur lui ?

Il faut m'expliquer comment à 15h20 Cardona peut connaitre l'adresse de Jean-Eudes LOMBARD  car toutes ses adresses sont à  Germain-Lembron -63-  ( banque, CPAM etc ..) et tous ses papiers personnels ( carte identité, permis de conduire etc   ..) sont dans son studio : voir perquisition de Huot du mardi 30 sept 2008.

6 -  Comment Mrs Bégué et Devaux peuvent-ils oser écrire à 16h ( PV D72 en pièce jointe) : "les investigations effectuées rapidement nous permettent d'établir que la personne est Jean-Eudes LOMBARD né à Issoire (63) le 30 novembre 1980 et résident à Ramonville (31)" ???????      quelles investigations ? tout doit être écrit dans les PVs or là pas de PV de perquisition de la voiture non plus (ce qui a permis d'y prendre la polaire verte et le vielles chaussures en douce) .. et c'est moi qui serait l'homme à abattre ?  ça suffit.

Ah bon ? quelles investigations ont permis de savoir que c'était Jean-Eudes LOMBARD et où il habitait et travaillait  ? pas d'appel à son employeur Mercator Océan ni à aucune de ses connaissances ...  comment l'adresse était-elle connue par les gendarmes dont Cardona à 15h20 quand ils ont appelé les gendarmes de Ramonville ?   vous vous foutez vraiment trop de ma gueule.

J'ai eu le gendarme de Ramonville au téléphone qui approuve mes interrogations justifiées.

Mr Bégué vous êtes un ENORME MENTEUR. Tout ce que j'écris est la VERITE. 

Je veux, à l'approche de Noël, atteindre vos âmes d'enfants qui sont enfouies au fond de vous.

Ce que vous avez fait n'est pas beau  vous serez jugés au jugés au jugement dernier. 

Regardez vos enfants et petits-enfants dans les yeux pour qu'ils voient qui vous êtes réellement ....

Combien de temps allez-vous tenir avec ces secrets inavouables ?

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de « L’Internationale »
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Journal — Asie et Océanie
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les critiques envers Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Journal — Europe
Bombardements russes : « Il n’y a aucune cible ici, ce sont des maisons, des jardins ! »
À Dnipro dans le sud de l’Ukraine, devant sa maison en ruines après une attaque de missile, l’infirmière Oxanna Veriemko ne peut que constater le désastre. Depuis le début de l’automne, la stratégie russe consistant à endommager les infrastructures fait de nombreuses victimes civiles. « Impardonnable », préviennent les Ukrainiens.
par Mathilde Goanec
Journal
Conditions de détention à Nanterre : l’État de nouveau attaqué en justice 
Le tribunal administratif de Cergy-Pontoise doit examiner ce lundi un référé-liberté visant à remédier d’urgence à « l’état d’indignité permanent et endémique au centre pénitentiaire des Hauts-de-Seine ». Les requérants dénoncent « l’inertie manifeste des autorités ». 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Acte 2 d’une démission : la métamorphose, pas le greenwashing !
Presque trois mois après ma démission des cours liés à une faculté d’enseignement de la gestion en Belgique et la publication d’une lettre ouverte qui a déjà reçu un large écho médiatique, je reviens vers vous pour faire le point.
par Laurent Lievens
Billet de blog
Bifurquons ensemble : un eBook gratuit
L’appel à déserter des étudiants d'AgroParisTech nous a beaucoup touchés, par sa puissance, son effronterie et l’espoir en de nouveaux possibles. C’est ainsi qu’au mois de mai, Le Club de Mediapart a lancé un appel à contribuer qui a reçu beaucoup de succès. Nous vous proposons maintenant ce livre numérique pour mettre en lumière la cohérence de toutes ces réflexions. Un eBook qui met des mots sur la révolte des jeunes qui aujourd’hui s’impatientent de l’inaction gouvernementale et qui ouvre des pistes pour affronter les désastres écologiques en cours.
par Sabrina Kassa
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet d’édition
Bifurquer : le design au service du vivant
15 ans d'évolution pour dériver les principes du design graphique vers une activité pleine de sens en faveur du vivant. La condition : aligner son activité professionnelle avec ses convictions, l'orchestrer au croisement des chemins entre nécessité économique et actions bénévoles : une alchimie alliant pour ma part, l'art, le végétal, le design graphique et l'ingénierie pédagogique.
par kascroot