PHOTOS DU CORPS ET DES VETEMENTS

Si je mets ici quelques photos c'est pour que l'incrédulité de certains soit confrontée à l'évidence.

Pour mieux voir les photos et documents il est recommandé de zoommer avec la fonction zoom de l'écran ( en bas à droite : si en 125% par défaut, passer à 150% voir plus ).


Rappel : http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/311212/enquete-sur-la-mort-de-mon-fils

              http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/200114/les-preuves-et-les-photos      

              http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/160114/la-preuve-que-cest-verrouille-toulouse       

              http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/230114/article-de-presse-sur-la-mort-de-mon-fils

Il n'y a aucune trace de sang ni sur le ballast, ni sur le corps, ni sur les vêtements et le médecin légiste qui ne s'est pas déplacé fait une démonstration alambiquée pour expliquer que les 6 litres de sang se sont envolés. Tous les spécialistes qui ont vu ce corps disent qu'il est passé sous un train déjà vidé de son sang. il avait été tué dans le nuit, donc son corps était froid et rigide quand il a été jeté sous les wagons.

Remarquer les traces de sangle au poignet droit ( ce bras droit n'est pas décrit par les TIC pourtant seul au milieu de la 2ième voie ).

Remarquer le linge ensanglanté noué autour du torse ( ce qu'il en reste ) et on voudrait nous faire croire que le polo a pu se détacher du corps alors que le bras droit est arraché et le torse broyé ?  et que mon fils aurait attaché et noué ce tissu autour de son torse détruit .

Il n'y a aucune trace de slip ni de pantalon. Seuls sont présents le polo et les chaussettes restées sur les pieds et une seule chaussure ( l'autre a disparu ). Comment le slip aurait-il pu être ôté ainsi que le pantalon alors que les jambes ont été découpées par les roues en-dessous des genoux ?

Seule possibilité : le corps a été jeté mort et nu sous le train.

Ils m'ont poussé à mettre ces photos. Tous sont sourds et aveugles, c'est bien dommage. Je mettrai tout en lumière.

Pauvre société corrompue   où va la France avec un tel bordel ?

  

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.