jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

519 Billets

1 Éditions

Billet de blog 22 avr. 2016

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

La draisine signalée par Madame P.. est venue le matin sur la zone "accident"

Madame P....... vous a envoyé un courrier contenant son témoignage sur l'arrivée de la 205 rouge immatriculée 63 à l'écluse d'embalens le jeudi 25 septembre 2008 vers 18h45, qui confirme ce qu'elle a déjà dit et N'A PAS ETE RETENU PAR LES ENQUETEURS NI LA JUSTICE, DONC C'EST UN FAIT NOUVEAU : l'homme qui conduisait était seul dans la voiture n'avait pas le profil d'un jeune homme de 24 ans .....

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

LOMBARD Jean <jeanlombard4@yahoo.fr>

À

Secrétariat cabinet de Caunes

avr 14 à 10h35 AM

Secrétariat et Maître de Caunes,

Madame P....... vous a envoyé un courrier contenant son témoignage sur l'arrivée de la 205 rouge immatriculée 63 à l'écluse d'embalens le jeudi 25 septembre 2008 vers 18h45, qui confirme ce qu'elle a déjà dit et N'A PAS ETE RETENU PAR LES ENQUETEURS NI LA JUSTICE, DONC C'EST UN FAIT NOUVEAU  : l'homme qui conduisait était seul dans la voiture n'avait pas le profil d'un jeune homme de 24 ans avec un polo à manches courtes, donc ce n'était pas mon fils Jean Eudes..

Dans cette lettre, elle vous indique un autre FAIT NOUVEAU une draisine était venue dans la zone 'accident" à partir de 10 heures du matin sur la voie 1, côté RN20, en provenance de Saint Jory. Ils devaient être plusieurs employés SNCF à bord pour faire de l'entretien caténaires. Sur une photo des TIC on voit une échelle jaune appuyée contre un poteau caténaire juste en face d'où était le corps ....

Il est évident que s'il y avait eu un corps humain et au milieu de la voie 2 côté canal et un bras entier au milieu de l'autre voie 1 , il l'aurait immédiatement signalé et le trafic aurait été interrompu.

Or Madame Perrier a vu cette draisine repartir vers St Jory vers 14h30 / 15h (lorsqu'elle est passée au passage à niveau 180 qu'elle voyait très bien de chez elle au 12 rue d'encaulet).

J'aimerais m'entretenir avec vous, Maitre de Caunes, au sujet de ces 2 faits nouveaux et des autres (dont le témoignage de Sébastien R.....).

Ceci vient en contradiction avec les termes du non-lieu du juge Colson (D1017-D1018) qui indique "aucun conducteur de train n'a signalé la présence d'une personne ou d'un corps sur la voie jusqu'à la découverte du corps"

et ailleurs "le corps a pu être happé et l'absence de sang sur les lieux peut s'expliquer par le charriage et le broyage du corps sur plusieurs mètres"....

N'IMPORTE QUOI !   Quand on ment on est obligé de se contorsionner pur arriver à la conclusion qu'on s'est fixé à l'avance et les aberrations apparaissent au grand jour ..

1 -  Soit mon fils est passé VIVANT sous le dernier train de fin de matinée 3630 vers 11h45 (conclusion des gendarmes de BR qui affirment qu'il s'est suicidé sous ce train 1/2 heure avant sa découverte: CADAVRE FROID SEC SANS TRACES DE SANG ==>>IMPOSSIBLE) .. et dans ce cas aucun autre train n'a pu charrier le corps puisdque c'était le dernier .. de plus le TIC Voinson a dit à Zanchetta : "la mort remonte à 6 heures" !!!!! or il avait 20 ans d'expérience de TIC (dixit dans son audition à son collège Bégué, à la demande la juge Dournes).

2 -  Soit mon fils est passé sous un train "antérieur" au 3630, dans la nuit ou dans la matinée et dans ce cas-là une multitude de conducteurs (dont tous ceux passés au ralenti à partir de 10 heures du matin sur la voie 2, côté canal, sauf la draisine sur la voie 1) ou des passagers, auraient signalé ce corps (dont celui de la fameuse draisine signalée par Madame Perrier)

En effet les trains sur la voie 2 sont passé au ralenti (pour cause de fermeture de l'autre voie) et dans les 2 sens donc 2 fois plus de chance de voir le corps, soit en venant de Toulouse, soit en venant de Montauban.

Il faut donc retrouver et interroger le conducteur de cette draisine (par les documents SNCF d'intervention sur voie et caténaires) et pourquoi elle est venue là. 

Les PREUVES sont là que c'est un crime maquillé en suicide.

Cordialement.

Jean LOMBARD

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Réforme de la PJ : Darmanin fait face à un début d’insurrection policière
Au lendemain d’une manifestation de mécontentement des enquêteurs marseillais, le patron de la police judiciaire du sud de la France, Éric Arella, a été démis de ses fonctions. Au risque d’amplifier la fronde contre une réforme qui ne passe pas.
par Fabrice Arfi, Pascale Pascariello, Camille Polloni, Matthieu Suc et Clara Martot
Journal — Cinéma
Les Français désertent le grand écran, le septième art broie du noir
Affecté par la baisse plus forte que prévu des fréquentations en salles et par l’arrivée des plateformes américaines, le cinéma français voit son modèle économique chamboulé.  
par Mathias Thépot
Journal
Le cinéma, emblème d’une politique culturelle fantoche
Alors que des professionnels lancent une journée d’appel à des états généraux du cinéma, jeudi 6 octobre, la politique culturelle sur le sujet demeure aussi introuvable que problématique.
par Joseph Confavreux
Journal
Un Nobel de la paix contre Poutine et Loukachenko et pour les droits humains
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro