jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

519 Billets

1 Éditions

Billet de blog 26 déc. 2014

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

JEAN-EUDES / NOEL 2014 : J'ai subi une attaque énorme sur dondevamos

jean63
Retraité / investigations et recherche de la vérité partout où elle se cache (où on nous la cache)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La soirée du 24 décembre et le 25 décembre jour de Noël, j'ai subi une attaque totalement folle sur le blog dondevamos où un article a été rédigé sur mon affaire par Céri la journaliste qui tient ce blog.

Il semblerait que les preuves apportées contre les gendarmes de la BR de Toulouse depuis quelques mois et récemment ont fait leur effet.

A lire les accusations infondées dont j'ai été affublé (vilennsce psychiques ue jaurais pu faire à mes enfants  ..etc .. incroyable de lire ça alors que je me bats depuis 6 ans pour mon fils mort ..... si je ne l'aimais pas j'aurais fait quoi alors ?  c'est immonde ).

Je pense qu'il y a derrière cette attaque une volonté de me déstabliser mais j'en ai vu beaucoup d'autres depuis 6 ans.

J'ai donc rendu coup pour coup avec arguments du dossier.

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2014/06/24/30133999-p50-0.html#comments

___________

Aujourd’hui à 11h06 AM

Après avoir lu j'en ressors avec un sentiment de malaise.
Il faudrait tellement de personnes complices dans le schéma mis en place par le père, diffamant plusieurs corps de fonctionnaires et interprétant par exemple la réponse de la juge lui confirmant qu'il peut délocaliser le dossier SI il n'est pas satisfait de sa tenue.Puis la mutation du juge qui n'a certainement rien à voir avec cette affaire.
Ses analyses sont totalement paranos L’interprétation repose sur des interprétations de faits. Même si des détails sont troublants et peuvent être simplement le fait de négligences pour faire repartir rapidement le trafic ferroviaire le père qui parait dur, et s'égarant sur des thèses délirantes et qui parle beaucoup de pédophilie alors que son fils avait 24ans me donne un sentiment de répulsion.

Posté par lecteur, il y a 2 jours |

Recommander | Répondre

Vous êtes bien le seul a ressentir de la répulsion. Parano c'est le mot à tout faire. Vous devez être un de ces enquêteurs-gendarmes ripoux qui ont saboté l'enquête de a à , alors vous commencez à avoir la pétoche car les juges sont au courant de tous vos trafics. Moi j'ai la conscience très tranquille et mon enquête est parfaite. Tout est prouvé et écrit dans mon blog médiapart et je vous emm.... si vous saviez .... pas de temps à perdre avec des mecs comme vous ... ripou parmi les ripoux.

Posté par jean63, il y a 2 jours |

Recommander | Répondre

Certainement pas la seule personne à éprouver de la répulsion envers votre façon de faire d'exiger, de diffamer de délirer.
Vous prouvez par votre réponse votre paranoïa en voyant derrière chaque critique un des nombreux protagonistes que vous accusez.
Les juges au courant de mes trafics ? Je suis ripoux ? Vous vs êtes encore trouvé un ennemi immaginaire pour fuir la réalité voire votre responsabilité....
Vous êtes un parano en plus vulgaire agressif.
J'ai lu vos assertions et je donne mon avis.
Quant aux juges ils ont refermé un dossier, et n'ont apparemment pas votre vision paranoïaque "de trafics" changeants selon vos versions.
Le fait d'écrire vos interprétations délirantes, sur un blog Médiapart que tous abonnés obtient via un abonnement, ne fait pas de vos assertions et vos diffamations la vérité et ne prouve rien. Vous vous prenez pour un investigateur vous rêvant en flic.
Si les journalistes vous fuient et ne veulent pas écrire sur cette affaire malgré votre insistance, votre harcèlement votre exigence, c'est qu'ils ont compris que vous déliriez. A force de diffamer tout un groupe de personnes pour faire concorder votre version vous risquez de vous retrouver devant un tribunal correctionnel.
PS au fait pourquoi parlez vous autant de pédophilie alors que votre fils avait 24 ans ? Que transférez vous à travers vos rebond sur la pédophilie ?
Et qu'entendez vous par ce lieu mal fréquenté ? S'agissait-il de lieu de rencontre entre homosexuels ?

Posté par lecteur, il y a 2 jours |

Recommander | Répondre

Votre affabulation est flagrante quand vous associez les traces de lexomyl comme la preuve de l'enlèvement de votre fils qui aurait drogué pour lui prendre ses organes dans un hôpital publique de Toulouse.
Le lexomyl est un anxiolytique pas très fort. Si des kidnappeurs avaient dûs utiliser une drogue ça aurait été bien plus fort qu'un anxiolytique courant !
Vous utilisez la trace de cet anxiolytique pour étayer votre délire pour écrire plus loin que ce n'est pas le corps de votre fils.
Tout est délire, le nombre de personnes que vous impliquez, diffamez, dans votre version affabulée, où seraient complices des membres de la SNCF au médecin légiste, des gendarmes, des magistrats, des procureurs, des médecins de l'hôpital etc est la preuve de votre paranoïa. Vous êtes un affabulateur doublé d'un manipulateur entrainant des personnes ayant pitié de ce drame, dans votre délire.
Toutes les personnes émettant des doutes sur vos interprétations est insultées.
Vous avez harcelé un éclusier, puis insulté le journaliste relatant leur calvaire suite à votre fixette sur eux.
Votre mégalomanie est telle que vous exigez une enquête des journalistes de Mediapart, vous sachant délirant, tout en ayant pitié de ce drame.
La violence de vos réponses à des contradicteurs, révèle votre nature. Vous êtes égoïste autoritaire dur, conspirationniste, affabulateur, parano, mégalomane. Vos merci sonnent faux.
Votre fils ne s'est certainement suicidé aussi violemment sans raison
Peut-être lui envoyiez trop de messages négatifs envers l'homosexualité si il l'était ou qu'il a supporté quelque chose de lourd dans son enfance.
Si cette enquête a mal été menée, les suicides sur les voies ferrées sont fréquents, et qu'il peut y avoir des questions sans réponse. Cela ne vous autorise pas à diffamer nos institutions jusqu'à accuser à accuser tout et n'importe qui, comme vous le faites.
Sans vous remettre en question....

Posté par lecteur, il y a 2 jours |

Recommander | Répondre

Rien que le moment que vous choisissez, la veille de Noël, pour essayer de démolir le solide argumentaire de Jean, démontre que vous agissez sur ordre.
Je laisse à chacun le soin de vous qualifier...
Vous n'êtes pas digne que les soutiens de Jean perdent davantage de temps avec vous.
Jacques LECOQ

Posté par Jacques LECOQ, il y a 2 jours |

Recommander | Répondre

Vous vous êtes vendu tout seul.
Tout ce que vous racontez sur mon fils et moi est DIFFAMATOIRE et FAUX, la preuve est dans les auditions de la famille, amis et collègues de Jean-Eudes qui se trouvent dans le dossier d'instruction.+ nous sommes très connus et estimés à st Germain Lembron et toute la famille très estimée.
Les grands parents de Jean-Eudes étaient enseignants. Ils ont fait toute leur carrière ici et sont âgés de 97 et 91 ans. Mon beau-père a été adjoint au maire pendant 14 ans.
Vous avez fait une très grave erreur en me DIFFAMANT de la sorte et je vais vous attaquer en DIFFAMATION après avoir fait identifier votre adresse IP.
Tout ce que je dis et écrit est prouvable. Tout est dans le dossier d'instruction..
Je demande à Céri de relever votre adresse IP afin de pouvoir vous poursuivre en justice..
Ce que vous ne savez pas c'est que les gendarmes ont conclu "accident" dans l'enquête préliminaire et que le juge d'instruction a aussi conclu "accident" dans le non-lieu de l'instruction .... seuls les gendarmes de la BR ont osé conclure "suicide" sans aucune preuve ..
Comment vous de votre chaise pourriez-vous me juger moi et mon fils et oser venir AFFIRMER qu'il s'est évidemment suicidé.
C'EST LOUCHE ET JE SAIS QUI VOUS ETES.
Le seul problème c'est que vous n'êtes pas très intelligents et que vos manipulations ont leur limites très rapidement. La bétise fait des ravages sur cette terre. Les corrompus paieront pour leurs méfaits.
En Janvier 2015 je produirai tout le dossier dans médiapart et je prouverai toutes mes accusations sur les gendarmes ripoux, le médecin légiste ripou et les magistrats complaisants....... ça suffit votre comédie vous êtes mal tombés avec moi..

Posté par jean63

 ___________________________

etc . et ça continue jusqu'à la fin où je réponds à tout point par point

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Un hommage à la société civile de Russie, Bélarus et Ukraine
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart
Journal
Annie Ernaux, Nobel de littérature, une œuvre intime et percutante
Annie Ernaux vient de se voir décerner le prix Nobel de littérature, et il y a de quoi se réjouir. Mais que vient dire cette récompense d’une écrivaine qui déclare : « Ce que je veux détruire, c’est aussi la littérature » ?
par Lise Wajeman
Journal
Des tâches en plus pour gagner plus, piège antiféministe tendu aux enseignants
Le ministre Pap Ndiaye est chargé de la mise en musique du nouveau « pacte » que souhaite signer Emmanuel Macron avec les enseignants, qui consiste à mieux les rémunérer en échange de nouvelles missions. Mais ces « extras » aggravent déjà les inégalités salariales entre les femmes et les hommes dans l’Éducation nationale.
par Mathilde Goanec
Journal — Migrations
En France, « rien n’a été prévu » pour accueillir les exilés russes
Depuis le début de la guerre d’invasion russe en Ukraine, des centaines de Russes sont venus chercher refuge en France. Confrontés à un manque criant de politique d’accueil et à des obstacles en tout genre, ils ont surtout trouvé de l’aide auprès de réseaux d’entraide.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique
Attac publie ce jour une note intitulée « Reprendre la main pour financer la bifurcation sociale et écologique ». Avec pour objectif principal de mettre en débat des pistes de réflexion et des propositions pour assurer, d’une part, une véritable justice fiscale, sociale et écologique et, d’autre part, une réorientation du système financier.
par Attac
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon