ENQUETE SUR LA MORT DE MON FILS

Merci à tous les médiapartiens qui ont accepté d'être mes contacts afin de faire connaitre largement cette affaire très trouble et très grave survenue à Toulouse les 25 et 26 septembre 2008.

7 janvier 2014 : 230 contacts ...... merci à tous.

Ce billet est obsolète car construit au fur et à mesure de l'avancement de l'enquête. La synthèse est ici :

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/010214/jean-eudes-la-famille-demande-la-reouverture-du-dossier-pour-crime

Pour en savoir plus, aller dans mon blog http://blog-jean-eudes-lombard.blogspot.fr/2012/12/avertissement.html

et sur ma page facebook  https://www.facebook.com/jules.lavoine et mon blog  http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63  (voir tous les billets)

voir aussi :  http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/100214/jean-eudes-interview-radio-france-bleu-auvergne-modifications-faites

                    http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/070214/jean-eudes-le-temoignage-du-chef-de-district-sncf

                    http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/200114/les-preuves-et-les-photos

                    http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/200114/photos-du-corps-et-des-vetements

                    http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63/160114/la-preuve-que-cest-verrouille-toulouse

              

Ce blog ayant été modifié à plusieurs reprises, je tiens à rappeler que, le 26 septembre 2008, le corps de mon fils de 24 ans a été découvert sur une voie ferrée à fort trafic ( au milieu, entre les rails ), en plein midi ( cadavre froid et sans aucune trace de sang ) alors que sa voiture a été garée à 200 m de là, sur le parking de l'écluse voisine, la veille vers 19 h. Il a été déclaré "suicidé" d'office sans aucune enquête, alors qu'une multitude d'éléments montre que c'est un homicide volontaire. Aprés avoir porté plainte contre X pour homicide volontaire avec constitution de partie civile, j'ai réussi a faire réaliser quelques actes par une juge d'instruction qui ont plus que confirmé nos intuitions initiales. Ma contre-enquête de 4 ans a archi-confirmé l'homicide volontaire avec préméditation. La justice Toulousaine a rejeté l'évidence par 2 non-lieux dont le dernier en cour appel de Toulouse le 15 novembre 2012. La cour de cassation a confirmé le non-lieu de la cour d'appel, le 26 juin 2013, en contournant les questions qui dérangent. Le seul moyen de reprendre l'enquête est de faire réouvrir le dossier ( à condition que la Justice Toulousaine accepte cette réouverture ).

La suite est un historique des événements au cours de ces 5 ans d'attente que la justice veuille bien faire son travail.

Lire en priorité les commentaires des médiapartiens et les miens à la fin de ce blog, notamment la version la plus récente concernant un trafic / prélèvement d'organes.

un lien qui dit tout sur le trafic d'organes : http://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-corps-sans-organes-symptomes-et-symboles-d-une-societe-sans-valeur-121132469.html

AVIS : Bientôt, en 2014, un nouveau blog synthétique expliquera pourquoi cette mort étrange m'a conduit à faire une contre-enquête approfondie qui aboutit directement au prélèvement d'organes (crime) par  MAFIA organisée incluant des spécialistes du milieu médical, des dépositaires de l'autorité publique et des hauts magistrats....... maintenant il faut trouver des journalistes courageux pour dénoncer ce qui est arrivé à mon fils et faire éclater cet énorme scandale Franco-Français.

Explications :

Le dossier d'enquête contient toutes les absences de réponses à réquisition et les incohérences sur la téléphonie et dans beaucoup d'autres ponits importants le tout bien accepté par procureurs et juges d'instruction malgré de nombreuses demandes d'actes très précises transmises aux JIs successifs par l'intermédiaire de mon avocat :

22 mars 2013 : je viens de découvrir que la journaliste Marie Boeton parlait de mon combat le 24 janvier 2011 dans cet article du journal La Croix ( je suis toujours là plus de 2 ans après ) :

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Des-justiciables-decus-denoncent-la-partialite-des-juges-_NG_-2011-01-24-605913

4 mars 2013 : Vous pouvez mettre des commentaires dans le blog détaillé.

Vous pouvez accéder à ma page facebook "jean lombard" : https://www.facebook.com/jules.lavoine

7 modifications importantes ont été faites les 4, 6, 7, 11, 13, 24 février et 2 mars 2013 dans "Avertissement" et le 11 février 2013 dans "Chronologie des faits" = ajout d'un chapitre "pièces du dossier"

4 février 2013 : une autre information que je peux donner : Un procureur et un juge nous ont dit : "votre fils était beau". Est-ce que quelqu'un peut croire que celà a été dit par hasard dans une enquête "suicide" ? non bien sur. J'ai beaucoup d'informations encore sur ce sujet "spécial sexe Toulouse".

Eh oui ! des découvertes importantes ont été faites par google : Réseau de vidéos pornographiques qui se donnent ( se vendent ) "sous le manteau".  Inutile de préciser qui les visionne et qui verrouille les enquêtes...tout le monde comprendra aisément.  

Il y a beaucoup d'autres éléments que je ne peux pas évoquer ici.

Le 6 février 2013 : AUTRE HYPOTHESE :

           D'après la dame témoin ( Madame P. ) de l'arrivée de Jean Eudes sur le parking de l'écluse, elle le décrit comme un homme de 30 - 40 ans avec une veste et un pantalon GRIS et qu'il est parti en direction du village de St Rustice ( comme pour rejoindre la RN20 qui permet de retourner à Toulouse, où quelqu'un pouvait l'attendre en voiture pour le ramener à Toulouse ). Or Jean Eudes n'était pas habillé comme celà au travail, ni sur la voie ferrée lors de sa découverte. Ceci pose la question importante ; était-ce bien lui qui a conduit la 205 rouge à l'écluse ?

          Si ce n'est pas lui, alors c'est une personne qui est venu  déposer la voiture là en vue de la mise à découper du corps de JE sur la voie ferrée, soit la nuit, soit le lendemain.
         
          Dans ce cas , il se pourrait que JE ait été intercepté à Ramonville en sortant du travail et que la personne qui conduisait connaissait cet endroit idéal du PN180 à l'écluse d'Embalens, pour simuler un suicide sous un train. Son pantalon et son slip auraient été ôtés parce-qu'ils avaient des traces suspectes qui montraient que ce n'est pas un train qui les avaient faites.

7 février 2013 : Nouvelles découvertes :

             Après relecture du rapport du médecin légiste sur l'examen EXTERNE du corps, il indique que des "morceaux de pantalon GRIS " sont mélangées à la chair. 

            Après vérification des pantalons de Jean-Eudes récupérés dans son studio à Toulouse, il s'avère qu'il ne portait pas un des 2 seuls pantalons GRIS qu'il avait. Donc, il apparait que les "constatations" du médecin légiste se sont appuyées sur la déclaration de Madame P. pour faire coincider sa constatation avec ce qu'a vu cette dame.

            Parmi toutes les invraisemblances provenant de tous : gendarmes, médecin légiste et magistrats, ce n'est qu'un élément troublant de plus qui vient confirmer un énorme MANIPULATION. 

             Non, je n'ai pas peur d'écrire celà car ce n'est que la totale vérité, prouvable à tout instant par le dossier. De plus ayant regardé les photos du corps de mon fils sur la voie ferrée, on ne voit absolument aucun morceau de pantalon, ni de slip, mais un linge ensanglanté et noué qui entoure le torse.

             Il est de plus en plus probable que Jean-Eudes n'est JAMAIS allé à cette écluse d'Embalens. Sa voiture y a été déposée sur le parking par une autre personne.

11 février 2013 : MODIFS sur la page "Chronologie des faits" : Tout ce qui est écrit à partir d'ici est FAUX et caduque. Jean-Eudes n'a jamais pris sa voiture pour aller à cet écluse ce soir du jeudi 25 septembre 2008. Un homme avec pantalon  et veste GRIS, de 30 à 40 ans, était au volant de sa 205 et Jean-Eudes n'y était pas. Il faut donc trouver où elle a été interceptée et quand JE s'est fait voler ses clefs. Il est sorti entre 17h30 et 18h du travail proche de son domicile à Ramonville. C'est donc à Ramonvile au Sud de Toulouse qu'il faut chercher qui lui est arrivé. C'est ce que nous allons faire : NOUS c'est la FORCE TRANQUILLE qui va faire TOMBER tous ces pourris qui gravitent autour de cette sordide affaire et qui n'en étaient peut-être pas à leur coup d'essai.

modif du 13 février 2013 :

Si vous avez du mal à croire que ce n'est pas un suicide, alors demandez-vous pourquoi ce polo était quasiment INTACT 70 mètres après les pieds (découpés au bord du rail extèrieur côté canal) et le corps situé à 80 mètres plus loin, aurait été trainé sur le ballast, se serait détaché du corps ( par quel miracle ?)  et n'a pas une déchirure ni une trace de sang.

modif du 24 février 2013 :

15 nov 2012 : arrêt de la cour d'appel = non-lieu sans aucune réponse au mémoire détaillé de 15 pages ( non réponse à des réquisitions MAJEURES : pas de géolocalisation du téléphone portable de JE, pas de récupération des réquisitions sur les appels émis et reçus sur ce portable, disparition du portable pourtant sous le scellé n°1, mails échangés entrants et sortants pas versés au dossier, incohérences dans les déclarations de plusieurs personnes.....etc... il y en a plein d'autres ).

2 Mars 2013 :

LES LANCEURS D'ALERTE COMMENCENT PAR ETRE DENIGRES, TRAITES DE PARANOS...et puis le temps passant on s'aperçoit qu'ils avaient RAISON (scandales de l'amiante, du médiator, ..etc..et bientôt du diesel ).

POUR NE RIEN LAISSER PASSER, MERCI DE CLIQUER A DROITE SUR LES AUTRES CHAPITRES: 

2012 (Dec) : "Chronologie des faits", "Octobre 2008 : Classé suicide", "Enquête préliminaire", "La plainte et l'instruction", "Les témoignages" ...

-  2013 (Mars) : "Pièces du dossier"

PREALABLE : Pourquoi notre plainte contre X pour homicide volontaire avec constitution de parties civiles est-elle justifée ?  

1 - Parce-que, bizaremment, le Doyen des juges d'instruction du TGI de Toulouse Mr Ph. L. nous demande une consignation de 4000 euros en août 2009 ( après 10 mois d'enquête préliminaire durant lesquels le vice-procureur B. et les gendarmes enquêteurs de la BR n'ont quasiment RIEN fait ). Une telle somme est demandée pour DISSUADER les plaignants de porter plainte. En effet cette consignation n'est pas remboursée si la plainte est jugée ABUSIVE (une amende étant alors émise contres les plaignants à la fin de l'instruction).

2 - Parce-que le 11 janvier 2012, lorsque le nouveau Doyen des juges Ph. C. prononce le non-lieu (alors que RIEN n'est fait depuis mai 2010, donc toujours pas des bulletins de services des conducteurs de trains entre 11h et midi, ce qui était le MINIMUM) )  AUCUNE AMENDE ne nous est infligée pour plainte ABUSIVE !!! 

CONTRADICTION : d'un côté on nous dit "ce n'est pas un homicide" et d'un autre côté on reconnait que notre plainte pour homicide n'est pas ABUSIVE

Les 4000 euros me seront remboursés à l'issue de la procédure judiciaire encore en cours (un pourvoi en cassation a été fait le 16 nov 2012 après un 2ième non-lieu à la cour d'appel de Toulouse).

2 Mars 2013 : ça y est, les pièces du dossier arrivent. Vous allez pouvoir constater de vos yeux que je ne raconte pas de mensonges.

 1er document : 

D14.JPG



Pour ceux qui ne croient pas qu'aucun médecin légiste n'est venu sur la voie ferrée, ni que le corps était à l'état de cadavre froid mort depuis de longues heures (un minimum est un décès 6 heures avant la découverte du cadavre : version émise  par un TIC de gendarmerie) je vais produire des documents ciblés de l'instruction.

ça commence bien ! "découverte de cadavre" : il est écrit que la  mort date du 26 sept 2008 à 13h10 (constatation de la mort par le Dr J. du SAMU31)  alors que le corps est découvert froid sans aucune trace de sang à midi 10, une heure plus tôt..... la mort remonte au minimum à 6 heures. 

Or cet OPJ demande un examen de corps à l'IML mais ne fait pas venir le médecin légiste sur la VF (ce qui est pourtant obligatoire en cas de découverte d'un tel cadavre sur la voie publique). 

De plus, il aurait pû constater la présence d'un linge noué autour du torse et dater avec précision l'heure du décés.

Quoiqu'il en soit, le CADAVRE de Jean Eudes découvert à midi 10, ne peut pas être mort une heure plus tard à 13h10 ... Tout est comme celà et bien pire dans ce dossier.

Les autre documents se trouvent dans le chapitre => 2013 : "Pièces du dossier" ( clic gauche dessus à droite ).

Pour toute précision me demander par mail.

--------------------------------

Chaque chose en son temps et ce temps viendra quand je vous aurai prouvé ce que j'affirme par les documents officiels du dossier d'enquête que je détiens en tant que partie civile et les résultats de mon enquête personnelle obtenu par contacts privés.

http://blog-jean-eudes-lombard.blogspot.fr/2012/12/avertissement.html

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.