2018. Nourrir

L'année dernière, dans « Rester forts », il s’agissait d’affirmer que le véritable objet est la beauté, de continuer à la chercher, à la faire apparaître, dans tout et à chaque instant. En creusant un sillon artistique fort sur un territoire, en confrontant l’art avec le réel, et le réel avec l’art, il apparaît alors que le paysage et le langage changent, se transforment et s’ouvrent.

Porter la beauté, faire en sorte qu’elle s’épanouisse, qu’elle infuse tout et tous, toujours plus.

Favoriser la convergence vers ce but, faire ensemble, ici ou là, quelle que soit notre histoire, notre provenance, notre trajectoire.

Etre uniques, collectivement, tout en étant riches de nos particularités, de notre originalité, de nos personnalités.

Ensoleiller, arroser, soigner, faire grandir notre espace, nos relations, notre curiosité, nos moyens d’expression, nos défis.

 

Nourrir.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.