Le Congo et ses institutions : le cas de son ambassade à Paris

La mésaventure des Congolais à leur Ambassade à Paris quand il s'agit d'obtenir des documents officiels (Passeports, Carte Consulaire, etc.). il y a tout pour bien faire, mais la corruption est telle qu'ils ont trouvé le moyen de contourner le système informatique à leur profit. Et comme les organismes de contrôles sont tout aussi corrompus..., c'est tout qui ne fonctionne pas.

Tony Louya

5 juillet, 13:15 ·

Le Congo et ses institutions se modernise.

00000-1-ambassade-congo-paris
Désormais la politique gouvernementale étant axée sur la modernité selon la volonté du chef de l'État, le bâtisseur infatigable, l'homme des actions concrètes, l'homme des masses, le chef des armées et des armes, l'auteur de tous les slogans, le propriétaire de tous les dossiers, son excellence Denis Sassou.

C'est ainsi qu'en France à l'ambassade du Congo pour tout document administratif on a la possibilité, que dis-je " l'obligation " d'en faire la demande en ligne sur un site officiel créé à coup de millions. Il faut ensuite s'acquitter en ligne de toutes les taxes administratives requises. Jusque-là tout est normal et c'est ce qui se fait partout.

Sauf que pour le Congo il y a une suite.
Après avoir dûment fait sa demande en ligne et payer. Il vous faut " impérativement " imprimer votre demande et surtout la preuve de paiement. (Si non vous aurez besoin de votre RIB) Donc après avoir fait tout cela, on pourrait être fier de soi et s'attendre à recevoir le document chez soi. Et bien non ce n'est pas fini. Vous devez apporter tous ces documents imprimer à l'ambassade pour faire la demande du dit documents. C'est à se demander à quoi a servi toute cette procédure en ligne, bref. Vous déposez le tout et on vous donne une date approximative pour venir récupérer le document. Quand 3 semaines plus tard voire plus vous vous rendez à l'ambassade pour prendre votre document, au guichet un charmant jeune homme vous annonce que votre dossier était incomplet et qu'il manque la preuve de paiement, celle-là même que vous avez bien fournie pourtant. Vous expliquez alors qu'il s'agit d'un paiement en ligne et que logiquement ils devraient pouvoir le voir... là ils se fâchent. Bref vous irez à la banque la plus proche pour chercher un R.I.B que vous remettrez de nouveau ...et ainsi de suite sans jamais être certains de recevoir quoi que ce soit. Tout ce système mis en place par les employés de l'ambassade comme unique moyen d'extorquer quelques euros des malheureux congolais qui ont besoin d'un quelconque document administratif. Car moyennant 100€ sous le guichet... vous aurez votre document dans les délais.

Any way, où est donc la modernité s’ils ne sont pas fichu de gérer une base de données informatiques et le paiement en ligne ? Pourquoi toutes ces dépenses en matériels informatiques s'ils ne savent pas s'en servir ?

En fait il y a tout pour bien faire mais la corruption est telle qu'ils ont trouvé le moyen de contourner le système informatique à leur profit. Et comme les organismes de contrôles sont tout aussi corrompus..., c'est tout qui ne fonctionne pas.

Un observateur indépendant... KTL

(Extrait de Facebook)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.