Branle-bas de combat contre la Conférence internationale pour le Congo

La Table-Ronde et la Conférence internationale pour le Congo sous l’égide de la Communauté internationale est un projet pour apporter la paix dans le pays, aux fins de restaurer la démocratie et l’autorité de l’Etat au Congo. Alors, qu’y a-t-il de nocif et de dangereux que ces recrus du Pool au service des forces du mal trouvent-ils dans cette action ?

BRANLE-BAS DE COMBAT CONTRE LA CONFERENCE INTERNATIONALE POUR LE CONGO

appel-a-conference-internationale
Devant la perspective du projet d’organisation de la Table-Ronde à Paris, prélude de la Conférence internationale pour le Congo sous l’égide de la Communauté internationale, le PCT et l’entourage de Sassou et JDO s’activent pour empêcher la réalisation ou la tenue de la Table-Ronde à Paris, d’abord.

Comme on le sait toujours, Sassou et son système PCT recrutent toujours dans les milieux du Pool. Aujourd’hui, ils ont réveillé leurs cellules dormantes dont les éléments insoupçonnés et insoupçonnables jusqu’à aujourd’hui se sont réveillés et sont passés à l’attaque.

La Table-Ronde et la Conférence internationale pour le Congo sous l’égide de la Communauté internationale est un projet pour apporter la paix dans le pays, aux fins de restaurer la démocratie et l’autorité de l’Etat au Congo. Alors, qu’y a-t-il de nocif et de dangereux que ces recrus du Pool au service des forces du mal trouvent-ils dans cette action ?

Pour nuire au Congo et à la région dont ils sont issus, ils sont allés exhumer un vieux montage photo éhonté pour calomnier un homme qui se bat pour le pays, un homme qui a failli y laisser sa vie lors de son incarcération à Pointe-Noire. Et les meilleurs agents destructeurs, ce sont bien sûr des éléments issus et/ou recrutés dans le Pool ou dans la diaspora du Pool en France. Leurs noms ou pseudonymes sont bien connus.

Il n’y a donc plus de doutes. Brice Nkéoua, Armand Mandziono, Loufoua loua nkandi qui se cache derrière un sobriquet, etc., sont des agents au service du Clan au pouvoir.

Ne peuvent trembler et avoir peur de la Conférence internationale que les membres du Clan et leurs agents qui pensent qu’ils n’auront plus rien à se mettre sous la dent si le système clanique s’effondre.

Il faut être aveugle pour ne pas voir ce qui se cache derrière leur agitation.

Pour ce faire, ils publient les photo-montages éhontées contre celui qui risque de les empêcher de continuer à « boukouter », sinon comment comprendre et expliquer leurs comportement et attitude criminels ?

Certains d’entre eux se disent être des « Mokokoïstes » et d’autres proches de Moundele-Ngolo, etc. Qu’à cela ne tiennent, au lieu de se battre pour sauver et faire libérer leur mentor, ils perdent leur temps à calomnier et diffamer un homme qui ne leur a rien fait du tout, et participer à la destruction de leur propre région dont ils sont issus. Sassou et son Clan ne sont pas les seuls criminels et génocidaires des Laris du Pool.  On commence à découvrir les traitres du Pool issus du Pool.

Le plus maudit de tous les Congolais du fait de la paupérisation, c’est l’homme du Pool, parce que trop cupide. Et ce n’est pas cette photo qui est un pur montage maladroit et éhonté utilisée par les agents issus du Pool au service du système clanique d’Oyo qui empêchera la tenue de la Table-Ronde et, plus tard, la Conférence internationale.

AGITEZ-VOUS, MAINTENANT, PENDANT QU'IL EST ENCORE TEMPS... !

Nsempela Mbouloumboungou-Bounkanka

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.