Congo :Voici comment Sassou Nguesso tripatouille les résultats électoraux

« Lorsque la constitution est violée, les démocrates ne doivent pas l’accepter ». M. Jax Okouya nous en donne des éléments palpables. Car le système n'a jamais changé ses méthodes et ses pratiques... C'est par les mêmes méthodes et pratiques que M. Sassou dit encore avoir gagné les dernières présidentielles...

« Lorsque la constitution est violée, les démocrates ne doivent pas l’accepter » (dixit Denis Sassou-Nguesso)

M. Jax Okouya nous en donne des éléments palpables. Car le système n'a jamais changé ses méthodes et ses pratiques... C'est par les mêmes méthodes et pratiques que M. Sassou dit encore avoir gagné les dernières présidentielles... Malgré l'empêchement suivi du décès de M. Guy-Brice Parfait Kolelas.

L’homme, auteur de la vidéo ci-après, après tant de tapages contre le système politique en place à Brazzaville depuis 52 ans, dit être retourné dans « sa famille ». Par famille, entendons : sa famille ethnique, tribale, clanique et politique, parce que le tout constitue un ensemble. Ainsi cette "famille" est devenue le PARTI CONGOLAIS DU TRAVAIL (PCT). Cette famille, c'est celle des Mbochis. C'est lui qui le dit.

Voici donc comment il décrit le système et ses pratiques électorales quant aux tripatouillages des urnes et des bulletins de vote pour la fraude électorale.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.