(Congo-Brazza) Vers une enquête de l'ONU dans la région du Pool ?

SELON NOS INFORMATIONS,

L'Union Européenne, la France, les Etats-Unis ont demandé aux Nations unies d’ouvrir une enquête sur les atrocités commises dans la région depuis que les généraux Norbert DABIRA et Nianga Mbouala NGATSE ont reconnu devant la Cour de Brazzaville pendant le procès du général Norbert DABIRA l’existence du projet d’extermination des populations du Pool.

L’ONU a informé le gouvernement congolais de cette procédure. C’est à la suite de cette enquête que s’ouvrira la conférence internationale.

Depuis, Sassou Nguesso veut prendre les devants en organisant un dialogue national inclusif pour contourner la décision des Nations unies. C’est la raison pour laquelle, Sassou Nguesso fait pression sur le Pasteur Ntumi de participer à ce faux dialogue pour ne pas affronter l’enquête de l’ONU et donc éviter la conférence internationale.

Selon les mêmes sources, le président Modeste Boukadia a été reçu par des instances internationales pour des entretiens pour la conférence internationale et la question de la région du Pool et l’unité du pays ont été au centre des entretiens.

congo-operations-purification-ethnique

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.