Congo : Le plan macabre de Sassou et son PCT en vue d'une tricherie incontestable

Sassou et son PCT refusent le recensement pour éviter qu’on ne découvre ou qu’on ne plébiscite le génocide du Pool

LE PLAN MACABRE DE SASSOU ET SON PCT EN VUE D’UNE TRICHERIE INCONTESTABLE

1) – Sassou et son PCT refusent le recensement pour éviter qu’on ne découvre ou qu’on ne plébiscite le génocide du Pool

2) – Opération à grande échelle de délivrance des Cartes Nationales d’Identité à des sujets étrangers, tout en maintenant le couvre-feu pour intimider et traumatiser la population. Pour ce faire, le régime Sassou-PCT a renforcé les groupes  de délinquants dits Kuluna et 12 apôtres, etc., en vue des exactions. Le régime de terreur et de la terre brûlée de Sassou, Okemba et le PCT a monté 8 groupes composés de 30 éléments chacun. Ainsi, ces groupes dont le total est passé de 240 à 300 membres de types Bébés Noirs sont destinés à semer le désordre partout où cela sera nécessaire tant à Brazzaville qu’à Pointe-Noire, etc. Mais pas dans la partie Nord du pays.

3) – Comme on le sait déjà en matière de tricherie, les pourcentages sont déjà connus et cela veut dire qu’il n’y aura pas de 2ème tour. On est encore en route vers un autre « COUP K.O. ». Cependant, le PCT et ses cadres fabriqués à la va-vite et dont les diplômes sont plus que douteux, parce qu’ils ont des diplômes de complaisance, sont fâchés avec les mathématiques et sont donc incapables de bien calculer. Voici !

Dans leurs attributions des voix aux fins des bourrages des urnes depuis Oyo et Mpila : Sassou gagne avec 68% des voix, Kolelas Guy Brice Parfait aura moins de 30%, Dzon Mathias avec 5% et Mafoula Dave avec 1% des voix, on se retrouve avec 104% des voix au total.

4) – Aussitôt après sa victoire à l’élection présidentielle, Sassou ira se faire opérer pour la énième fois de sa prostate. C’est pendant cette période que les groupes des bébés noirs, des 12 apôtres et autres kuluna entreront en action pour terroriser et massacrer les populations, mais aussi procéder aux enlèvements et massacres des opposants radicaux trop hostiles au système des prédateurs.

Pour preuve, la bande dites "les nouveaux révolutionnaires" qui ont brûlé et profané l’hôpital de Linzolo et décapité la tête de la statue de Mgr AUGOUARD à Linzolo. Et tout cela sous les regards indifférents de la police de Ndengué dont la mission serait d’assurer la protection des personnes et des biens dans tout le pays.

Tout ceci sous le silence accablant des futurs candidats comme Parfait Kolelas et Bonaventure Mbaya. Or, qui ne dit mot consent... Ah les trouillards ou les complices ?!

Enfin, lisez le document ci-après pour bien comprendre le scénario mis en place par les fossoyeurs de la République, depuis Oyo et Mpila.

 G. MASSAKIDY

plan-secret-de-mpila-electionpresidentielle-mars-2021-01

plan-secret-de-mpila-electionpresidentielle-mars-2021-02

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.