ALERTE HINZPETER !... Après la loi 78 au Québec, le Chili prépare à son tour une nouvelle loi de répression anti-étudiants

Déclaration de soutien au Mouvement des étudiants du Chili
Déclaration mondiale le 2 mai 2012

Organisations signatures en soutien avec les étudiants chiliens contre la loi Hinzpeter © Indignés du monde Organisations signatures en soutien avec les étudiants chiliens contre la loi Hinzpeter © Indignés du monde

 

Nous croyons en l’éducation comme responsabilité publique, nous voulons l’égalité d’accès à l’enseignement supérieur pour tous les membres de la société et le droit des étudiants à participer à la gouvernance de leurs institutions d’enseignement supérieur. Nous soutenons les droits des étudiants à la liberté d’expression, de débat et d’exprimer leurs propres idéaux, les droits et les demandes, et l’existence d’un enseignement public de qualité comme une véritable option pour tous. Ces droits ont été niés à des étudiants au Chili.

Nous exigeons le retour immédiat de ces droits.
Les revendications du mouvement étudiant sont légitimes et sont dans la ligne de progrès d’une société pacifique et démocratique. Il s’agit notamment : – de l’aide publique et du financement des établissements publics d’enseignement supérieur ;  – de la suppression des frais élevés d’inscription ; – d’un processus équitable d’admission à toutes les institutions ; – de la création d’un organisme gouvernemental pour appliquer les lois contre le profit dans l’enseignement supérieur ; – de l’élimination du soutien public pour les institutions privées d’enseignement supérieur, un processus d’assurance qualité et d’accréditation afin d’améliorer la qualité de l’enseignement supérieur ; – de l’université interculturelle pour l’environnement ; et – de l’intégration des élèves à la gouvernance des établissements d’enseignement supérieur.

Ces demandes sont en conformité avec les valeurs des mouvements étudiants dans le monde, de sorte que le mouvement étudiant chilien bénéficie de notre soutien dans sa lutte.
Ces derniers mois, des étudiants chiliens ont parlé, débattu et négocié afin d’obtenir ce qui leur revient. Leurs efforts ont été en butte permanente à des menaces, à l’intimidation et à la violence. Nous sommes scandalisés que le gouvernement participe à ces actions injustes que nous observons actuellement au Chili. Nous croyons dans les droits des étudiants à bâtir leur avenir sans avoir à subir aucune pression, aucune menace, ni se trouver être la cible de violences. Nous exhortons le gouvernement du Chili à protéger les étudiants comme tous ses citoyens et de garantir leurs droits.
Les moyens utilisés par la police au Chili lors des manifestations étudiantes sont inacceptables. Il est clair que les droits des étudiants sont violés, ainsi que le rapport officiel de l’Institut des droits de l’homme au Chili. Le rapport a été envoyé au Haut-Commissariat des Nations Unies au Chili en Octobre 2010.

Les protestations étudiantes ont suscité de la part du gouvernement un nouveau projet de loi basé sur la terreur, appelé “Loi Hinzpeter”, qui vise à criminaliser le mouvement étudiant. Cette loi menace tous les mouvements sociaux au Chili. Le gouvernement a autorisé l’expulsion des étudiants des établissements l’enseignement supérieur et leurs enseignants.
Par conséquent, nous accordons aux représentants des étudiants venus du monde entier notre indéfectible soutien, le plus ferme et solidaire.

Solidarité aux étudiants du Chili !

Sources :

CONFECH campagne contre la Loi Hinzpeter

http://prezi.com/qs-oqs9vhp8n/resumen-explicativo-del-proyecto-de-ley-de-resguardo-del-orden-publico-ley-hinzpeter-en-el-marco-de-la-protesta-social/

Action de solidarité mondiale pour le Chili

http://notascect.wordpress.com/2012/05/21/miles-de-estudiantes-firman-una-solidaridad-mundial-con-chile/

Amnesty Internacional

http://www.emol.com/noticias/nacional/2012/05/23/542033/amnistia-internacional-chile-rechaza-proyecto-de-ley-hinzpeter-por-vulnerar-ddhh.html

http://www.lanacion.cl/amnistia-internacional-pide-al-gobierno-que-actue-ante-denuncias-contra-la-policia/noticias/2012-05-23/222953.html

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.