JJMU

Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé

Gourdon - France

Sa biographie
Jean-Jacques Masot-Urpi, Éditeur, fondateur d’ABC’éditions Ah Bienvenus Clandestins ! (www.abceditions.net). Certitifé bi-admissible en Lettres modernes, autodidacte, ancien ouvrier, d’origine étrangère. Aîné d’une fratrie de cinq enfants d’un couple réfugié d’Espagne, formé à l’animation culturelle par l’éducation populaire, il a enseigné depuis vingt ans les Lettres en lycée de Seine Saint-Denis, menant parallèlement des projets de création et d’animation en écriture, lecture et théâtre.    Mu depuis 35 ans, par les actions de politiques sociales mettant en relation les générations et les populations : Amnesty-International, écritures dramaturgiques, francophilie et dramaturgie des pays d’Europe centrale et d’Orient, “créolisation du monde” ; soutien actif aux Sans-papiers ; participation aux Forums sociaux ; militance ATTAC de 1998 à 2006, pour un authentique dialogue d’intérêts concertés entre les sociétés du Nord et du Sud, JJ M’U est un partisan résolu du droit de vote aux immigrés et de l’abolition de la dette du Tiers-monde.  Ému par le théâtre de l’Opprimé en direction des populations, avec la compagnie NAJE (Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir), Jean-Jacques M’U se décide à axer son action auprès des espaces consacrés aux formes artistiques engagées en relation étroite avec les populations. Dernières publications : – NOUS, INDIGNÉS... OCCUPONS LE MONDE (avril 2012) ; – MARICHIWEU de Marlene Feeley, avec liminaire du Sous-Commandant Marcos, 2013) ; – L'IMPOSSIBLE PROCÈS [DU NUCLÉAIRE] par Brut de Béton au festival d’Avignon 2013 ; – JE PENSE, DONC JE GÊNE, par Silvia Cuevas-Morales, 2014 ; – collection ÉCLIPSES, avec Jean Monod (2015).  Le pseudonyme M’U est l'initiale des noms des parents reliés par l'apostrophe qui, depuis les sans-culottes, est la particule des gueux. La signature Jean-Jacques M'µ provient du signe “µ” prononcé “mu” par les moines zen et par les hacqueurs pour signifier la réponse impossible à une question, réponse équivalent sur le plan logique autant à « OUI ET NON  » qu'à « NI OUI NI NON »
Ses éditions
1 / 10
Voir tous
  • Que peut-on faire seul ? (701e dernier)

    Par
    Moi, seul © Bassin Info Moi, seul © Bassin Info
    Troc de réfugiés avec la Turquie ; migrants afghans d'Iran envoyés supplétifs de l'armée en Syrie ; massacres des Kurdes ; répressions policières en fRance, en Belgique ou au Canada comme dans n'importe quelle autre dictature ; fermeture progressive de toutes les frontières, étrangers reçus avec des mauvais traitements, jetés mineurs et même enfants seuls et malades à la rue... ou à la mer !
  • Adieux debout (la 700e et dernière révérence)

    Par
    Adieu debout © Sophie LL Adieu debout © Sophie LL
    Trop souvent, les unes de la rédaction Médiapart escamotent les mouvements populaires ; le rôle de ses blogueurs s’est peu à peu réduit à la partie honteuse du journal ; l’attitude décidément mondaine de sa direction pour la Nuit Debout, à qui ses chroniqueurs n’accordent qu’un intérêt de fait divers sans perspective politique, confirment ma décision de quitter une revue faussement participative.
  • Pour l'inclusion de tous dans nos communes

    Par
    Personne n'est illégal Personne n'est illégal
    Les habitants et les citoyens de la ville ont montré durant ce mois de mars leur volonté d’accueillir les migrants et les soutenir. La mairie et les pouvoirs publics ont maintenant à choisir quelle sera de fait la poursuite des actions pour les semaines et les mois à venir.
  • Vivre ensemble, responsabiliser et dénoncer, trois niveaux de droits humains

    Par
    inclusion inclusion
    Il n'y a de fatalités que celles que nous laissons faire, s'établir et durer. Conscients que les décisions ne sont jamais qu'une question de POUVOIR (de volonté politique), il s'agit donc moins de prendre le “pouvoir” politicien que d'utiliser nos recours dans l'immédiat, je parle là de NOUS, habitants, citoyens, consommateurs, usagers, contribuables, travailleurs, militants, non actifs...
  • MONDE OUVERT

    Par
    le-monde-ou-rien le-monde-ou-rien
    Les structures s’affolent et nous affolent. Devenons donc raisonnables ! Rompons avec les pouvoirs qui nous rendent tous fous et dépendants, sous influences de la production et de la consommation, et ouvrons enfin nos frontières, donnons-nous le droit, rendons son hospitalité à l’asile, sa paix à la justice, ses nourritures à la terre, leurs ressources à toutes les personnes, travaillant ou pas.
Voir tous