JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

700 Billets

10 Éditions

Billet de blog 7 janv. 2011

JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

Parution : LA FORCE DES GUEUX, par la compagnie théâtrale NAJE, ce samedi 15 janvier au Théâtre de Chelles

JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Et voilà le travail !...

En dépit du deuil récent qui vient d’affecter la compagnie théâtrale NAJE (Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir), le groupe entier rendra hommage à son camarade disparu en maintenant la représentation de LA FORCE DES GUEUX, le spectacle auquel collaborait avec nous déjà Christian Rodriguez.

Avec lui, depuis plusieurs années, nous avons décrypté les mécanismes de l’oppression. Comment les sociétés modernes créent les conditions de la pauvreté en entretenant, notamment, les lois qui renforcent la précarité, la peur puis l’exclusion de franges de plus en plus larges de populations qui, elles, sont de plus en plus fragilisées.

Fabienne Brugel et Jean-Paul Ramat, les deux animateurs fondateurs de la compagnie, ont conçu ce court texte qui, en une heure, regroupe une partie des situations sur lesquelles nous avons eu à réfléchir et improviser ensemble. Des saynètes illustrent certaines et nous ferons forum, selon la tradition de cette troupe de théâtre de l’Opprimé. Faire forum, c’est, de la part de chaque spectateur devenir spect’acteur, autrement dit, il peut intervenir directement sur scène sur ces sujets qui concernent (interpellent ?) chaque citoyen en général, et les travailleurs sociaux ou éducatifs en particulier. Le spect’acteur est confronté aux résistances qui s’opposent à ses propositions de réponse. On évalue les chances de réussite. Rien de magique. Juste pour pouvoir ensuite repartir un peu plus renforcé de nouveaux outils capables d’affronter les oppressions, qui peuvent être aussi bien les flics dans nos têtes elles-mêmes.

Il n’est pas inutile de se souvenir des dix stratégies de manipulation des masses qu’avait relevées Noam Chomski : la distraction, les problèmes créés de toute pièce et résolus, la dégradation progressive des mesures impopulaires, le référé différé sous label “impopulaire mais nécessaire”, l’infantilisation et la déresponsabilisation des publics, privilégier l’émotif sur le rationnel, maintenir les populations dans l’ignorance et la bêtise, les encourager dans la médiocrité, remplacer la révolte par la culpabilité, et connaître les individus mieux qu’eux-mêmes ne se connaissent.

Le texte, édité par ABC’éditions, est vendu 10 euros. Un pour cent sera versé à la marche qu’a initiée en 2007 en Inde Rajagopal avec l’organisation gandhienne Ekta Parishad et qui reprend à l’horizon 2012 partout ailleurs dans le monde, notamment à partir du Croizic et de Toulouse, pour ce qui relève de la France.

Toutes les personnes désireuses de soutenir ces initiatives peuvent participer au Club des lecteurs Ah, Bienvenus Clandestins ! d’ABCéditions où ils pourront commander, pour les revendre, le nombre d’exemplaires souhaité, avec un intéressement équivalent à la moitié du prix de l’ouvrage.

Le Club des lecteurs : une formule originale de soutien réciproque

Dit d’une autre façon : l’éditeur offre donc un exemplaire supplémentaire pour chaque livre acheté, de sorte que, tout en conservant l’entière responsabilité des taxes et des charges, il délègue ainsi, par ce Club des lecteurs, son droit de vente aux commanditaires des exemplaires de l’ouvrage. Peut appartenir au Club des lecteurs toute personne morale ou physique, les réseaux, les troupes, les écoles, les centres culturels et sociaux, les libraires indépendants, les bibliothèques, les comités d'entreprises et les collectivités locales, tout individu ou toute institution sensible aux politiques socio-culturelles et artistiques, les militants, acteurs de terrain et... les acteurs de la compagnie NAJE qui le souhaitent.

La sortie du livre est prévue le samedi 15 janvier 2011 à 18h lors de la représentation de La Force des Gueux au théâtre de Chelles... C’est gratuit, mais il est préférable de réserver auprès de NAJE :

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Soupçons d’emploi fictif : une vice-présidente du RN visée par une enquête du Parquet européen
Selon nos informations, une série de perquisitions est en cours lundi 5 décembre, visant deux élus RN, dont Edwige Diaz, vice-présidente du parti, dans le cadre d’une enquête du Parquet européen. La justice se penche sur des soupçons d’emploi fictif, lorsque la députée était assistante parlementaire européenne en 2018-2019.
par Marine Turchi
Journal — Europe
Ukraine : la guerre, « un puissant accélérateur » pour les droits LGBT+
Depuis le début de l’invasion russe, de plus en plus de soldats ukrainiens portent publiquement les revendications des personnes LGBT+, en particulier la demande d’une union civile entre partenaires du même sexe. L’enjeu, en temps de guerre, est capital. Des hommes et des femmes meurent au combat, sans que leurs proches ne puissent revendiquer aucun droit sur leur corps.
par Mathilde Goanec
Journal
L’animateur de CNews Jean-Marc Morandini condamné à un an de prison avec sursis pour corruption de mineurs
Jugé pour corruption de mineurs sur deux jeunes de 15 ans et un autre de 16 ans, l’animateur de CNews a été condamné lundi à un an de prison avec sursis.  
par David Perrotin
Journal — Asie et Océanie
Rentrer ou pas à Futaba, près de Fukushima : le dilemme des anciens habitants
La dernière des 11 municipalités évacuées en 2011 à proximité de la centrale nucléaire de Fukushima accueille de nouveau des habitants sur 10 % de son territoire. La levée de l’interdiction de résidence, présentée comme un pas vers la reconstruction, ne déclenche pas l’enthousiasme.
par Johann Fleuri

La sélection du Club

Billet de blog
L’électricité, un bien commun dans les mains du marché
Le 29 août dernier, le sénateur communiste Fabien Gay laisse exploser sa colère sur la libéralisation du marché de l’électricité : « Ce sont des requins et dès qu’ils peuvent se goinfrer, ils le font sur notre dos ! ». Cette scène témoigne d’une colère partagée par bon nombre de citoyens. Comment un bien commun se retrouve aux mains du marché ?
par maxime.tallant
Billet de blog
L'électricité est-elle un bien commun ?
[Rediffusion] L'électricité est-elle un bien commun, comme Yannick Jadot l'a fait récemment ? La formule produit un effet électoraliste garanti. Mais cette opération rhétorique est sans intérêt s’il s’agit, à partir de la fonction sociale actuelle de l’électricité, de faire apparaître dans le système énergétique des options qui méritent un positionnement politique.
par oskar
Billet de blog
Les coupures d'électricité non ciblées, ce sont les inégalités aggravées
Le gouvernement prévoit de possibles coupures d'électricité cet hiver : j'ai vraiment hâte de voir comment seront justifiées l'annulation de trains et la fermeture d'écoles pendant que les remontées mécaniques de Megève ou Courchevel continueront à fonctionner. Non ciblées sur les activités « non essentielles », ces coupures d'électricité pourraient aggraver les inégalités.
par Maxime Combes
Billet de blog
Nationalisation d’EDF : un atout pour la France ?
Le jeudi 24 novembre, c’est dans un contexte bien particulier que le nouveau PDG d’EDF Luc Rémont prend ses fonctions. De lourds dossiers sont sur la table : renationalisation du groupe, relance du parc nucléaire et des renouvelables, négociation avec Bruxelles sur les règles du marché de l’électricité et gestion de la production avant les trois mois d’hiver.
par Bernard Drouère