JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

700 Billets

10 Éditions

Billet de blog 20 déc. 2010

JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

Nous n’abandonnerons jamais l’espoir

JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

De cette belle promesse d’Hannah Arendt, Fabienne Brugel et Jean-Paul Ramat ont fait l’acronyme-programme de leur compagnie théâtrale, NAJE, créée en 1997 pour réunir une dizaine de comédiens professionnels au service de créations à sujets politiques avec quatre à cinq fois plus d’amateurs réguliers issus de toutes les couches sociales.

Depuis, leurs spectacles s’adressent, comme leur nom l’indique, à tous ceux qui n’ont pas perdu espoir.

Préalablement formés durant plus de vingt ans par Augusto Boal lui-même, et reprenant à leur compte des exercices d’éducation populaire en pratique au sein des CEMEA (centre d’éducation aux méthodes actives), Fabienne et Jean-Paul font partager à leur équipe élargie leurs recherches et leurs questionnements auprès de spécialistes des domaines sur lesquels leurs créations vont alors avoir à se fonder : le chômage et le néo-libéralisme (Les Mondes parallèles), la justice (Les Mondes rêvés), les sans-papiers (Les Étranges), la condition des femmes dans les entreprises (Faits minimes), le harcèlement au travail (Les Impactés), le réchauffement climatique (Ça va chauffer), la citoyenneté et l’école, la précarisation des conditions de vie...

Avec des titres comme Les Impactés ou Politique, NAJE aura pu ainsi représenter devant des assemblées de 1 500 personnes à Villepinte, 1 200 à Lyon, et parfois plus de 400 dans différentes autres salles.

On a joué cinq fois de suite à Chelles avec des salles de 700 personnes

La prochaine manifestation se tiendra sur le plateau du Théâtre de Chelles samedi 15 janvier 2011 à partir de 18h. D’une durée d’une heure, ce spectacle s’appelle LA FORCE DES GUEUX et sera suivi d’un forum, comme cela se pratique dans le théâtre de l’Opprimé depuis ses origines avec ARENA, au Brésil dans les années 1970, où de courts moments scéniques sont repris à l’attention des spectateurs qui peuvent intervenir pour proposer leurs propres réponses à la situation de crise (d’oppression) présentée.

Le théâtre de Chelles a une capacité d’accueil de 700 places !... C’est dire combien cette journée sera historique à plusieurs égards :

– d’une part l’inédit d’un théâtre de l’opprimé adressé à un public élargi au-delà des travailleurs sociaux et éducatifs, professionnels de la santé et de la culture, familiers et sympathisants des méthodes de ce type de théâtre d’intervention activiste ;

– d’autre part, la publication sous le même titre du texte représenté, dans l’espoir (c’est toujours d’espoir qu’il s’agit, entre la population et la création en jeu) dans l’espoir que d’autres productions soient l’occasion d’enregistrer sous forme filmée les forums qui prolongent le spectacle, car c’est perdre la spécificité de ce théâtre original que d’ignorer les propositions des spect’acteurs.

www.naje.asso.fr et www.abceditions.net

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni
Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho