JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

700 Billets

10 Éditions

Billet de blog 26 nov. 2014

Projets inutiles : victoire possible ! 1er décembre 19h30 salle Jean Dame Paris

JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


Projets inutiles, la victoire est possible !

Soirée-débat lundi 1er Décembre à 19h30

Cher-es ami-es,
Nous avons le plaisir de vous inviter à la Rencontre de Reporterre - La victoire est possible ! -, une soirée- débat en partenariat avec Agir pour l’environnement :

  • Thème : Projets Inutiles, la victoire est possible ;
  • Date : lundi 1er décembre 2014, à 19h30 ;
  • Lieu : à la salle Jean Dame, 17 rue Leopold Bellan, 75002 Paris ;
  • Métros : Sentier (ligne 3) ou Réaumur-Sébastopol (lignes 3 et 4) ;
  • Entrée libre : dans la limite des places disponibles ;
  • Gratuit : participation libre à la sortie.

Au Testet (barrage) comme à Notre Dame des Landes (aéroport), à Gonesse (centre commercial et de loisirs dont une piste de ski indoor), à Roybon (Center Parcs), à Bure (enfouissement de déchets nucléaire), à Drucat (ferme-usine des 1000vaches) et entre Lyon Turin (LGV), les batailles contre les projets inutiles deviennent centrales.
Alors que les luttes s’intensifient et remportent des vrais succès, Reporterre et Agir Pour l’Environnement organisent une Rencontre lundi 1 décembre : « La victoire est possible ! »
Animée par Antoine Lagneau, le programme de cette soirée promet d’être intense :

  • Stratégies de luttes,
  • coordination des opposants,
  • résistance au discours des pouvoirs

Elle réunira :

  • Ben Lefetey, porte-parole de la lutte pour la sauvergarde de la zone humide du Testet,
  • Françoise Verchère, des collectifs contre l’aéroport de Notre Dame des Landes,
  • Bernard Loup, du collectif contre Europa City, à Gonesse (Seine-Saint-Denis) Triangle de Gonnesse,
  • Stephane Peron, contre le projet de Center Parcs à Roybon, en Isère
  • François Tassard, du collectif contre Decathlon, à Saint Jean de Braye, près d’Orléans.

Avec

  • Barnabé Binctin - Reporterre ;
  • Stephen Kerckhove - Agir pour l’environnement ;
  • Hervé Kempf - Reporterre.

La liste de « projets » d’aménagement ne cesse de s’allonger, dans une frénésie de gaspillage de terres agricoles et de gâchis économique :

  • Autoroutes,
  • aéroports,
  • lignes LGV,
  • enfouissement de déchets nucléaires,
  • incinérateurs,
  • stades,
  • centres commerciaux,
  • parcs de loisirs...

Mais le rejet dont font l’objet ces grands projets inutiles témoigne de la faille grandissante entre une élite qui s’affranchit des contraintes écologiques et démocratiques et un peuple qui subit, mais réagit de plus en plus vertement.
Partout se lève une contestation vivifiante. C’est un peuple de l’écologie et de la transition qui résiste au coeur de dizaines de Zone à Défendre (ZAD) dans toute la France, en inventant de nouvelles formes de démocratie.
Et de plus en plus souvent, la victoire apparaît possible : aux anciennes luttes gagnées du Larzac ou des barrages sur la Loire répondent des succès qui s’amorcent à Notre Dame des Landes, au Testet, à St Jean de Braye, ou définitivement remportés comme à Dunkerque, contre le projet Arena – autant d’exemples démontrant que la mobilisation et la détermination peuvent avoir raison de l’entêtement des pouvoirs.

  • Quelles sont les stratégies gagnantes ?
  • Comment résister au discours dominant et convaincre par des récits positifs ?
  • Comment organiser la lutte et former des alliances ?
  • Une coordination de toutes les luttes est-elle possible ?

Alors que les victoires semblent désormais possible face aux grands projets inutiles, c’est à ces questions que tentera de répondre lundi 1 décembre la Rencontre de Reporterre, en partenariat avec Agir pour l’environnement.

  • La Rencontre est cofinancée par Reporterre et par Agir pour l’Environnement.
  • La salle est prêtée par la Mairie du 2e arrondissement.

Rendez vous lundi 1er décembre !

Ne doutez jamais qu'un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c'est toujours comme cela que ça s'est passé.★ - Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue.
Stéphen, Martin, Mickaël, Julie et toute l'équipe d'Agir pour l'Environnement.
contact@agirpourlenvironnement.org
--
http://www.agirpourlenvironnement.org
http://www.facebook.com/association.agirpourlenvironnement
http://www.twitter.com/APEnvironnement

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Climat
Face au chaos climatique, le séparatisme des riches
Alors que des milliers de Français sont évacués à cause des incendies, que d’autres sont privés d’eau potable voire meurent au travail à cause de la chaleur, les ultrariches se déplacent en jet privé, bénéficient de dérogations pour pouvoir jouer au golf et accumulent les profits grâce aux énergies fossiles. Un sécessionnisme des riches que le gouvernement acte en perpétuant le statu quo climatique.
par Mickaël Correia
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Proche-Orient
À l’hôpital al-Shifa de Gaza, les blessés racontent les bombardements
La bande de Gaza ressort épuisée de cet énième round de violences meurtrières entre Israël et le Djihad islamique palestinien. Malgré la trêve entrée en vigueur dimanche soir, les habitants pleurent leurs morts, les destructions sont importantes, et des centaines de blessés sont toujours à l’hôpital, désespérés par la situation et par les pénuries de médicaments. « J’ai vraiment cru qu’on allait tous mourir, enterrés vivants », raconte un rescapé.
par Alice Froussard
Journal
En Ukraine, les organisations internationales en mal de confiance
Depuis le début du conflit, la société civile ukrainienne s’est massivement mobilisée pour faire face à l’offensive russe. Alors que les organisations internationales sont critiquées, comme on l’a vu encore récemment avec Amnesty International, la plupart de l’aide humanitaire sur le terrain est fournie par des volontaires à bout de ressources.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Iel
De la nécessité d'écrire inclusif-ve...
par La Plume de Simone
Billet de blog
Une approche critique de la blanquette de veau
Un jour, je viens voir ma mère. Je mange avec ma mère. J’ai fait une petite blanquette, c’est dans la casserole, elle me dit et je lui dis que c’est chouette mais quand je regarde la casserole, c’est bizarre cette blanquette dans l’eau. On dirait qu’il manque quelque chose.
par noemi lefebvre
Billet de blog
Cornichon
Si mal jugé.
par C’est Nabum
Billet de blog
Avec mes potes, sur la dernière barricade
Avec les potes, on a tout ce qu’il faut pour (re)faire un monde. Et on se battra jusqu’à la dernière barricade, même si « la révolution n’est plus synonyme de barricades. Elle est un tout autre sujet, bien plus essentiel : elle implique de réorganiser la vie tout entière de la société ». Ce à quoi on s’emploie. Faire les cons, tout en faisant la révolution : ça va être grandiose. Ça l’est déjà.
par Mačko Dràgàn