JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

700 Billets

10 Éditions

Billet de blog 31 juil. 2014

Se coucher devant AREVA : pluies d’or et intimidations sont les deux mamelles du pouvoir

JJMU
Édition de livres, poésie engagée, littérature, éducation populaire, enseignement, formation, stages, ateliers d'écritures, théâtre de l’opprimé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Cette semaine, un billet du CAN 84 (comité pour l'abolition du nucléaire en Vaucluse) dénonçait l'attitude des trois élus "Vert" de la mairie d'Avignon qui ont préféré ne pas participer au vote d'une décision entérinant un sponsoring propagandiste d'AREVA sous le couvert d'une aide culturelle aux enfants de la ville.

Je relayais aussitôt ce billet qui m'a été supprimé de facto au motif que des pressions d'AREVA menaçaient de poursuites en diffamation... j'avais pourtant accordé la place dans le fil des commentaires à tous les protagonistes de cette affaire pour intervenir et permettre aux lecteurs du billet d'en juger par eux-mêmes.

Voici le début de l'article dont le titre était : AVIGNON, LES ÉLUS EELV SE COUCHENT DEVANT AREVA

Les élus EELV d'Avignon viennent de se coucher une nouvelle fois devant le roi nucléaire en entérinant par leur attitude la signature d'une convention de "mécénat" avec Areva. Chef de file de ces environnementalistes opportunistes, Cervantès, l'adjoint au maire qui doit son poste à son ralliement à la liste du PS est allé lors du vote de la délibération... aux WC en compagnie de deux autres élus EELV. Pas un mot contre, pas une déclaration publique pour fustiger l'alignement. Chez eux la lâcheté sent vraiment mauvais. Tous les autres partis du PS au FN en passant par l'UMP et le PC ont voté pour. Seuls 2 élus du FdG se sont abstenus.

Areva tisse un peu plus chaque jour et sournoisement sa toile pour contrôler les élus, les municipalités et la population. Dernier épisode en date, celui qui vient de se passer à Avignon. Alors que la précédente municipalité UMP déchue aux dernières élections locales comptait parmi ses élus le responsable chez Areva du lobbying auprès des élus, la nouvelle municipalité socialiste poursuit la même soumission au lobby nucléaire. Elle vient de signer une nouvelle convention de "mécénat" avec [...]... AREVA !...

La convention de mécénat passée avec Areva n'a pas fait broncher les élus EELV d'Avignon

(La suite peut se lire ici : http://www.coordination-antinucleaire-sudest.org/)

___

Mes commentaires, d'emblée :

Il ne s'agit pas tant de liberté d'expression que de dénoncer une attitude répandue qui permet à de grandes puissances financières de corrompre par une pluie d'or des élus peu regardants et peu scrupuleux, et, d'autre part, de faire taire les protestations pourtant argumentées et fondées sur des faits hélas tristement avérés.

Il faut avoir le courage de ne pas céder aux intimidations quand on informe sur des réalités attestées. Quelle rédaction pourrait s'opposer à cet effort d'informer ô combien modestement nos concitoyens ?... Non ?...

Jean-Jacques M’µ

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Clinea, la psychiatrie très lucrative façon Orpea
Les cliniques psychiatriques Clinea sont la filiale la plus rentable d’Orpea. Elles profitent des largesses de l’assurance-maladie, tout en facturant un « confort hôtelier » hors de prix à leurs patients. Pour les soins et le management, le modèle est un copié-collé du groupe.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — Gouvernement
Le malentendu Pap Ndiaye
Insulté par l’extrême droite et critiqué par certains partisans de Macron, le ministre de l’éducation nationale est en réalité un modéré, loin des caricatures indigénistes et des procès en wokisme. Mais, entouré de proches de Jean-Michel Blanquer et du président, Pap Ndiaye aura du mal à s’imposer.
par Joseph Confavreux et Ellen Salvi
Journal
Législatives : comment le RN cible le rassemblement des gauches
Mediapart a pu consulter les documents fournis aux candidats du parti d’extrême droite pour les législatives. Ils montrent que le parti fait manifestement peu confiance à ses troupes sur le terrain. Ils s'en prennent à la coalition de gauche Nupes, rebaptisée « extrême gauche pro-islamiste ».
par Lucie Delaporte
Journal
Le travail sexuel, angle mort de la Nupes pour les législatives
Le sujet n'a jamais fait consensus à gauche. Le programme de la Nupes est marqué par les positions abolitionnistes, majoritaires dans les partis. Plusieurs acteurs de terrain s'insurgent. 
par James Gregoire

La sélection du Club

Billet de blog
Mineur·es en danger à la rue, il est urgent de les protéger !
« Les droits de l’enfant ne se discutent pas, encore moins au profit d’affichages politiciens de “lutte contre l’immigration”. » Face au nombre croissant d’enfants migrants en grand danger faute de prise en charge, une soixantaine d'associations locales de terrain et d'organisations nationales tirent la sonnette d’alarme. Ils demandent que « la présomption de minorité soit inscrite explicitement dans la loi. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Faire de l’hospitalité un droit fondamental
Dans un livre qui fera date, la juriste Marie Laure Morin propose de faire de l’hospitalité un droit fondamental afin de construire un droit des migrations qui rompe, enfin, avec des législations répressives qui violent les droits humains et menacent l’État de droit. J’ai volontiers accepté d’en écrire la préface.
par Edwy Plenel
Billet de blog
A quoi sommes-nous sensibles ?
La mort des non Occidentaux semble invisible. Qu’ils soient Syriens, Afghans, Nord Africains, du Moyen Orient, d’Asie... Ils sont comme fantomatiques, presque coupables d’effleurer notre champ de vision.
par Bruno Lonchampt
Billet de blog
Accès au droit des étrangers : régularisons l’administration !
Des élus de la République, des responsables associatifs, des professionnels du droit et autorités administratives intervenant dans le 20e arrondissement, et à Paris, sonnent la sonnette d'alarme. La prise de rendez-vous dématérialisée auprès des préfectures en vue de déposer des demandes de titres de séjour est devenue quasi impossible. « La déshumanisation et le dévoiement des services publics sont à leur comble ! » 
par Les invités de Mediapart