Se coucher devant AREVA : pluies d’or et intimidations sont les deux mamelles du pouvoir

Cette semaine, un billet du CAN 84 (comité pour l'abolition du nucléaire en Vaucluse) dénonçait l'attitude des trois élus "Vert" de la mairie d'Avignon qui ont préféré ne pas participer au vote d'une décision entérinant un sponsoring propagandiste d'AREVA sous le couvert d'une aide culturelle aux enfants de la ville.

Je relayais aussitôt ce billet qui m'a été supprimé de facto au motif que des pressions d'AREVA menaçaient de poursuites en diffamation... j'avais pourtant accordé la place dans le fil des commentaires à tous les protagonistes de cette affaire pour intervenir et permettre aux lecteurs du billet d'en juger par eux-mêmes.

Voici le début de l'article dont le titre était : AVIGNON, LES ÉLUS EELV SE COUCHENT DEVANT AREVA

Les élus EELV d'Avignon viennent de se coucher une nouvelle fois devant le roi nucléaire en entérinant par leur attitude la signature d'une convention de "mécénat" avec Areva. Chef de file de ces environnementalistes opportunistes, Cervantès, l'adjoint au maire qui doit son poste à son ralliement à la liste du PS est allé lors du vote de la délibération... aux WC en compagnie de deux autres élus EELV. Pas un mot contre, pas une déclaration publique pour fustiger l'alignement. Chez eux la lâcheté sent vraiment mauvais. Tous les autres partis du PS au FN en passant par l'UMP et le PC ont voté pour. Seuls 2 élus du FdG se sont abstenus.

Areva tisse un peu plus chaque jour et sournoisement sa toile pour contrôler les élus, les municipalités et la population. Dernier épisode en date, celui qui vient de se passer à Avignon. Alors que la précédente municipalité UMP déchue aux dernières élections locales comptait parmi ses élus le responsable chez Areva du lobbying auprès des élus, la nouvelle municipalité socialiste poursuit la même soumission au lobby nucléaire. Elle vient de signer une nouvelle convention de "mécénat" avec [...]... AREVA !...

La convention de mécénat passée avec Areva n'a pas fait broncher les élus EELV d'Avignon

(La suite peut se lire ici : http://www.coordination-antinucleaire-sudest.org/)

 

___

Mes commentaires, d'emblée :

Il ne s'agit pas tant de liberté d'expression que de dénoncer une attitude répandue qui permet à de grandes puissances financières de corrompre par une pluie d'or des élus peu regardants et peu scrupuleux, et, d'autre part, de faire taire les protestations pourtant argumentées et fondées sur des faits hélas tristement avérés.

Il faut avoir le courage de ne pas céder aux intimidations quand on informe sur des réalités attestées. Quelle rédaction pourrait s'opposer à cet effort d'informer ô combien modestement nos concitoyens ?... Non ?...

Jean-Jacques M’µ

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.