LE MOUVEMENT DU 17 NOVEMBRE EST UN MOUVEMENT POPULAIRE

Robin des Bois à l'envers repeint en vert sur son porte avion préféré nous rappelait qu'il était le chef hier soir, après la menace de Castaner de réprimer un mouvement du 17/11 et les gilets jaunes.

bannire-twitter-1.png

 

Macron dont le pouvoir est confronté à une vive colère dans le pays, s'est livré hier à un numéro maintes fois réédité, dans un décor guerrier, un porte avion. L'objectif était de répondre aux gilets jaunes dans un concert LREM alliant reculades, menaces, intimidations sur fond de situation très dégradée, et de déficit croissant de crédibilité de la monarchie présidentielle. 

La "com" de Macron est d'autant plus ridicule que 70 % soutiennent le mouvement et que 49 % y participent d'une manière ou d'une autre... 

Pourquoi ridicule ? 

Parce que les représentations qu'ont les cadres politiques et le gouvernement des gens est affligeante. On entend encore et toujours des éditocrates et leurs "experts" parler de pensée complexe, et de propos trop intelligents par les gens.. qui ne comprendraient pas et pour qui il faudrait de la pédagogie..

Mais la réalité est que les gens même s'ils ont un retard à la comprenette ce qui est rarement le cas, voient les effets des politiques menées .. et que le "Liberté, Egalité, Fraternité" dont le "carburant" reste largement l'impôt est lourdement impacté par l'application bête et méchante d'un programme recopié à la virgule sur le programme de recommandation 2017 de la Commission de l'UE"... La réalité est aussi que la France est éduquée, bien plus qu'il y a 40 ans où commença la politique du tout électrique,  du tout nucléaire, du tout pétrole etc etc... tous ces "tout " où on nous a jeté nous les gens, dans un Tina avant l'heure et qui nous mène aujourd'hui dans le mur des changements de ce monde. 

Macron fait très fort non seulement il tue le consentement à l'impôt par une fiscalité non seulement inefficace au regard des résultats mais aussi l'adhésion à des politiques écologiques en faisant passer ses rapines pour des mesures en lien avec la mutation écologique. 

En 10 ans du bouclier fiscal à aujourd'hui c'est plus d'une année de recettes de l'Etat données aux plus riches, parmi lesquels on retrouve des responsables des suites de la crise de 2008, des gros pollueurs, des profiteurs en tout genre, que les hauts fonctionnaires de l'Inspection des Finances ont grassement servi. 

Les taxes et leur augmentation que les gens subissent servent à financer l'évolution des constructeurs, des pétroliers, des pharmaco-chimique pour s'adapter à la nouvelle donne mondiale... Evolution sans cesse retardée, avec une réelle négligence des gros patrons sur les marchés de brevets, pour proposer une offre qui n'est toujours pas là de façon satisfaisante !

Les gens paieront en fait deux fois les inconséquences de ces pouvoirs et de celui ci... une fois par les taxes et le hold up sur l'épargne, l'autre en se dotant du véhicule indispensable parce que les conditions de vie conférées par le modèle reproduit par l'Etat et sa gestion l'exigent . 

Cette séquence en cours est très particulière ... elle vient aussi rejoindre la colère qui grossit sur le logement pourri, sur l'accès à l'énergie (mouvement en fin de mois sur les barrages que le gouvernement veut privatiser), mais encore l'accès au financement. 

Au lieu de regarder de haut ce mouvement, les camarades devraient plutôt évaluer ce qui en dix ans a été "exproprié" par le capitalisme en France ! Par les banques et les boîtes de crédit et par ces "néoprivatisés" qui ont multiplié les contrats pourris ...

Pourquoi les militants de gauche de LFI au NPA en passant par le PCF n'exigeraient pas des mairies sinon ils le feront eux même qu'elles affichent et rendent publique la liste des expropriations en nommant les "bénéficiaires banquiers et créanciers" ? afin de rendre visibles les expropriations capitalistes et privées alors qu'on vient de subir trente ans de diabolisation des "socialisations" ou des nationalisations...

Les camarades ... le mouvement en cours est l'occasion d'aller faire de la "vraie" pédagogie dans les regroupements qui ont commencé... et vous verrez qu'on y parle des femmes seules, des travailleurs isolés, des salariés pauvres, des services publics massacrés etc... et pas des immigrés ou de la "libération des énergies" et autres âneries macronistes. 

Une grande partie des gilets jaunes sont des femmes... Un grande partie sont aussi des gens qui sentent intuitivement parfois mais aussi clairement, que l'expropriation capitaliste n'est pas loin du fait de la spoliation de l'épargne, des revenus en bernes de cette fiscalité déséquilibrée qui donne l'avantage aux prédateurs capitalistes de cette société et de la prédation par les hypothèques et autres ...

De quoi réfléchir... Macron est le grand chef d'orchestre de cette spoliation organisée non pas par l'impôt (ce mouvement n'est pas poujadiste !) mais par l'injustice  de sa répartition .. L'impôt est devenu "le char" de la guerre de classe que livre Macron en France. 

Castaner promet la répression.... Macron l'inflexibilité... Un cocktail détonnant pour une France qui n'en peut plus.

 

photo-2018-11-14-09-23-00.jpg

 

dr6iopux0aev1-k.jpg

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.