Les Gilets Jaunes : la Révolte de la République expropriée et expulsée

Gilets jaunes ... trop tôt pour une analyse, mais à point pour quelques impressions ...

Résultat de recherche d'images pour "gilets jaunes"

 

Des images font mon quotidien et mes week ends avec "les gens" ceux de Mélenchon dans ses discours, certainement un peu, mais en vrai ... et en masse.. .sur leurs deux pieds ou en fauteuil .. comme de grandes familles autour de feux de palettes et de jours comme de nuit.

Un côté tribu, aussi, un côté chasseurs d'actions ... On quitte le rond point pour se rejoindre à une centaine pour faire masse et bloquer en paix mais avec fermeté et détermination qui un dépôt, qui une station, qui une gare de péage, et puis la frontière... On fait irruption d'un air de dire la République dont on nous a privé c'est nous ... c'est nous aussi ... irruption dans des conseils municipaux pas toujours tranquilles, puis se laissant aller à débattre... des réunions d'agglo.. où on obtient parfois un logement pour un sans abris en gilet jaune ou un autre. 

Ce sont des AG où on compte ...on se compte... on met des choses au point .. on communique avec ceux qui n'ont pas pu venir via les réseaux sociaux détournés pour l'occasion de leur objet initial ...le fric et la maîtrise de chacun de nos faits et gestes "valorisés" comme certains valorisent les déchets.. et revendus par les GAFA qu'on a peine à imposer ... sauf depuis que la révolte a surgit . 

La République ... La République elle est là .. dehors à se les geler pour l'égalité et la justice sociale pour que s'arrête le vol et l'humiliation d'un Etat qu'"on" spolie ... et ce on, Dimitri ... ce n'est pas le "on" de Griveaux dans son pitoyable tweet ... non ce "on" c'est Macron et les CAC 40 voleurs ... voleurs de droit pour les salariés, voleurs de la sécurité sociale au sens large du terme, voleurs d'avenir, voleurs de présent, voleurs du fruit du travail et voleurs qui prennent le pain de la bouche ... pour le donner aux riches ... 

Et cela, les gens le comprennent que les gilets jaunes savent très bien que c'est pas le migrant pauvre bougre comme lui, qui prend ce pain de sa bouche.. Non .. c'est Macron .. qui d'ailleurs s'en est vanté à l'UE en réponse à des recommandations immondes. Et ces taxes ... qui ont mis le feu aux poudres, elles étaient préméditées de longue date comme en atteste un document de Wikileaks .. le voici (Macronleaks).

https://wikileaks.org/macron-emails/emailid/50207?fbclid=IwAR1LJZoncZgs91rOymUZzmjMui5Zo3k6I-bDuTz9HIgKPc_cpi_XHloy_p4

En très peu de temps, (7 semaines ... qu'est ce que 7 semaines) ces gens apprennent la politique et sortent de "Le Pen" ou encore d'autres figures ... des qui "font chier" les "partis et syndicats vendus" ... pour refaire le monde et la République... 

Etrange atmosphère en vérité dans le pays où au travail on entend ceux qui préparent le we ou la soirée en jaune... et ceux qui soutiennent "le héros du boulot" qui va  se battre pour eux sur le rond point ou ailleurs en bravant les menaces des flics dans leur imaginaire. Ceux qui passent par le même rond point tous les jours avec un détour en prime pour voir la pancarte du matin .. celle du soir. 

Après le boulot au lieu de "mater" El Krief ou Pujadas ou les experts toujours les mêmes ... payés un pognon de dingue parfois sur fonds public (comme Apathie) ... on assiste à ce moment où la misère du monde de Bourdieu se rebiffe, se révolte dans un calme saisissant, qui montre une détermination et une colère froide ... 

Les gilets jaunes c'est pas de la théorie et si 70 % des gens se foutent pas mal des Macronerie, des mensonges de Castaner et son phrasé mi curé mi suffoqué... de Griveaux le haineux car il sait certainement dans le fond qu'il est dans le  collimateur du dégagisme ambiant pour son rapport à l'Etat vache à lait (et donc aux citoyens contribuables) lorsqu'il était chez Unibail... ou dans des cabinets de la République, c'est parce que le mouvement GJ tout impure qu'il se présente et est ... repolitise le pays.. Les gilets jaunes sont à la fois l'annonce de la mort de la Vème, la dénonciation de la supercherie démocratique que sont devenus ces institutions non seulement à coup de bricolages infâmes ... si infâmes qu'on a pas osé par 22 fois les présenter au Peuple, et "en même temps" les GJ et les ronds points c'est la République ... Celle que le MEDEF, les oligarques qui ont vendu Macron au Peuple, après s'être payé les médias, les industries privatisés, les autoroutes, le téléphone, bientôt les jeux, les barrages, les aéroports (comme en Grèce) ... ont foutu à la rue, dehors ... des grandes métropoles dont Collomb n'a rien trouvé de mieux de les exempter par un décret voté à la va comme je te pousse, de toute solidarité avec les territoires méprisés par les oligarques... 

C'est ça les gilets jaunes ... 

Il y a quelques années, en 2015, j'écrivais à propos de la grosse offensive contre la Grèce que le projet européen de l'UE aboutirait à désertifier des territoires entiers privés de leurs activités traditionnelles et de leurs habitants les plus valides et les mieux éduqués pour enrichir sans fin des métropoles jamais rassasiées aux périphéries misérables ... j'ajouterais aujourd'hui, engrillagées afin que leurs habitants devenus fous de misère ne déferlent pas dans les beaux quartiers dans des amoks totalement incontrôlables ... C'est cela qui finira par arriver si les GJ ne sont pas rejoins par l'immense majorité des Français qui se sentent aujourd'hui représentés non par l'Assemblée Nationale, mais par eux qui ne cessent de se rendre mobiles pour contrarier et les petites affaires et les petites cuisines sur les petits réchauds de ceux qui font la pluie et le beau temps. 

Les GJ nous préviennent de cela aux deux sens du mot prévenir... C'est eux la République contre la violence répressive d'un régime dont le seul slogan est 3% et le but, l'enrichissement de quelques uns. C'est eux aussi qui préviennent que les premiers à morfler du changement climatique ce seront les victimes des prédations de ces messieurs dames au pouvoir qui font la morale à coup d'épouvantails polymorphes. 

Personnellement, j'ai choisi la République car la violence c'est eux ... qui mettent en remparts discursifs les plus exposés de la société ... les homos, les juifs, les handicapés ... qui n'en demandaient pas tant, et qu'ils se montrent impuissants à protéger puisque leur persécution sert leur sale propagande. Et les femmes ? Alors que la secrétaire d'Etat a accepté qu'on abaisse son budget et qu'en même temps elle se répand partout de préfabriqués conceptuels et de poncifs navrants, elles se trouvent massivement à la manoeuvre, de tous les âges et de conditions très modestes malgré des niveaux d'éducation fort différents .. et inégaux... 

Si les "trop intelligents" nous montrent tant les singeries de Soral et les conneries de M'Bala M'Bala c'est bien pour nous faire regarder ailleurs et ne pas nous poser de questions ... Pourquoi ces gilets jaunes femmes si instruites ont choisi l'autoentreprenariat ? Pourquoi des salaires de misères ? la réclusion dans les mêmes quartiers, ceux dont les écoles maternelles, les élémentaires, les établissements ne donnent jamais d'Inspecteurs des Finances, des Macron ... des médecins ... Pourquoi leurs quartiers ont inversement plus à voir avec les agios et les taux usuraires des banques des copains de Macron ? Ces quartiers et ces territoires si vastes de la République où la République ont été réduits à une statue de cire au musée Grévin. 

Les gilets jaunes c'est la révolte de la République expropriée et expulsée des grandes métropoles ... C'est le sursaut démocratique et social que beaucoup attendaient et certains redoutaient ... C'est la République pompée, humiliée, rabaissée et reléguée... celle qu'on cache et qui n'est pas la bienvenue aux Champs Elysée ... celle qu'on trouve normale d'éloigner des déplacements ... pardon ... des itinérances du Président. 

Des années que Macron pourrit la vie de ces Français en gilets jaunes et  de ceux qui les soutiennent massivement ... Souffrez que pour Noel ces Gilets Jaunes pourrissent un peu la vie présidentielle et de sa cour, dont les marques d'indignité se multiplient comme les couacs d'un concert pourri. 

Le vrai danger c'est le "on " qui spolie l'Etat et expose des fonctionnaires et des minorités .. Ceux qui font la morale au peuple et votent le durcissement des rétentions de migrants ... Les mêmes qui ôtent le pain de la bouche des femmes seules, des vieux, des jeunes et des handicapés, leur ôtent le droit de se loger décemment par des voies régulières, leur volent le droit de vivre en toute quiétude de leur travail, leur pique la démocratie depuis des lustres, les chassent des bureaux de vote et des assemblées de ce pays , en leur imposant leur pensée en se payant les médias, en leur exhibant leur train de vie, en raillant leur niveau d'instruction... Les GJ sont les nouveaux indépendantistes du pays ... Ils ne supportent plus la colonisation des banques et du CAC ... encore moins de l'UE qu'ils n'ont jamais élue ni approuvée. 

p-CIjlBPpklF6Rid2mqGUm9Dfmg@679x960.jpg

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.