jmjt
Abonné·e de Mediapart

162 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 mars 2020

jmjt
Abonné·e de Mediapart

Matouriennes, Matouriens, Changeons de cap

Que peut-on faire sans la confiance ? Les peuples d'une façon générale doivent retrouver la confiance s'ils veulent faire tomber les systèmes qui les aliènent, les humilient, les oppriment. Les Matouriennes et les Matouriens ne peuvent y échapper. Avec de la dignité tout est possible

jmjt
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

AVEC LA CONFIANCE, RIEN D’IMPOSSIBLE

Qui autre que nous peut changer notre présent, notre futur et pour tout dire notre destin y compris celui de nos enfants et donc de la jeunesse de notre territoire.

L’expérience de l’existence nous a tous appris que nous ne pouvons pas construire seuls de meilleurs lendemains. Il nous faut coopérer. C'est-à-dire se faire confiance mutuellement. C’est la condition d’une vie paisible, c’est la condition du possible. Vivre ensemble ne peut se concevoir sans la confiance réciproque.

L’équipe « Matoury Changeons de Cap » conduite par Hubert CONTOUT a élaboré son programme sur la confiance qui est la condition sine qua non de la réussite. Si vous n’avez pas confiance en vous, rien ne peut être réalisé. Si vous vous repliez sur vous-mêmes, vous augmentez vos souffrances, vous pénalisez votre réussite et celle de ceux qui vous sont chers. Décidons à l’unisson de nous mettre debout ensemble. Faisons-le dès le 15 mars 2020. Allons ensemble convaincre ceux qui nous ressemblent qu’une nouvelle ère commence avec notre confiance retrouvée.

« Matoury Changeons de Cap » est une équipe neuve, compétente techniquement et dotée d’une expérience sociale certaine. La tête de liste en la personne d’Hubert CONTOUT en est la locomotive avec son expérience politique, son expérience sociale, son expérience professionnelle.

Si nous ne réagissons pas tout de suite notre commune risque de se désintégrer par les coups de la délinquance, par l’insécurité sociale, l’insécurité économique. Ne nous arrêtons pas sur les erreurs du passé même récentes. Nous avons appris d’elles ne serait-ce que le fait d’être loyal, ce que c’est que les promesses qui n’ont pas été honorées, ce qu’est une personne qui n’est pas fiable, enfin, nous avons appris d’elles la dureté des mensonges éhontés. Recommençons à nous mobiliser comme jamais pour changer en bien notre société. Nous le devons à nous-mêmes, aux générations en vie et aux générations à venir. Vous connaissez ceux qui ont été partisans du communautarisme, vous connaissez ceux qui ont usurpé leur fonction par la trahison. Vous ne pouvez donc leur faire à nouveau confiance comme si de rien n’était. Optez pour la liste « Matoury changeons de cap » conduite par Hubert CONTOUT.

Osons le changement immédiatement, surprenons les en votant et en faisant voter massivement pour la liste :

« MATOURY CHANGEONS DE CAP » conduite par Hubert CONTOUT
UN JOUR, UN TOUR
« On ne règle pas les problèmes avec ceux qui les ont créé » A. EINSTEIN

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le ministre Éric Dupond-Moretti est renvoyé devant la Cour de justice
Éric Dupond-Moretti devient le tout premier ministre de la justice en exercice à être renvoyé devant la Cour de justice de la République pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions. Le garde des Sceaux est accusé de « prise illégale d’intérêts » après avoir fait pression sur plusieurs magistrats anticorruption.
par Michel Deléan
Journal — Gauche(s)
Au-delà de l’affaire Bayou, la vague écoféministe secoue les Verts
Les écologistes réunis en conseil fédéral ont pris date pour leur prochain congrès sur fond de sidération face à l’affaire Bayou. Plus profondément, la place du courant écoféministe incarné par Sandrine Rousseau bouleverse les habitudes du parti.
par Mathieu Dejean
Journal
Damien Abad à l’Assemblée : un retour en toute impunité
Alors qu’ils ont poussé des hauts cris à propos de l’affaire Quatennens, les députés de Renaissance affirment n’avoir aucun mal à accueillir l’ancien ministre des solidarités au Palais-Bourbon, malgré les accusations de viol ou de tentative de viol qui le visent. Une question, disent-ils, de « présomption d’innocence ».
par Pauline Graulle et Christophe Gueugneau
Journal — International
Lula en tête, Bolsonaro résiste
Si Lula rassemble 48,4 % des voix au premier tour, Bolsonaro crée la surprise en dépassant les 43 %. La vigueur de l’extrême droite se retrouve aux élections législatives et des gouverneurs locaux qui se déroulaient aussi dimanche. Le mois de campagne qui reste s’annonce tendu.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan
Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Voix d'Iran - « Poussez ! »
À ce stade, même s'il ne reste plus aucun manifestant en vie d'ici demain soir, même si personne ne lève le poing le lendemain, notre vérité prévaudra, car ce moment est arrivé, où il faut faire le choix, de « prendre ou non les armes contre une mer de tourments ».
par sirine.alkonost