jmjt
Abonné·e de Mediapart

162 Billets

0 Édition

Billet de blog 14 juil. 2018

jmjt
Abonné·e de Mediapart

Cette liesse humaine qui m'inspire

L'Homme peut être un monument. Il arrive à se transcender. Donc, sa capacité à s'élever est une réalité. S'il veut, il peut. S'il veut transformer le monde, son environnement, il suffit qu'il génère un déterminant qui le transcende.

jmjt
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’équipe de France est en finale de la coupe du monde de football. Explosion de joie sur les Champs-Elysées. Elle n’est encore pas détentrice de sa deuxième coupe du monde, mais, des dizaines de milliers de gens sont emportés par cet événement. Quelque chose d’indescriptible, d’indicible. C’est fou quoi… Ils ont lâché prise… Ils sont dans un autre monde… Je me penche sur le poste de télévision, je veux agrandir l’image. Il n’y a pas de doute, c’est l’équipe de France qui est la source de ce bouleversement. Celle dont certains dirigeants pensaient un moment imposer des quotas. Mais, je veux voir le visage de ces personnes qui se sont libérées des chaînes du quotidien. Ces personnes qui ont su donner au limbique plus d’importance qu’au cortex.  J’en vois de toutes les couleurs. Je ne suis pas trop sûr que toutes ces personnes appartiennent à la même nation. Elles sont dans l’ivresse de la liberté. C’est contagieux. Mon imaginaire me fait voir des européens, des sud-américains, des asiatiques, des africains, des indiens, vivant sur ce territoire et ayant comme dénominateur commun l’amour de ce sport, peut être aussi la réussite de ceux (les footballeurs) qui étaient censés démarrer avec un handicap. Ils étaient combien à être critiqués ? Ces personnes sur les Champs-Elysées s’entrelacent, s’étreignent, visiblement, elles ne se connaissaient pas auparavant. Elles sont peut-être : ingénieurs, ouvriers spécialisés, ouvriers qualifiés, hautement qualifiés, chômeur, bénéficiaires des minima sociaux. Elles s’en fichent. Tout ça, ce sont les critères de la société de labeur, la société rationnelle avec son lot d’injustices économiques, sociales et culturelles, la société froide qui appréhende chaque individu par on utilité, utilité au service du fonctionnement de la société sans état d’âmes pour la redistribution des richesses créées.  Peut-être se disent-elles aussi, «incroyable, ils l’ont fait » et, elles plongent elles-mêmes dans une rêverie qui peut les conduire à renverser le cours de l’histoire. Plus qu’on ne le pense, les gens peut être, ont besoin de s’aimer librement mais, la pensée philosophique sous-jacente de la société les en empêche. Alors, l’occasion fait le larron.  Cette liesse m’interpelle et m’inspire simultanément.

 Selon que vous êtes rationnel ou selon que vous êtes absolu… Ou selon que vous êtes plus cortex ou plus reptilien. Il doit bien y avoir un « entre les deux »... Mon inspiration ne se réfère pas aux territoires qui sont à la périphérie du territoire continental  qu’est la France, je parle d’elle. Les territoires périphériques peuvent n’être que l’expression d’une capacité à mimer ce qui se produit au cœur du territoire continental. Vous le voyez assez bien, nombre de gens sur ces territoires ne supportent pas voir les autres exprimer leur ferveur pour leur équipe. Je parle donc de la France continentale. Pays indépendant, pays ayant élaboré sa constitution pour elle, pays qui a bâti sa société sur des valeurs universelles avec l’avènement de sa révolution au 18ème siècle. Pays qui par certains de ses dirigeants veulent défier leur propre constitution.

 Pourquoi un tel événement paraît aussi exceptionnel ? Pourquoi, il diffère de tant d’autres événements ? Bizarre, les footballeurs viennent en conférence de presse pour dire qu’ils sont français comme si il n’y avait pas d’évidence par le seul fait d’être en équipe de France… Il doit y avoir une raison à cela, la même qui pousse les polémistes à chercher l’origine de chacun des footballeurs au-delà de leur morphologique apparente. Quelle est la vraie nature de l’homme ? Celle-là ou celle du tous les jours baignée dans le rationalisme qui le rend froid, individualiste, robotisé, sans cœur. Cette liesse semble être plus grande que la notion de nation, elle la dépasse. Elle exprime l’humain qu’il y a dans chaque femme, chaque homme. Ce courant positif qui circule en ayant pris sa source dans ce soleil de victoires rend l’homme tel qu’il est, c'est-à-dire fraternel, autrement dit, capable d’amour au-delà de son apparence. C’est donc évident que c’est la société qui le corrompt.

 Il ne nous reste plus qu’à faire que les éléments dominants de la société ne soient pas négatifs pour que notre manière de penser soit imprégnée de positivité. Ainsi, nous créerons un soleil positif qui deviendrait notre source de bien-être faisant de notre différence un atout et de la planète un village familial.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Migrations
À Paris, de jeunes exilés campent devant le Conseil d’État pour réclamer leur mise à l’abri
Depuis six mois, plus de trois cents jeunes exilés vivent sous les ponts à Ivry-sur-Seine. Alors que le froid s’installe, des associations alertent sur la situation de ces adolescents qui manquent de tout. Vendredi, ils ont dressé un camp devant les grilles du Conseil d’État pour faire entendre leur voix.
par Yunnes Abzouz
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal
Tarifs des transports franciliens : Valérie Pécresse et le gouvernement se renvoient la balle
La Région Île-de-France, dirigée par Valérie Pécresse, a annoncé que le pass Navigo passerait de 75 à 90 euros si l'État ne débloquait pas des financements d’ici au 7 décembre. Alors que les usagers craignent la déflagration, la Région et l’État continuent de se rejeter la responsabilité.
par Khedidja Zerouali et Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin