Joël BELLENFANT
Retraité
Abonné·e de Mediapart

86 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 sept. 2018

L'ARBRE ET LE CLIMATISEUR

Ne vous y trompez pas, malgré le titre, ceci n'est pas une fable, quoi que !

Joël BELLENFANT
Retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Rassurez vous il ne s’agit pas d’une fable de Jean de la Fontaine inédite, mais d’une réflexion par rapport à la canicule subie au mois de juillet qui a fait exploser les ventes de climatiseurs, ventilateurs, en tout genre capables de produire du froid après avoir chauffer copieusement à l’aide de l’électricité en grande partie d’origine nucléaire.

Déjà à l’été 2003 les magasins avaient été dévalisés et les société d’installations de ces boites métalliques enlaidissant copieusement les façades des immeubles verticaux ou des maisons, posés n’importe comment par des installateurs plus ou moins compétents, au mépris des règles d’urbanisme et de celles élémentaires de bon voisinage.

Pourtant des périodes chaudes voire caniculaires, il y en a eu bien d’autres, et avec le réchauffement climatique ce phénomène s’accentuera, et l’on a survécu sans climatiseurs.

Il suffisait de ventiler la nuit et de fermer les volets dès les premiers rayons du soleil, de boire beaucoup d’eau, et si l’on vivait à la campagne de profiter de l’ombre des arbres et de la fraîcheur des vieux murs.

Des solutions techniques existent et s’améliorent pour isoler les bâtiments du froid et de la chaleur en végétalisant, en arborant les abords des maisons, mais surtout en prenant le plus grand soin des espaces boisés et en les développant surtout en milieu urbain, ceux-ci constituant par ailleurs d’énormes capteurs de CO2.

A dessein vous trouverez ci-après un dessin approprié vous expliquant comment fabriquer un climatiseur, non polluant et végétal, dont la morale est pleine de bon sens. (trouver d'ailleurs dans les colonnes de Médiapart et fort à propos)

Eh bien cette semaine dans Ouest France on apprend que la communauté de communes de Granville Terre et Mer invite ses habitants à planter 4000 arbres, au prix imbattable de 0,30 € afin de contribuer à la rénovation et à l’entretien du maillage bocager !

Non, non, vous n’hallucinez pas, mais qui est chargé de piloter cette opération, facile : la chambre d’agriculture de la Manche.

Alors reprenons un peu le processus, la communauté de communes demande aux particuliers, agriculteurs et collectivités de planter des arbres pour « rénover le maillage bocager » mais qui a participé grandement à sa destruction sous diverses formes, et bien les élus d’abords à tous les niveaux de l’échelon départemental en votant l’installation d’infrastructures routières déjà abondantes dans la Manche, mais aussi et surtout les agriculteurs productivistes sous la férule de la FDSEA, antenne départementale de la FNSEA, si prompte à retourner les prairies naturelles pour cultiver du maïs irrigué si possible c’est mieux payé, en arrachant les haies et les arbres au mépris des documents d’urbanisme et de la biodiversité.

Il suffit de relire les articles publiés infra sur ce blog.

Quant aux bâtiments anciens que Hulot croyait faire rénover énergétiquement et massivement, il va falloir patienter.

En clair on se moque des gens, car à chaque arbre planté devrait être assorti le fait que ne soit plus détruit 10000 mètres linéaires de haies bocagères.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Le candidat Gérald Dahan sait aussi imiter les arnaqueurs
Candidat Nupes aux législatives en Charente-Maritime, l’humoriste a été condamné en 2019 par les prud’hommes à verser plus de 27 000 euros à un groupe de musiciens, selon les informations de Mediapart. D’autres artistes et partenaires lui réclament, sans succès et depuis plusieurs années, le remboursement de dettes.
par Sarah Brethes et Antton Rouget
Journal
Les publicitaires font main basse sur les données des élèves partout dans le monde
Human Rights Watch a analysé durant deux ans 164 outils numériques destinés aux élèves de 49 pays durant la pandémie afin qu’ils puissent continuer à suivre leurs cours. 89 % « surveillaient les enfants, secrètement et sans le consentement de leurs parents ». Une enquête réalisée avec un consortium de 13 médias, dont Mediapart, coordonnés par The Signal Network.
par Jérôme Hourdeaux
Journal
Le casse-tête des enseignants français
Avec seulement deux applications mises en cause, la France fait figure de bonne élève dans le rapport de Human Rights Watch sur la collecte de données durant la pandémie. Mais, dans les salles de classe, la situation est en réalité plus complexe, notamment en raison de l’usage d’outils non validés par le gouvernement.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Fil d'actualités
Au Texas, au moins 21 morts dont 19 enfants dans une tuerie : Biden appelle à « affronter le lobby des armes »
Le président américain Joe Biden, visiblement marqué, a appelé mardi à « affronter le lobby des armes » pour prendre des mesures de régulation, alors que l’Amérique vient de replonger dans le cauchemar récurrent des fusillades dans des écoles.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
Portrait du ministre en homme fort (ou pas)
Le nom de Damien Abad m'était familier, probablement parce que j'avais suivi de près la campagne présidentielle de 2017. Je n'ai pas été surprise en voyant sa photo dans la presse, j'ai reconnu son cou massif, ses épaules carrées et ses lunettes. À part ça, je ne voyais pas trop qui il était, quelles étaient ses « domaines de compétences » ou ses positions politiques.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Violences faites aux femmes : une violence politique
Les révélations de Mediapart relatives au signalement pour violences sexuelles dont fait l'objet Damien Abad reflète, une fois de plus, le fossé existant entre les actes et les discours en matière de combat contre les violences sexuelles dont les femmes sont victimes, pourtant érigé « grande cause nationale » par Emmanuel Macron lors du quinquennat précédent.
par collectif Chronik
Billet de blog
Pour Emily et toutes les femmes, mettre fin à la culture du viol qui entrave la justice
[Rediffusion] Dans l'affaire dite du « viol du 36 », les officiers de police accusés du viol d'Emily Spanton, alors en état d'ébriété, ont été innocentés. « Immense gifle » aux victimes de violences masculines sexistes et sexuelles, cette sentence « viciée par la culture du viol » déshumanise les femmes, pour un ensemble de collectifs et de personnalités féministes. Celles-ci demandent un pourvoi en cassation, « au nom de l’égalité entre les hommes et les femmes, au nom de la protection des femmes et de leur dignité ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Amber Heard et le remake du mythe de la Méduse
Depuis son ouverture le 11 avril 2022 devant le Tribunal du Comté de Fairfax en Virginie (USA), la bataille judiciaire longue et mouvementée qui oppose Amber Heard et Johnny Depp divise l'opinion et questionne notre société sur les notions fondamentales de genre. La fin des débats est proche.
par Préparez-vous pour la bagarre