Joël Didier ENGO
Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) http://www.cl2p.org, et de l'Association Nous Pas Bouger http://www.nouspasbouger.org
Abonné·e de Mediapart

728 Billets

0 Édition

Billet de blog 3 juil. 2022

Les accointances entre la mairie de Paris et la dictature de Paul Biya au Cameroun

Tenue le 13 juillet à la Mairie du 10 éme d'un forum des associations camerounaises, confinant à une campagne de relations publiques bien menée entre l'Adjoint au Maire de Paris en charge des relations internationales, l'Ambassade du Cameroun à Paris, et l'Union des Camerounais de l'Étranger arrimée à la dictature de Yaoundé.

Joël Didier ENGO
Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) http://www.cl2p.org, et de l'Association Nous Pas Bouger http://www.nouspasbouger.org
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"IL EST INTERDIT D'INTERDIRE..."

En ce jour où se tient ce forum controversé des "associations camerounaises de France" à la mairie du 10ème arrondissement de Paris, sous le patronage de l'ambassadeur du Cameroun en France, mon alerte avait pour vocation première de sensibiliser les parisiens sur la proximité regrettable que peuvent entretenir certains de leurs élus avec une des pires dictatures du continent Africain.

Il ne s'agissait pas, ni d'empêcher la tenue de cet événement, encore moins d'œuvrer à son interdiction - à l'instar du sort généralement réservé par la dictature de Paul Biya aux rassemblements de celles et ceux qui ne lui font pas allégeance au Cameroun.

En France toutes les opinions peuvent s'exprimer dans le respect mutuel, et tous les rassemblements (ayant rempli les conditions requises) peuvent se tenir dans les lieux dédiés. Même quand s'y cachent des intérêts ou des objectifs non avouables, dissimulés comme ici dans une belle rencontre voulue d'acteurs de la société civile camerounaise en France.

Quel forum des associations acquises à la dictature camerounaise la mairie du 10 ème arrondissement de la capitale française peut-elle abriter, avec le patronage de l'ambassadeur du Cameroun en France, de l'adjoint au maire de Paris en charge des relations internationales, et de personnages peu recommandables des réseaux de la Françafrique?

En effet le programme affiché ne laisse pas l'ombre d'un doute sur le fait que nous sommes davantage en présence d'une campagne de relations publiques entreprise par les suppôts du régime de Yaoundé à Paris, que d'une rencontre ouverte à différents acteurs associatifs.

L'objectif poursuivi ici est pour ainsi dire d'une clarté limpide. Il s'agit sous couvert d'associations en lien avec le Cameroun, d'encourager la persistance d'un repli communautaire, avec en filigrane la promotion de systèmes politiques totalitaires au relent ethno-fasciste en Afrique noire francophone, notamment l'une des dictatures les plus répressives et sanguinaires du continent, celle de Paul Biya (89 ans, 40 ans de pouvoir absolu).

J'ai simplement honte d'avoir été des vôtres et contribué modestement sous les couleurs écologistes au maintien de cette majorité municipale. Je ressens cet événement comme une trahison envers toutes ces valeurs progressistes et humanistes que nous avons en partage avec les peuples en Afrique, et singulièrement au Cameroun. .

Joël Didier Engo, Président du Comité de libération des prisonniers politiques - CL2P

http://www.cl2p.org

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871
Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra