CAMEROUN: NON À UNE ÉNIÈME MODIFICATION DE LA CONSTITUTION POUR UNE AUTRE MASCARADE ÉLECTORALE

Régime du renouveau ou comment nuire au Cameroun jusqu'au crépuscule de sa vie

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-22329.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=facebook

paul-biya-vieux paul-biya-vieux

Bien triste fin que celle de ces partisans et courtisans qui essayent désespérément d'arrêter le cours naturel du temps avec des appels indécents à la candidature présidentielle "anticipée" d'un despote de 83 ans, dont 34 de règne, qui incarne à lui seul un passé et un passif que nombre de ses concitoyens ne veulent plus.

Il faut les plaindre, parce qu'ils auront ainsi été nuisibles à ce pays jusqu'au crépuscule de la vie du régime de Paul BIYA.

C'est pathétique.

 

Les sociétés humaines, quelles qu’elles soient, ont besoin de nouvelles respirations démocratiques, de renouveler leurs dirigeants. C'est comme ça...Nous ne pouvons rien y faire.

Honneur à celles et ceux qui s'y conforment, sans essayer de les tenir en otage par moult tripatouillages constitutionnels et combines électorales.

Joël Didier Engo

Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P)

cl2p cl2p

http://www.cl2p.org

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.