Pour la libération de ENOH MEYOMESSE, écrivain, homme politique et militant des droits de l'homme

http://www.youtube.com/watch

 Affaire Enoh Meyomesse: "Un Ministre accusé d'avoir manipulé la justice"

En soutien à la campagne pour la libération d'ENOH MEYOMESSE, écrivain, homme politique, militant des droits de l'homme injustement condamné à 7 ans de prison par le régime dictatorial de PAUL BIYA (Chef de l'état du Cameroun depuis 31 ans).

Ma photo

 BLOG ENOH MEYOMESSE: Un Cameroun différent est possible

 Nkondengui's prison, Enoh Meyomesse prohibited from writing‏: Reaction of PEN International

Procès : E. Meyomesse accuse Mebe Ngo’o,  ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense du Cameroun

Noël en prison // En soutien à la campagne pour la libération d'ENOH MEYOMESSE



· Paroles : DJALA LI LON & ENOH MEYOMESSE
  (Couplets 1 et 2, extraits du poème "Noël en prison",
  publié le 25 déc. 2012 depuis la prison de KODENGUI).
· Musique / Arrangements : DJALA LI LON / PEPTITE
  http://www.facebook.com/djalalilon
· Réalisation vidéo : CREAJERO.COM & THIERRY GUYADER

. . . .

AGIR POUR LA LIBÉRATION D'ENOH

· Signer la pétition en ligne :
  http://liberezenoh.wesign.it/fr

· Prendre contact avec le Collectif pour la libération d'Enoh :
  BERGELINE DOUMOU
  BP 15742 YAOUNDÉ
  (+237) 999 666 71/77 - 33 38 52/22 11 83 41
  b_domou@hotmail.com

. . . .

1. Il n'y a pas le garçon
Il n'y a pas la fille
Pas le petit-fils
Il n'y a pas la petite-fille
Il n'y a pas l'épouse
Il n'y a pas l'époux
Il n'y a pas tous ces êtres CHERS
Il n'y a pas la famille

Refrain

Noël en prison tristesse
Noël en prison Meyonmesse
Pour des mots à l'éclat plus fort
Que les diamants qu'ils pillent
Ils t'ont calomnié «a mot »
Pour censurer ta voix libre
Libre Enoh...

2. Il n'y a pas de chants
Il n'y a pas de danses
Il n'y a pas de rires
Pas de guirlandes
Pas de sapin
Pas de père noël
Avec sa barbe blanche
Et sa hotte de jouets

3. Il y a ceux qui doutent
Il y a ceux qui rêvent
Il y a l'impatience
Il y a la colère
Il y a le serment
De tes frères qui luttent
Et cette victoire qui se dessine
Contre la bête

4. Eux voulaient un peuple d'esclaves
Tu leur as dit stop !
Pour cela sept ans de prison
Ça suffit !
Ça suffit
Tous leurs crimes
Lâches et
Barbares.

Protest song : Emmanuel Kemta "libérez, libérez Enoh Meyomesse,libérez, libérez Paul Eric Kinguè"

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.