France:"Pulvériser la droite et la gauche", Est-ce réellement une avancée?

Laurent Mauduit, Médiapart:"C’est évidemment peu dire que la formation d’un gouvernement rassemblant des ministres dont certains sont issus de la droite tandis que d’autres le sont de la gauche,ou alors ne se revendiquent d’aucune attache partisane,constitue au plan politique un séisme,puisqu’il consacre une implosion du Parti socialiste (PS) et des lézardes au sein du parti Les Républicains (LR)"

https://www.mediapart.fr/journal/france/160517/derriere-la-recomposition-politique-de-macron-luniformisation-economique?page_article=1

"Pulvériser la droite et la gauche modérées de gouvernement", Est-ce réellement une grande avancée démocratique???

macronalecoute

La perspective agitée et vivement soutenue par certains de voir la grande et vieille démocratie française se retrouver avec une opposition incarnée uniquement par les extrêmes du Front National et de La France Insoumise aurait de quoi inquiéter tout démocrate ...Car elle rapprocherait plus dangereusement la France des "démocratures" de ses anciennes colonies d'Afrique, que des modèles pluralistes et réellement alternatifs existant dans toutes les autres vieilles et grandes démocraties du monde.

Nous sommes évidemment très friands du rajeunissement et du renouvellement affichés en France ces derniers jours, mais pourvu qu'il ne se fasse pas au détriment de la nécessaire confrontation des idées et des convictions qui, de tout temps a presque naturellement toujours opposé les progressistes aux conservateurs, accouchant des plus grandes avancées démocratiques.

Si nous devions désormais penser et envisager le progrès uniquement sous le prisme du "ni de gauche ni de droite" du Mouvement En Marche d'Emmanuel Macron; en taisant nos différences, nos divergences d'opinions et de convictions dans un alignement quasi religieux au vainqueur du moment, c'est l'idée même que nous nous faisions jusqu'ici de la démocratie française - et de la démocratie tout court - qui en pâtirait sérieusement.

En effet il n'existe pas un seul modèle de bonne gouvernance économique, pas plus qu'il y en aurait qu'un de la pensée idéologique épanouissante pour l'Humain dans notre monde pluriel et ô combien compliqué.

Joël Didier Engo, Président du CL2P

cl2p

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.