Ah ces Africains, tous des nostaliques de Kadhafi?

Bernard Henri Lévy ne se sent pas responsable du chaos en Libye et des drames maritimes. © Garvey1887

Comment appelle-t-on cet aveuglement assez singulier chez une certaine "élite" bien-pensante de France? Un déni de réalité moralisateur qui aura malheureusement déstabilisé l'Afrique cette fois-ci, à un point tel qu'on peut effectivement comprendre que BHL et Nicolas Sarkozy préfèrent s'emmurer dans leurs belles lubies néo-civilisatrices.

En effet ailleurs qu'en Afrique des organisations de la société civile et des institutions représentatives n'auraient depuis pas manqué de leur demander des comptes, du moins de leur présenter la facture en termes de vies humaines perdues et de pays déstabilisés. Peut-être auraient-ils alors  vite tourné toute cette critique ou réserve émise contre leur aventurisme en Libye, en une forme de nostalgie - très ou typiquement "africaine" - pour Kadhafi.

Pourrait-il en être autrement?

Et dire qu'il y a une des deux personnalités qui projette de redevenir Président de la République Française, pendant que l'autre n'a jamais été ou ne s'est autant comporté comme un faiseur de Présidents.

Mais quel monde!

Joël Didier Engo

À chacun son bourbier.......

Nicolas Sarkozy rattrapé par le bourbier libyen © Lopinion.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.