Joël Didier ENGO
Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) http://www.cl2p.org, et de l'Association Nous Pas Bouger http://www.nouspasbouger.org
Abonné·e de Mediapart

724 Billets

0 Édition

Lien 29 juin 2017

Cameroun,Détention arbitraire: Inoni Ephraïm reconnu prisonnier politique par le CL2P

Conformément aux critères objectifs énoncés par notre organisation depuis sa création, l’ancien premier ministre du Cameroun Ephraïm Inoni figure dorénavant au nombre des prisonniers politiques camerounais, au regard notamment de sa condamnation inique avec l’ancien Secrétaire Général à la Présidence de la République Jean-Marie Atangana Mebara par le TCS, rendue définitive par la Cour Suprême.

Joël Didier ENGO
Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P) http://www.cl2p.org, et de l'Association Nous Pas Bouger http://www.nouspasbouger.org
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://hurinews.com/cameroun-justice-inoni-ephraim-prisonnier-politique-selon-le-comite-de-liberation-des-prisonniers-politiques/

MM. Jean-Marie Atangana Mebara et Inoni Ephraïm, prisonniers politiques camerounais

Par Michel Biem Tong, journaliste, correspondant du CL2P au Cameroun

Hurinews.com

L’ancien secrétaire général adjoint à la présidence et ancien Premier Ministre Inoni Ephraïm fait désormais partie des détenus politiques défendus par l’ONG française vouée à la cause des détenus politiques en Afrique centrale, suite à sa condamnation décidée par la Cour suprême mardi 27 juin 2017.

« L’ancien premier ministre du Cameroun Ephraïm Inoni figure dorénavant au nombre des prisonniers politiques camerounais reconnus par le CL2P, au regard notamment de sa condamnation inique avec l’ancien Secrétaire Général à la Présidence de la République Jean-Marie Atangana Mebara par le Tribunal Criminel Spécial (TCS), rendue définitive mardi 27 juin 2017 par la Cour Suprême du Cameroun», peut-on lire sur le site internet du Comité de Libération des Prisonniers Politiques (CL2P).

L’ancien secrétaire général adjoint N°2 fait donc désormais partie des détenus politiques camerounais défendus par l’ONG parisienne acquise à la cause des détenus politiques en Afrique centrale. Arrêté le 16 avril 2012, Chief Inoni Ephraïm est accusé du détournement de 1,7 milliards de F CFA dans le cadre de la gestion des créances de la défunte compagnie aérienne Cameroon Airlines.

Maintenu en prison sans preuve

Dans le premier volet de l’accusation, il est accusé du détournement de 283 milliards de F CFA dans le cadre de l’attribution d’un marché de gré à gré en procédure d’urgence au cabinet APM, société dont il était le président du Conseil d’administration. À aucun moment, la justice camerounaise n’a démontré qu’Inoni Ephraïm a «obtenu» ou «retenu» tout ou partie de ce pactole dans le cadre de ce marché qu’il n’a ni négocié, ni signé. Bien plus, celui qui a signé ce marché au nom du cabinet a été acquitté.

Inoni-Ephraim.jpg

L'ancien Premier Ministre Ephraïm Inoni

Pour ce qui être de l’autre volet de l’accusation, à savoir la distraction de 1,4 milliards de F CFA, il s’agit d’un montant débloqué par le ministre des Finances de l’époque M. Michel Meva'a m'Eboutou (oncle du dictateur Paul Biya et actuel secrétaire général du Sénat au Cameroun). Le destinataire qu’était le loueur d’avion australien Ansett a accusé réception des fonds.

Pourquoi le caractère politique de sa détention ?

D’après des informations concordantes recueillies par hurinews.com auprès d’anciens proches collaborateurs de l’ancien Premier Ministre, qui ont requis l’anonymat, Inoni Ephraïm aurait émis des réserves suite au limogeage en septembre 2007 des ministres de la Santé, Urbain Olanguena Awono, de l’Économie et des Finances, Polycarpe Abah Abah, et des Relations Extérieures, Jean Marie Atangana Mebara. Ces derniers ont été présentés par la presse locale comme des membres du G11.

Dans un câble diplomatique américain de Wikileaks du 22 février 2007, Ephraïm Inoni est considéré comme une personnalité « intègre, compétente et bien positionnée » parmi les potentiels successeurs de Paul Biya. De plus, le porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary , au cours d’une conférence de presse le 10 mars 2016  a déclaré sans ambages : « Je voudrais parler ici de la question relative aux procédures judiciaires visant certaines personnalités de premier plan, qu’il s’agisse de hauts commis de l’État ou de personnalités du monde des affaires, dans le cadre de la lutte menée par le Chef de l’État (et non par une justice libre et indépendante, ndlr)». De quoi démontrer à suffire le caractère politique de la détention d’Inoni Ephraïm.

Michel Biem Tong, journaliste, correspondant du CL2P au Cameroun

Hurinews.com

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Dans notre émission ce soir, reportage aux portes de l'Union européenne, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. En plateau : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé
Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La beauté fragile d'un combat
« Nous ne combattons pas le réchauffement climatique, nous nous battons pour que le scénario ne soit pas mortel. » Parfois, par la grâce du documentaire, un film trouve le chemin de l’unisson entre éthique et esthétique. C’est ainsi qu’il faut saluer « L’hypothèse de Zimov  », western climatique, du cinéaste Denis Sneguirev, à voir absolument sur Arte.
par Hugues Le Paige