Cantate des jeux 84 avec "fée Avignon" sans pape ni concile

Nous voici dans le département du Vaucluse où l'on peut avoir affaire à une marchande houleuse de Cavaillon qui propose ses melons dans des boxes ou une autre qui met beaucoup trop de melons dans sa note. On y fustige aussi l'aveu d'un jeune récoltant qui vend les melons de sa mamie. Il est aussi aussi beaucoup question de lavande et de bergers.

   Pour les matheuses prêtes à se faire saucer, acculées sous des pluies d'Orange, le nombre 84 est la somme d'un couple de nombres premiers jumeaux (41 + 43) et un nombre cinq fois brésilien dont les deux chiffres sont identiques dans une base de numérotation précise :
84 = 7711 = 6613 = 4420 = 3327 = 2241.
    Il est aussi la somme des sept premiers nombres triangulaires : 1 + 3 + 6 + 10 + 15 + 21 + 28 = 84

Défi Turing

(il faut rajouter au dessin ci-dessus le triangle T7 = 28)

Si on empile ces sept triangles selon le schéma qui suit (qui ne comporte que les 4 premiers triangles T1, T2, T3, T4)  :

nombres géométriques - tétraèdres

on obtient un tétraèdre comme celui juste en dessous...

... sous lequel il faut glisser un triangle T7  pour obtenir 1 + 3 + 6 + 10 + 15 + 21 + 28 = 84

    Pour les personnes appréhendant d'être fêlées pour cause de radiations, 84 est le numéro atomique du polonium (Po), métal hautement radioactif découvert en 1898 par Pierre et Marie Curie (née Skłodowska, d'où le nom de cet élément qui lui rend hommage). Il se désintègre en émettant des particules alpha (noyaux d'hélium-4 contenant 2 protons et 2 neutrons), rayonnements de forte énergie capables de causer de forts ravages dans la matière vivante. Un seul gramme de 210Po pur émet des particules α au même rythme que 4,5 kg de radium-226 ou 13,5 tonnes d’uranium-238. C'est une arme terrible dans les mains de barbouzes, comme en témoigne l'assassinat du Russe Litvinenko en 2006. Plus pacifique est l'utilisation du polonium comme source de chaleur : Le polonium 210 dégage 140 watts par gramme. Ainsi, la température d’une capsule contenant environ un demi-gramme de polonium 210 peut dépasser 500 °C permettant de l'utiliser comme source d’énergie pour satellites et robots d'exploration spatiale.


    L'année 1984 est entre autres celle de Carl Lewis qui remporte quatre médailles d'or aux Jeux Olympiques de Los Angeles aux États-Unis.

Carl Lewis


    L'année 1984 en France : le 26 janvier est votée la loi Savary sur l'enseignement supérieur ; elle confirme l'autonomie des universités, affirme la notion de « service public d'enseignement supérieur » et supprime la sélection à l'entrée de l'université. Le 17 juin : les élections européennes marquent la percée du Front national (10 élus et 11 % des voix), et le recul historique du PCF (11,2 %). Le 24 juin voit la manifestation à Paris contre la réforme de l'enseignement privé (un million de participants). Le 27 juin : la France devient championne d'Europe de football après sa victoire en finale contre l'Espagne au Parc des Princes. Les infos excitant les neurones traitent bien le foot. Le 17 juillet : démission de Alain Savary, ministre de l'éducation nationale, puis de tout le gouvernement Mauroy. Le 18 juillet s'installe le gouvernement  Laurent Fabius sans ministres communistes. Ce Fabius est-il vraiment l'important ou ce Fabius est-il l'inflexible ? Fabius l'ingrat ? Le 19 juillet, Jacques Delors est nommé président de la Commission européenne. Le 22 septembre, François Mitterrand et Helmut Kohl échangent une poignée de main à Douaumont. Et le 15 octobre, c'est la création de l'association SOS Racisme, présidée par Harlem Désir.


    Bienvenue dans le Vaucluse, où un mateur voyou reluquant une Italienne vautrée sur une berge s'écrie : "Ah, Vaison la Romaine !" alors qu'un pédaleur avide de chais vante le bar du Ventoux.

Le Mont Ventoux

                                                                                                   (22 contrepèteries)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.