Étape 29 : Cantate des Jeux dans des messes du Finistère.

La Cantate continue son tour de France, sautant de l'Eure-et-Loir au Finistère qui offre de grandes foules et de belles messes (ah, les foules du ministère !) et où de saintes cathos soulagent un souillon de Quimper.

Voici la fine équipe de « Cantate des Jeux » (et ses nombreux lecteurs qu’on invite à participer aux aventures neuronales qui s’y concoctent) introduite dans le Finistère exempte d’hypothétiques six milices.

Sympathique, ce nombre 29. Il divise par 4 l’âge des heureux mortels qui ont eu la chance de naître le dernier jour de février d’une année bissextile !

Pour les ceusses qui aiment les maths quand elles ne sont pas impossibles :

29 est un nombre premier dont la somme des chiffres est un nombre premier.
29 est la somme de trois carrés parfaits : 4 + 9 + 16 = 29

Pour qui aime que la pratique des maths s’accompagne de plein de chimie :

29 est le numéro atomique du cuivre.
Le nombre impair qui le précède, 27, est le numéro atomique du cobalt.
L’alliage hypothétique de ces deux métaux s’écrit « COCU ». Rions !
La somme 27 + 29 = 56 est le numéro atomique du baryum.
L’alliage hypothétique cuivre-baryum s’écrit : « CUBA ». Dansons !
L’ensemble de deux atomes de baryum s’écrit : BABA. Dégustons.

Sur ce, vivons joyeux, anagrammons, charadons, contrepétons, polybidulons, mots-croisons et inventons d'autres jeux sans cesse et sans fin.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.