Cantate des Jeux numéro 26 : c'est la fin de l'alphabet, pas de la saga !

Vingt-six est le nombre de lettres de notre alphabet. Nous voici donc arrivés au chapitre Z de la saga, qui ne s'arrêtera pas pour autant. D'autant que Cantate des Jeux n'est pas près d'être anémique : 26 est le numéro atomique du fer...

Ce chapitre Z est placé sous le haut patronage de deux éminents personnages qu'on vous laisse deviner :

 Zorgblub

Un peu de science : la lettre Z symbolise le numéro atomique des éléments chimiques.

Il se trouve que Z = 26 est celui du fer.

Notre saga prend donc une vigueur nouvelle.

Côté département, nous voici dans la Drôme.

On est bien dans les mas d'une jolie Drôme...

Un peu d'ésotérisme : 26 porte deux fois bonheur (ou malheur selon les croyances) puisque c'est le double de 13...

Revenons à la science : 26 est

 

  • le seul entier successeur d'un carré (25 est le carré de 5) et prédécesseur d'un cube (27 est le cube de 3) ;
  • un nombre dont le carré est un nombre palindrome : 262 = 676 ;
  • égal à la somme des chiffres de son cube : 263 = 17576, avec 1 + 7 + 5 + 7 + 6 = 26. Cette propriété est partagée par 5 autres nombres : 1, 8, 17, 18 et 27
  • la somme des deux premières puissances de 5 d'exposant pair (50 + 52 = 26) ;
  • la somme des factorielles des deux premiers nombres pairs non nuls (2! + 4! = 26) ;
  • la somme des quatre premiers nombres premiers impairs (3 + 5 + 7 + 11 = 26)

Et plein d'autres amusantes propriétés qu'on trouve aussi sur Ouiqui...

Venez vous joindre à la fine équipe qui anime cette saga : Olala, Tricia, Michel, Thierry, Chessy, Tinus, Gilbert, plus une "petite nouvelle" Hélène, un "petit nouveau" : Denys, sans oublier un vieux contrepéteur ni quelques météores dont on souhaite que leur trajectoire les ramène dans nos parages : Sycophante qui a fourni d'intéressantes précisions sur le mot "quarteron" et Jean-Luc Gasnier qui a concocté un splendide atroce type acrostiche sur Emmanuel Macron, consultables au chapitre 25.

Mille excuses aux contributrices et contributeurs que j'aurais éventuellement oubliés. Si c'est le cas, ces personnes sont invitées à venir se venger en proposant des énigmes apocalyptiques...

On vous attend !

Mais on ne vous dit pas "Venez nous chercher !"

Maintenant que Benalla est définitivement à la benne...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.