JoëlMartin
Abonné·e de Mediapart

227 Billets

1 Éditions

Billet de blog 14 févr. 2022

Cantate des jeux 92, avec miss de Garches, Vanves assoupie, mais sans cars de Bagneux

Entendu : "Montbard, c'est pas Hauts d'Seine !" et "J'aime comme votre Sceaux scintille !" On parle de jumeler Puteaux et Paimpol ou Sceaux et Paimpol. Et aussi de faucons pris dans la Bièvre, de baigneuses posées montrant leur dos à Chaville, de Clichy à l'odeur de Thonon et de vaccins pour Beaujon. Seuls des syndics avertis parlent de Sceaux maudit.

JoëlMartin
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

    Pour les fanatiques que guette le melon et qui ont un front aqueux bourré de chiffres, le nombre 92 est :  un nombre deux fois brésilien car 92 = 4422 = 2245. C'est également le huitième nombre pentagonal (le dessin représente le quatrième et comment ces nombres se forment.) 

    Le nombre 92 est aussi le nombre de solutions du problème des 8 reines : comment placer huit reines sur un échiquier sans que ces dames ne puissent se menacer ? Voici un exemple de solution :

   C'est aussi le nombre de lettres du nom de la localité : Tetaumatawhakatangihangakoauaotamateaurehaeaturipukapihimaungahoronukupokaiwhenuaakitanarahu (un lieu māori), qui détient le record du monde (et peut-être de la Galaxie) avec 92 caractères.

    Pour les personnes qui évitent les labos sans vitrines où fut peut-être quelque vieux chimiste spécialiste de chimie sur le derme, de potasse et de Pernod, le 92ème et dernier élément naturel est l'uranium. C'est un métal lourd chimiquement toxique et surtout radioactif, dont les deux isotopes naturels les plus abondants sont l'uranium-235 (0,72 %) et l'uranium-238 (99,27 %). Le premier est fissile : bombardé par des neutrons, il se "fissionne" en dégageant une énorme énergie. Comme on le sait, il sert à faire des bombes ou de l'électricité. Mais même pour un usage civil, les militaires sont impliqués : la force Barkhane défend les gisements d'uranium du Niger, stratégique pour la France. En outre, l'uranium 238 est un noyau "fertile" : bombardé par des neutrons "rapides" il transmute en neptunium 93 puis en plutonium 94, qui, lui, est fissile.
    L'année 1992 commence en France par un remplacement plutôt petit que grand : le 9 janvier, Laurent Fabius prend la tête du PS à la place de Pierre Mauroy. Des loustics prétendent que Grand Coquin a remplacé Gros Quinquin. Mais ce n'est même pas une contrepèterie ! Plus dramatique est le crash d'un Airbus 320 près du Mont Sainte-Odile le 20 janvier. Le 7 février, le traité de Maastricht est signé et les restos du coeur sont reconnus d'utilité publique. Le lendemain s'ouvrent les Jeux Olympiques d'Albertville en Savoie.  Le 2 avril, la première ministre Edihn Cresson démissionne et laisse Matignon à Pierre Bérégovoy. Le 8 avril, Mitterrand met en place un moratoire sur les essais nucléaires. Le 22 juin s'ouvre le procès du sang contaminé. Il durera jusqu'au 5 août. Le 1er novembre la loi Évin contre le tabagisme et la publicité sur l'alcool entre en vigueur. Fini les grandes bouffes et les excès du tabac !
     Dans le monde : Le 16 juin : sommet George Bush et Boris Eltsine sur la réduction des armements nucléaires. Trente ans plus tard, rien de tel ne se profile du côté de Biden ni de Poutine... Le 3 novembre Bill Clinton remporte l'élection présidentielle. Le 31 décembre, la Tchécoslovaquie est scindée en République tchèque et Slovaquie et les garnisons soviétiques quittent la Pologne. On note que dès le 5 mai un mouvement sécessionniste dirigé par des Russes s'est formé en Crimée. La Crimée proclame son indépendance, qui sera finalement abrogée. Le même mois, le corps législatif russe déclare nul et caduc le transfert de 1954 qui rattachait la Crimée à l’Ukraine. En fait, à partir de 1991, l’Ukraine et la Russie revendiquaient chacune le contrôle de la flotte de la mer Noire, basée dans le port de Sébastopol. Trente ans après... 
     Cocorico : le Prix Nobel de Physique est décerné au français Georges Charpak pour l'invention des "chambres à fils", détecteurs d'une sensibilité et d'une précision sans précédent qui ont ouvert une nouvelle ère dans les expériences de particules élémentaires. Pour la plus grande satisfaction d'une directrice de recherche au CNRS qui a pu se payer six chambres... 

Bienvenue dans le 92 avec ses sites entourés de bois 

25 contrepèteries                          

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Abad : une élue centriste dépose plainte pour tentative de viol
Selon nos informations, Laëtitia*, l’élue centriste qui avait accusé, dans Mediapart, le ministre des solidarités d’avoir tenté de la violer en 2010, a porté plainte lundi 27 juin. Damien Abad conteste « avec la plus grande fermeté » les accusations et annonce une plainte en dénonciation calomnieuse.
par Marine Turchi
Journal — France
Opération intox : une société française au service des dictateurs et du CAC 40
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart
Journal — International
Tragédie aux portes de l’Europe : des politiques migratoires plus mortelles que jamais
Vendredi 24 juin, des migrants subsahariens ont tenté de gagner l’Espagne depuis Nador, au Maroc, où des tentatives de passage se font régulièrement. Mais cette fois, ce qui s’apparente à un mouvement de foule a causé la mort d’au moins 23 personnes aux portes de l’Europe.
par Nejma Brahim et Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA
Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay
Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut
Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame