Johann CESA
Conseiller Régional Auvergne Rhône Alpes
Abonné·e de Mediapart

8 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 févr. 2012

Pour la jeunesse : Allocation autonomie universelle dès septembre 2012

Johann CESA
Conseiller Régional Auvergne Rhône Alpes
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

« Notre véritable adversaire,  c’est le monde de la finance »
C'est sous les hourras d'une forte assistance que notre candidat François Hollande a désigné son adversaire : le capitalisme financier. Ce système qui, sans une once de légitimité démocratique, se paie le luxe de vider nos territoires de ses usines, de demander aux salariés toujours plus d'efforts sans aucune contrepartie, d'ordonner au gouvernement des politiques de rigueur pour mieux remplir les poches des actionnaires et des rentiers. La cupidité de la finance n'est plus à démontrer tant nous subissons chaque jour ses méfaits. Il convient aujourd'hui d'avancer sur nos idées afin de construire collectivement l'alternative à ce système dépassé.
François Hollande l'a bien compris en ne nommant plus Nicolas Sarkozy. On l’a encore vu ce dimanche sur toutes les chaînes, c'est un homme du  passé au passif bien lourd, qui est trop bon connaisseur de la vie politique de ce pays pour ne pas comprendre qu'il vit ses dernières heures de président. D'ailleurs, personne ne s'y trompe. Ses ministres cherchent à tout prix la circonscription gagnable, tandis que les éditorialistes politiques commencent à le lâcher après l'avoir tant léché. Ses soutiens ne se résument qu'a ses plus riches amis, à la bande du Fouquet's, aux Medef et aux journalistes du Figaro. Ceux qui ont été gavés de fric et de passe-droit pendant des années lui demeurent fidèles. Mais l'influence sociale de ces derniers mohicans de la Sarkozie est là pour nous rappeler que rien n'est jamais gagné d'avance. La jeunesse sera la clé de l'élection pour déjouer leurs derniers tours de passe-passe.
La jeunesse, c'est celle qui paie le plus lourd tribut aux années Bling-Bling. Ce sont les jeunes qui doivent envoyer plus de cinquante CV pour ne décrocher qu'un stage non-payé. Ce sont les jeunes qui voient leur établissement scolaire fermé faute de profs. Qui sont obligés de faire des boulots mal rémunérés pour payer leurs études. Qui vivent encore chez leurs parents faute de loyer à portée de leurs maigres économies. Ces jeunes que la société stigmatise, pointe du doigt comme un problème. Bref,  notre génération est déclassée et notre avenir restera bouché si nous ne saisissons pas les armes de la démocratie pour virer Sarko et toute sa clique.
Prenons François Hollande au mot lorsqu'il se plaît à répéter qu'il fera de la jeunesse sa priorité. Ses propositions comme l'allocation d'étude et le contrat de génération peuvent nous apparaître bien timides. Mais il faudra s’engouffrer dans cette brèche, aussi petite soit-elle, pour exiger de la gauche qu'elle satisfasse notre revendication historique : l'allocation-autonomie. C'est à nous de poursuivre la mobilisation et l'unité de notre camp pour d'abord chasser Sarko et ensuite réclamer du pain à un gouvernement de la gauche unie. Sans mobilisation sociale, la gauche n'est rien, mais elle peut tout quand elle est poussée par l'indignation de la jeunesse et des salariés !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En Ukraine, les organisations internationales en mal de confiance
Depuis le début du conflit, la société civile ukrainienne s’est massivement mobilisée pour faire face à l’offensive russe. Alors que les organisations internationales sont critiquées, comme on l’a vu encore récemment avec Amnesty International, la plupart de l’aide humanitaire sur le terrain est fournie par des volontaires à bout de ressources.
par Clara Marchaud
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal — Discriminations
Le cimetière oublié des enfants de Saint-Maurice
Entre 1962 et 1964, trente et un enfants de harkis ont été enterrés à même le sol sur un terrain militaire situé non loin du camp de Saint-Maurice, dans le Gard. Avant d’y être volontairement oubliés… Pour l’heure, les fouilles menées officiellement sont restées vaines.
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
Le bon sens écologique brisé par le mur du çon - Lettre ouverte à Élisabeth Borne
On a jamais touché le fond de l'aberration incommensurable de la société dans laquelle nous vivons. Au contraire, nous allons de surprises en surprises. Est-ce possible ? Mais oui, mais oui, c'est possible. Espérons que notre indignation, sans cesse repoussée au-delà de ses limites, puisse toucher la « radicalité écologique » de madame Borne.
par Moïra
Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871