Âge d’équilibre

«Âge d’équilibre » Chaque mot avec ses sonorités, ses sens, porteurs de significations et de valeurs symboliques, participe à la construction des représentations du monde. Chaque mot devient un champ de bataille entre diverses conceptions du monde, bataille moins visible que d’autres, mais décisive quant à la société dans laquelle nous souhaitons vivre.

Âge d’équilibre

 

José Muchnik

 

« Une société qui ne prend pas soin de ses vieux est un monstre qui se dévore lui- même »

Pablo José

 

Equilibre pour quoi?

 

Pour remplir des cratères financiers?

Pour spéculer sur des rides à la bourse ?

Pour jeter les vieux aux arènes du marché?

Qu’ils soient mangés par des poux et des lions

Équilibre des comptes et des boulons

 

Equilibre Oui !

 

Pour raconter des histoires sages

Transmettre de tièdes mémoires

Attendrir des nuits sans fin

 

Destructivisme! Voilà leurs Dieux implacables!Ceci n’est pas un poème ni un pamphlet, seulement des sons étranglés à la recherche d’un écho. Les voilà les vieux! Sous-produit non rentable pour la machine à broyer.

 

Âge d’équilibre?

Qui est déséquilibré ?

Le banquier qui grave des prêts au couteau

Ou le grand père qui dort et imagine d’autres cieux?

 

Qui est déséquilibré?

Le ministre qui fabrique des mensonges en acier

Ou le grand père qui rêve de vignes dans le désert?

 

Les déséquilibrés c’est vous! Vous qui confondez les humains et les chiffres, vous qui brûlez des forêts pour quelques pièces de monnaie, vous qui ne voyez pas où vous allez, vous crevez des yeux.

 

Âge d’équilibre financier?

Non !

Equilibre de vie Oui!

Equilibre d’amour!

 

J.M

16-01-2020

 

Traduction de l’espagnol (Argentine) par l’auteur en collaboration avec Viviane Carnaut

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.