José MUCHNIK

Poète, écrivain, anthropologue. Chroniques poétiques du 3ème millénaire

Epinay sur Orge - France

Son blog
4 abonnés Le blog de José MUCHNIK
  • 8 billets
  • 0 édition
  • 0 article d'éditions
  • 0 portfolio
  • 0 lien
  • 0 événement
  • 0 favori
  • 0 contact
Voir tous
  • Argentine, échec du néolibéralisme : idéologie et langage d’un crime annoncé.

    Par
    Le 27 octobre 2019 se tiendra le premier tour des élections présidentielles en Argentine. Ce qui se joue dans ces élections est bien plus que le destin des Argentins. Le modèle politico-économique dominant, dit « néolibéral » produit des catastrophes tant en Argentine qu’en Grèce, en France qu’au Brésil Certes, à l’origine, une même idéologie, une même idée sur le fonctionnement de la société.
  • AMAZON, I HAVE SEEN YOU

    Par
    Certainly, the faster the Brazilian people get rid of Bolsonaro the better, but let us be clear: there is the basis of the production and consumption model of financial capitalism, its voracity, which is challenged by the flames of the Amazon. We must build together another way for living in society, other relationships between men and with nature.
  • Amazonie j’ai vu

    Par
    Certes Bolsonaro aggrave l’écocide de l’Amazonie, arbres en flammes, oiseaux en cendres, populations à genoux. Mais ne nous trompons pas, il aggrave un phénomène commencé depuis bien longtemps . J’ai étais en Amazonie, j’y vécu, j’ai vu. Face à l’impuissance que nous ressentions en tant que chercheurs, je n’ai pu que pousser un cri, un cri que j’ai essayé de retenir dans un poème.
  • A CRY FOR VENEZUELA

    Par
    Does anyone have any doubt about what the intention with Venezuela is not the culture or his people and its sweetness. It’s about oil, and natural resources?
  • Un cri pour le Venezuela

    Par
    Un cri qui nous parle d’hypocrisie. Ils manipulent “Droits de l’homme” et “Démocratie”. Quelqu’un doute que leur intérêt pour le Venezuela, n’est ni pour sa culture, ni pour ses gens, ni pour la douceur de ce pays. Leur intérêt n'est que pour son pétrole et ses ressources naturelles