FRANCE:"ZEMMOUR: CHANGEZ VOTRE NOM VOUS FAITES HONTE A LA FRANCE"

Eric Zemmour repent sur les médias complaisants son discours de haine. Il est consentement invité sur les plateaux de télévision qui lui servent la soupe sans indignation. Sa dernière sortie était sur le plateau de "BONJOUR LES TERRIENS animé par Thierry Ardisson.Où il a agressé en des termes injurieux et odieux la chroniqueuse de l'émission Apsatou Sy noire d'origine sénégalaise.

                                                                          FRANCE

                              ERIC  ZEMMOUR CHANGE TON NOM TU FAIS HONTE A LA FRANCE!

« APPELONS UN CHAT UN CHAT ET ZEMMOUR UN RACISTE » (Laurent Joffrin –Libération)

C’est dans l’air du temps. Les racistes à la sémantique ethnicisée, les xénophobes frileux, adeptes de la fermeture des frontières, les théoriciens d’une Europe blanche et chrétienne, les nostalgiques de Hitler et de Mussolini tiennent le haut du pavée. Les vieux démons sont-ils entrain de resurgir sur le vieux continent que la mondialisation effraie et déstabilise ? En France aussi, nous avons notre Orban Eric Zemmour au nom bien de chez nous. Un récidiviste incurable de la Fachosphère. Un raciste viscéral détestant et stigmatisant à longueur de proses les Arabes et les Noirs. Théoricien du Grand remplacement de la population française blanche par des allogènes basanés et noirs. Son dernier livre, son Mein Kampf à lui, qui semble t-il a fait un tabac en librairie, est une incitation à la haine raciale. Pour lui, la virilité de l’homme à diminué celle des Arabes et des Noirs augmente. En plus pense t-il, ils copulent comme des lapins en métissant la France. Heureusement pour l’hexagone car quoi qu’en dise Zemmour l’avenir de l’humanité dépendra du métissage des peuples. Pour lui encore, De Gaulle était le traite et Pétain le patriote qui a sauvé sa famille juive.

Sur le plateau des Salut les terriens animé par Ardisson, Zemmour a atteint le fond du puits de la connerie humaine. Face à la Chroniqueuse de l’émission Hapsatou Sy noire d’origine sénégalaise. Zemmour éructe ses insanités : «Votre mère aurait du vous donner un prénom chrétien. Vous faite honte à la France.!» lance t-il haineux à l’animatrice effondrée. Thierry Ardisson au lieu de s’indigner n’a pas trouvé mieux à faire que d’évoquer les difficultés fiscaux de l’animatrice. L’animateur aurait du s’indigner au lieu d’enfoncer encore un peu plus sa collègue avec cette remarque désobligeante sur ses ennuis fiscaux. Zemmour une fois encore a insulté cette française noire et sa famille avec des mots ignobles. Tous les Mohamed, les Mamadou etc. Vont devoir changer de prénom. Monsieur Zemmour avec le nom que vous portez vous faite aussi honte à la France. Avec des individus comme vous, le tissu social de la France risque de se fissurer et basculer dans une guerre civile. Avec vos provocations ciblant et stigmatisant une partie des citoyens, vous  favorisez la haine. Vous divisez la population qui risque un jour de s’affronter.

LES MEDIAS FRANÇAIS DOIVENT CESSER DE DÉROULER LE TAPIS ROUGE A ZEMMOUR

Au nom d’une prétendue liberté d’expression, les médias se fourvoient et deviennent complices d’Eric Zemmour.  Il est constamment invité sur les plateaux de télévision où il repend ses injures racistes. Personne ne s’indigne devant ses vociférations fétides. La plus part du, temps on lui sert la soupe sans haut le cœur. Il faudra que les médias fassent leur examen de conscience et cessent de servir de relais à Zemmour théoricien du racisme et de la haine. Quant à la victime des provocations ignominieuses madame Hapsatou Sy seul Bruce Toussaint l’a invité dans son direct de 22 heures sur BFMTV. Pour qu’elle puisse répondre aux insanités de Zemmour. Il faut espérer que Hapsatou Sy va ester en justice contre Eric Zemmour en souhaitant qu’il soit sévèrement condamné pour propos raciste et haineux.

                                                                                                                                 JOSEPH AKOUISSONNE DE KITIKI (21/09/2018)

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.