L'EUROPE ET LES MIGRANTS NEGRO-AFRICAINS

L’Europe est secouée par le drame des migrants.Certains pays européens sont tenté par les vieux démons. Un populisme véhiculé par une sémantique raciste et xénophobe menace les valeurs fondatrices de l'Europe.

                                                                L’EUROPE ET LES MIGRANTS NÉGRO-AFRICAINS

LE RETOUR DES VIEUX DÉMONS

Partout en Europe, monte l’infamie. Le retour des vieux démons. La peste brune. L’axe. Les épurations ethniques. Préserver la blancheur de l’Europe sa culture et sa religion. Barrer la route à un envahissement  exogène supposé. Dans la triste histoire de l’Aquarius qui vient de s’achever, après une longue errance en Méditerranée. Triste errance qui jette une lumière crue sur les peurs indicibles qui étreignent les Européens. Ces peurs irrationnelles  surgies d’un sinistre passé semblent, annoncer le retour des vieux démons xénophobes et racistes. L’Europe semble être au bord de l’implosion. Au bord du précipice. Il y’ a dormais, le camp de ceux qui tiennent aux valeurs humanistes et démocratique du vieux continent et le camp d’une Europe qui perd ses valeurs universelles. Tous les humanistes, les démocrates doivent se dresser devant la lèpre du populisme qui monte. Comme le dénonce à juste titre le Président Macron. Les théoriciens de la xénophobie de l’exclusion et du racisme n’ont pas leur place dans une Europe qui a combattu la peste brune et l’axe de sinistre mémoire.

L’AXE : ITALIE ALLEMAGNE  AUTRICHE

Les Ministres de l’intérieur italien allemand et autrichien, ont constitué récemment ce qu’ils appellent un axe, pour résister disent –ils aux hordes venues d’Afrique. Dans l’une de ses éructations ignominieuses, le Ministre italien de l’intérieur, Ligue du Nord lâche avec un rictus arrogant : « Nous allons procéder à l’épuration de la population  pour  recenser les Rom des rues italiennes, maisons par maisons quartiers  par quartiers… » Indéniablement, nous voilà revenu au temps ou les nazis pourchassaient  les Rom et les Juifs pour les envoyer en camps  de concentration. Mais, la principale peur des Européens concerne les Noirs. Surtout les Négros- africains. Les guerres, la pauvreté et la démographie exponentielle du continent noir effraient  les Européens qui se calfeutrent. Dressent des murs à leurs frontières. L’Europe va-t-elle résister et préserver sa cohésion, ou basculer dans une terrible nuit. ? Ses valeurs fondatrices sont bafouées par l’extrême droite populiste et xénophobe.  

EN FRANCE AUSSI

En France aussi, le pays des droits de l’homme n’est pas en reste. Le chef du parti « les Républicains » vient d’éditer un tract de propagande au contenu douteux : « POUR QUE LA FRANCE RESTE LA FRANCE ! » La France serait-elle menacée ? Par qui ? Laurent Wauquiez  a oublié de dire par les hordes des migrants venus d’Afrique, et les musulmans  qui forcent nos frontières. C’est un appel à peine déguisé contre les étrangers. C’est une sémantique xénophobe. Benoit Hamon, l’ex-candidat aux élections présidentielles françaises raconte indigné au micro de Jean- Jacques Bourdin RMC, ce qu’il a vu à Dunkerque : «J’étais dernièrement à Dunkerque, sur les grilles d’un camp de rétention de migrants Soudanais il est écrit : ZOO parce qu’ils sont noirs ?... La main infâme qui a écrit ces mots, appartient à ne pas douter à la mouvance populiste excitée par la rhétorique raciste des parties d’extrême droites xénophobes.

Le Président Macron a eu raison de fustiger  la menace brune en ces termes : « La montée de la lèpre populiste partout en Europe, dans des pays où nous pensions que c’était impossible de la voir réapparaître » Si on n’y prend pas garde elle finira par ronger toute l’Europe. 

L’APHONIE DES ÉTATS AFRICAINS  EST CHOQUANTE

Si leurs concitoyens quittent leurs pays, c’est à cause d’une gouvernance calamiteuse. Faite de pillage, d’incompétences de soumission aux anciennes puissances coloniales. Ils ont cédé les richesses naturelles de leurs pays à la pègre internationale. Au lieu de combattre les impunités, les injustices sociales. Ils ont maintenu leurs concitoyens dans une pauvreté crasse et interminable. Les guerres de pouvoir et la faim ont jeté sur les chemins de l’exile une jeunesse en perdition. Beaucoup sont morts en Méditerrané  en tentant de gagner l’Europe. La méditerrané est devenue le cimetière des milliers d’Africains. Les dirigeants africains vont-ils rester longtemps indifférents  devant les humiliations et les souffrances  que subissent, leurs compatriotes, qui tentent de regagner une Europe devenue inhospitalière et égoïste.

On ne demande pas à l’Europe d’accueillir toute  la misère de l’Afrique.  Elle a le droit de recevoir qui elle veut. Les migrants qui fuient les guerres et la misère doivent, être traités avec humanité et dignité. La priorité pour les dirigeants africains demeure le développement de leurs pays. De rendre l’Afrique attractive pour sa jeunesse. Qu’elle ne soit plus tenté de prendre le chemin de l’exile et de la mort. L’Afrique a tout ce qu’il faut pour se développer. A condition de sortir des griffes des puissances étrangères.

L’Afrique doit exiger de nouvelles règles de coopérations et d’échanges commerciales avec l’Europe. Que les immenses richesses de son sous/sol soient consacré au développement et au bien être des Africains. Il faut veiller à ce que les échanges commerciaux avec l’Europe ne soient plus déséquilibrés au détriment de l’Afrique. Que les matières premières ne soient plus accaparées par la prédation étrangère. Il faut exiger de ceux qui exploitent et pillent les matières premières, de développer des industries manufacturières afin de fournir du travail aux Africains. Ainsi ils ne seront pas tentés de partir pour mourir en Méditerranée.       

                                                                                              Joseph Akouissonne de Kitiki (24/JUIN/2018)

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.