Joseph Confavreux
Journaliste à Mediapart

28 Billets

3 Éditions

Billet de blog 11 oct. 2021

Les clés de l’imaginaire

Le n° 19 de la « Revue du crieur » sort ce jeudi 14 octobre en librairies et Relay, et tente, à l’amorce d’une campagne présidentielle inquiétante, de déverrouiller un imaginaire national fossilisé. Il explore aussi les dérives du CNRS, la planète E-Girl, l’itinéraire du chercheur Bernard Rougier ou encore l’héritage de Simone de Beauvoir.

Joseph Confavreux
Journaliste à Mediapart

« La France ne peut être la France sans la grandeur. » De Gaulle.

« Chère vieille France! La bonne cuisine! Les Folies Bergère! Le gai Paris! La haute couture ! […] C’est terminé! La France a commencé et largement entamé une révolution industrielle.» Pompidou.

« La France n’est pas un pays de réformes, c’est un pays de nouveautés. » Giscard.

« Quand la France rencontre une grande idée, elles font ensemble le tour du monde. » Mitterrand.

« La France est un vieux pays, mais elle est aussi une nation jeune, enthousiaste, prête à libérer le meilleur d’elle-même pour peu qu’on lui montre l’horizon. » Chirac.

« La France n’est jamais aussi prête au sursaut que lorsqu’on la croit sur le déclin. » Sarkozy.

« Ma responsabilité, c’est de faire en sorte […] que la France rayonne partout dans le monde grâce à sa culture. » Hollande.

« Il y a peu de pays comme la France où on prétend penser le monde entier. » Macron.

Ce florilège de citations signées – et singées l’une sur l’autre – des présidents d’une Ve République plus que jamais à bout de souffle rappelle à quel point l’élection présidentielle demeure pensée, en France, comme la rencontre entre un homme providentiel et un pays imaginaire.

Or, plus que jamais, cet imaginaire est aussi verrouillé que vieilli : il entonne l’air de la modernité, du progrès, de l’innovation, orchestré par des startupeurs et autres micro-entrepreneures, davantage que par des citoyen·ne·s ; celui de la République, devenue la chasse gardée des conservateurs sur le mode d’un Georges Clemenceau « premier flic de France » ; celui de la place de l’Hexagone dans le monde sur la gamme de la « puissance » et de la « grandeur » de la France ; celui encore du multiculturalisme, avec le répertoire de l’assimilation et de l’identité nationale.

S’ouvre une année de meetings et, avec elle, revient la saison des débats propices aux grands discours comme aux petites phrases, aux belles promesses comme aux sentencieuses mises en garde, chacun·e des candidat·e·s promouvant une certaine idée de la France, fallacieuse au pire, fatiguée au mieux.

À l’amorce de ces mois qui menacent d’être pénibles, la Revue du crieur propose de défaire cet imaginaire national. Moins dans l’idée de se le réapproprier qu’en vue de le faire exploser et de le libérer de ses pesanteurs historiques et de ses crispations idéologiques.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Asie
Le courage des Afghanes face aux talibans : « Manifester est bien plus risqué qu’il y a un an »
Un an après leur retour en Afghanistan, les talibans ont mis au pas et invisibilisé les femmes et, pour elles, manifester est de plus en plus risqué, comme on l’a vu ces derniers jours. Entretien sur ce sujet mais aussi sur la grave crise sociale et économique que traverse le pays, avec Hervé Nicolle, codirecteur du centre sur les migrations Samuel Hall.  
par François Bougon
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates américains ont déposé plainte contre l'agence de renseignements américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l'ambassade équatorienne de Londres alors qu'il été la cible d'une vaste opération d'espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté
[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann
Billet de blog
« Le canari dans la mine de charbon » : chronique annoncée de la crise du Sri Lanka
La grave crise économique que traverse le Sri Lanka, la suspension du paiement de la dette souveraine et le soulèvement populaire de 2022 ont attiré l’attention du monde entier. Le Sri Lanka est décrit comme le « canari dans la mine de charbon », c’est-à-dire un signe avant-coureur de l’avenir probable d’autres pays du Sud.
par cadtm
Billet de blog
Quand la langue nous fait défaut
Les mots ne sont plus porteurs de sens, ils ne servent qu'à indiquer ce que l'on doit penser et ce qu'il est interdit de penser. La réaction du gouvernement français aux bombardements de Gaza le démontre une fois de plus.
par ekeland
Billet de blog
Russie, une guerre criminelle, une opinion complice ?
Une analyse du sociologue russe Lev Goudkov, qui démonte les leviers de la propagande du pouvoir russe et y voit l'explication du soutien passif, mais majoritaire apporté par la population russe à l'intervention militaire en Ukraine. Il ne cessera, selon lui, qu'avec un choc qui lui fasse prendre conscience des causes et des conséquences de la guerre, processus qui n'est pas encore engagé.
par Daniel AC Mathieu