Nucléaire : en sortir, vraiment ? Chiche !

Les associations anti-nucléaires françaises pèsent pour une sortie du nucléaire. Que faire des déchets radioactifs, notamment à vie longue ? Peut-on prétendre être sorti du nucléaire sans avoir résolu définitivement le problème des déchets : avoir mis en œuvre une solution qui supprime la radio-activité non naturelle ? Tentative de dialogue avec toutes celles et ceux qui se sentent concernés.

Les gouvernements successifs qui ont mis en oeuvre l'énergie nucléaire et l'ensemble des usages civils et militaires se sont bien gardés d'annoncer des déclarations envisageant ou planifiant la sortie du nucléaire.

Heureusement, les associations le dénoncent depuis le début, à commencer par Einstein lui-même comme le rappelait France inter ce jour 6 juin 2016 dans l'émission "la tête au carré".

 Plus précisément, sur la sortie nucléaire, elles voient maintenant surtout l'arrêt des centrales mais, sauf erreur de ma part, ne disent rien sur la question des déchets si ce n'est refuser leur stockage en profondeur comme à Bures en France, ce qui se comprend tout à fait puisqu'aucune garantie sérieuse n'en est donnée et que d'autres comme les allemands ont abandonné.

Du côté des politiques, lors de son meating à Paris place Stalingrad hier dimanche, jour de la journée mondiale de l'environnement, Jean-Luc Mélenchon a affirmé la nécessité de sortir du nucléaire, comment compte-t-il la mettre en oeuvre ?

https://twitter.com/AlanConfesson/status/739457380811952128

</a> &quot;il faut sortir du nucléaire ! Le danger est extrême ! Passons au 100% renouvelable !&quot; <a href="https://twitter.com/hashtag/insoumis5juin?src=hash">#insoumis5juin</a>

 

À suivre...

 

Exemple de MCCA-AIN.

j'ai parcouru leur intéressante charte

http://mcca-ain.org/index.php/naissance-du-m-c-c-a/charte

 

Je cite notamment

"

...

il n’y a pas de solution pour les déchets nucléaires mortels, il est immoral de les refourguer aux jeunes générations. Il faut arrêter d’en produire.

La destruction atomique civile et militaire est une technique du passé et d'asservissement, une impasse dont il est impératif de sortir immédiatement.

C’est pourquoi :

nous, individus, citoyens, associations et collectifs nous engageons à lutter par tous les moyens légitimes* en notre pouvoir pour l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire.

"

je regrette que vous laissiez aux générations futures les déchets nucléaires.

En effet, maintenant que nous avons les déchets nucléaires sur les bras, ce que je regrette et dénonce avec vous, n'est-il pas de notre responsabilité de citoyen de mettre tout en oeuvre pour trouver et mettre en oeuvre une solution, vu que l'enfouissement n'a pas démontré sa faisabilité NI À BURES NI AILLEURS sur le long terme et que nous sommes nombreux à le refuser ?

C'est pourquoi je vous propose l'amendement suivant à votre charte :

"

...

il est immoral de refourguer les déchets nucléaires aux générations futures. Il faut donc :

- arrêter d’en produire au plus vite.

- Et surtout, mettre TOUTE notre intelligence collective et nos moyens pour trouver une solution définitive au plus vite à cette plaie.

La destruction atomique civile et militaire est une technique du passé et d'asservissement, une impasse dont il est impératif de sortir immédiatement.

C’est pourquoi :

nous, individus, citoyens, associations et collectifs nous engageons à lutter par tous les moyens légitimes* en notre pouvoir pour l’arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire comprenant la suppression des déchets nucléaires.

"

 

Je leur poste ce mel et attends la réponse :-)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.